RDC-MEDD - Forêt : la réattribution de 650.000 hectares des forêts du RDC ne viole en rien le moratoire (MEDD)

 

 

Face aux accusations portées par l’ONG Internationale, Greenpeace, lesquelles met en cause le Ministère de l’Environnement et développement durable (MEDD), le cabinet du ministre Ambatobe a tenu à clarifier certaines zones d’ombres dans cette affaire. Dans un communiqué émis dans la soirée du mardi 20 janvier 2018, au sujet des accusations de Greenpeace, le MEDD persiste et signe,  » la réattribution des dites concessions ne constitue pas une violation du moratoire sur les forêts de la Rdc ».

 

 

Des chercheurs dans les tourbières à Lukolama (Province de l’Equateur). Crédit Photo infoCongo.

Selon les signataires de ce communiqué, dont ENVIRONEWS RDC s’est procuré une copie, cette réattribution des concessions forestières évoquées par Greenpeace, n’énerve nullement la loi congolaise, ni, non plus les dispositions des engagements pris par la république vis-à-vis  de tiers. «Après évaluation des activités des concessionnaires, si l’État congolais remarquait une défaillance dans le chef de ces derniers, l’État congolais, est selon la loi, en droit de reprendre les titres et les rétrocéder à d’autres concessionnaires». Peut-on lire dans ce communiqué.

 

 

Le communiqué insiste sur le fait que le moratoire sur les forêts congolaises concerne les concessions forestières non encore exploitées. Par conséquent, celles dont il est question dans le rapport de Greenpeace faisait déjà l’objet d’une exploitation. Elles ne sont pas de fait frappées par ce moratoire.

 

 

S’agissant des tourbières, le ministère de l’Environnement précise que celles-ci ne sont nullement menacées, car les zones les abritant, ne sont pas géographiquement exploitables.

 

 

En attendant, le parlement congolais devrait se pencher sur cette question,  lors de la session du mars 2018, comme le suggère le député national, Juvénal Munubo.

 

 

« At the Parliamentary session in March 2018, the Minister of the Environment of #DRC must be questioned by the@AssembleeN on this sale of 650.000 hectares of forest… »-JM@MinakuAubin @Irenewabiwa @RFUK @greenpeacefr@GW_DRC @environews_rdc @Labarrejennife2@DidacePembe https://t.co/XIk4q0lXWu

— Juvénal MUNUBO (@juvenalmunubo) February 21, 2018

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Bienvenue à notre nouveau partenaire, l’Institut Terre et Vie de l’Université catholique de Louvain (UCLouvain) !!!!

Bruxelles, le 12 mars 2019, L’Institut Terre et Vie de l’Université catholique de Louvain (UCLouvain), a officiellement rejoint les membres du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC). Dans le cadre du processus d’adhésion, UCLouvain a présenté les documents requis et s’est engagé à respecter le cadre de coopération des membres du PFBC pour la promotion de la gestion durable des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale.

En savoir plus...

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea participe à l’atelier sous régional du Groupe de travail Climat de la COMIFAC des négociateurs climats.

Du 05 - 07 mars 2019 à Malabo (Guinée Équatoriale), s’est tenu un atelier du Groupe de travail Climat de la COMIFAC.  Il portait sur le décryptage de la COP 24, de préparation des échéances futures sous la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et validation des notes conceptuelles des projets régionaux. 

En savoir plus...

Déjeuner de travail de haut niveau entre les Chefs de Missions diplomatiques des pays de l’UE en Guinée Équatoriale et le Facilitateur du PFBC

Le 5 mars 2019, Son Excellence Monsieur Fred CONSTANT, Ambassadeur de France en Guinée Équatoriale a offert un déjeuner de Travail de haut niveau à l’occasion de la visite du Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur Belge du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo à Malabo.

 

En savoir plus...

Les hautes autorités de Malabo (Guinée Équatoriale) mobilisées pour l’organisation de la septième Réunion du Conseil du PFBC en juin 2019

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur Belge du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo a été reçu en audience d’une part par Messieurs Pedro Antonio OLIVEIRA BORUPU et Santiago Francisco ENGONGA OSONO respectivement Secrétaire d’État à l’Agriculture et à l’Élevage et Secrétaire d’État aux Forêts et Environnement. D’autre part, par le Ministre délégué aux Affaires étrangères de la Guinée Équatoriale.

En savoir plus...

Lemonde : En Tanzanie, la « reine de l’ivoire » condamnée à quinze ans de prison

La Chinoise Yang Fenlan, surnommée la « reine de l’ivoire », a été condamnée mardi 19 février à quinze ans de prison par un tribunal tanzanien pour son rôle dans le trafic de 860 défenses d’éléphant entre 2000 et 2014. Agée de 69 ans et présente en Tanzanie depuis les années 1970, elle a été reconnue coupable d’avoir joué, pendant plus de dix ans, le rôle d’intermédiaire entre un réseau de braconnage local et des acheteurs internationaux. 

En savoir plus...

Mission du PFBC à Libreville : Le Facilitateur rencontre le secteur privé du Gabon

Le Facilitateur du PFBC a eu à échanger avec Mme Jacqueline Van De Pol, représentante de l’ATIBT (Association Technique Internationale des Bois Tropicaux) à Libreville et M. Lee White, Secrétaire exécutif de l’Agence nationale des Parcs nationaux du Gabon.

En savoir plus...

Mission du PFBC à Libreville : Le Ministre d'état François Xavier de Donnea échange avec les Partenaires Techniques et Financiers

Le Facilitateur du PFBC a eu plusieurs séances de travail entre autres avec : l’Ambassadeur François Fall, Représentant spécial du SG des Nations Unis pour l’Afrique centrale ; la Secrétaire Générale Adjointe de la CEEAC, Mme Marie-Thérèse Mfoula ; l’Ambassadeur Helmut Kulitz, entouré de M. Jean Huchon et Ignacio Sobrino de la DUE et de Mme Muriel Soret de l’Ambassade de France ; des représentants de la BAD, de la Banque Mondiale et de l’UNODC à Libreville.

En savoir plus...

Mission du PFBC à Libreville : Le Facilitateur du PFBC rencontre le Vice-Président et le Ministre des Affaires étrangères du Gabon

À la suite du Ministre des Affaires étrangères, le Facilitateur du PFBC s’est entretenu avec le vice-président de la République, son Excellence M. Pierre Maganga Moussavou. Ce dernier a réaffirmé l’engagement du chef de l’État. Il souhaiterait que les sociétés forestières et les grandes plantations investissent dans l’amélioration du niveau de vie des populations riveraines de leurs zones d’exploitation, surtout en ce qui concerne l’amélioration de leur habitat.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

Forest Watch Mars 2019