Entrée diplomatique et politique réussie du Ministre d’Etat François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de la Belgique du PFBC

 

 

Du 19 au 20 avril 2018, le Ministre d’Etat François-Xavier de Donnea, Facilitateur du PFBC a effectué une mission à Yaoundé la capitale politique du Cameroun. Le Facilitateur a rencontré successivement le Ministre Jules Doert Ndongo, Ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), le Ministre HELE PIERRE, Ministre de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement Durable (MINEPDED) et le Ministre Joseph Beti Assomo, Ministre Délégué en charge de la Défense (MINDEF).

 

 

 En outre et entre autres au programme de cette importante mission, une table ronde des Chefs de Missions des partenaires du PFBC, une visite du Facilitateur au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, des réunions avec les partenaires techniques et les représentants des différents collèges du PFBC au tour de la nouvelle vision et orientation stratégique de la Feuille de route de la Facilitation du Royaume de la Belgique du PFBC.

 

 

Quelques points saillants :

 

  • Présentation du Facilitateur de sa feuille de route 2018-2019 ;

 

  • Adhésion sans réserve des politiques à la feuille de route de la Facilitation du Royaume de la Belgique du PFBC et sur les deux axes d’intervention du Facilitateur : Relever le niveau d’appropriation politique de haut du PFBC (réunion des parties à Bruxelles) et promouvoir une approche transfrontalière restreinte (quelques pays y compris pays non membre avec une capacité de « nuisance ») et de haut niveau (N’djamena en octobre ou janvier 2019 et Tridom au cours de 2019).

 

  • L'annonce de la Réunion des Parties du PFBC à Bruxelles a été favorablement accueillie par l’ensemble des Parties.

 

  • En ce qui concerne la réunion de haut niveau du Tchad, la COMIFAC,  l'OCFSA et les partenaires ciblés seront invités à y réfléchir pour plus de propositions pouvant mener à des actions concrètes. De plus seront invités en sus des pays COMIFAC : Tchad, RCA, RDC et Cameroun, les pays frontaliers ayant une influence dans les parcs/réserves.

 

  • L’appel des parties à ce que la Facilitation s’implique dans la clarification du paysage institutionnel sous régionale et en sus à faciliter une transparence ou meilleure cartographie des interventions des partenaires.

 

  • La COMIFAC exprime son intention d’assumer la CO-Facilitation du PFBC et ainsi contribuer à la stabilité et pérennité du PFBC.

 

  • La Facilitation est appelée à produire les TDR pour le réseautage des institutions de recherche et universitaires d’Europe et à appuyer le collège 6 pour le lancement du Réseau de recherche d’Afrique centrale. Le CIRAD ayant des ressources pour son lancement.

 

 

Quelques messages clés :

 

 

Message clé 1: « Il y a consensus sur la nature du problème, sur l’urgence d’agir, c’est l’objet des conférences et demeure utile pour construire la conscience collective, mais là où il faut un peu plus c’est sur le comment faire ? »

 

Message clé 2: « Il y a urgence de réduire le gap entre conservations et le développement des communautés riveraines des parcs. Il y a urgence d’investir dans les zones qui entourent des parcs pour offrir des alternatives aux communautés riveraines et ainsi pour réduire la pression sur les parcs. Pour réussir la conservation des forêts, il faut investir dans les communautés riveraines. Le Partenariat public privé pourrait être un instrument nécessaire à l’exemple du projet de construction d’un central thermique dans le Virunga ou encore l’engagement du Génie Militaire dans la construction des infrastructures. Désamorcer les prédations locales n’est possible qu’en investissement dans les parcs afin que ces sites ne soient gérés comme des Zoos… »

 

A lire:

 

Audience du Facilitateur auprès des politiques du Cameroun

 

Table ronde des Chefs de Missions des partenaires du PFBC

 

 

Visite du Facilitateur au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC

 

 

Le Facilitateur du PFBC à la rencontre des acteurs de la société civile et du Secteur privé…

 

 

Réunion des Partenaires technique (de terrain) du PFBC à la GIZ – Programme d’appui à la COMIFAC

 

 

Bien vouloir consulter les images de ces rencontres...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Synthèse numéro 6 des rapports d'Observation Indépendante Externe du Système Normalisé d'Observation Indépendante Externe (SNOIE)

De Juin à Août 2019, six (6) missions de vérification d’allégations d’activités forestières illégales ont été réalisées dans les régions de l’Est et du Sud. Les rapports de ces missions produits ont été soumis au Ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), aux délégations régionales du Sud et du Littoral au Cameroun. Au cours des missions, des infractions présumées ont été relevées par ces OSC membres du Système Normalisé d’Observation Indépendante Externe (SNOIE), certifié ISO 9001 :2015. Trouvez la liste des infractions présumées et les auteurs présumés en téléchargeant la synthèse de ces rapports de dénonciation....

En savoir plus...

Le PFBC mobilise à Shanghai, Chine : Le Ministre d'État François-Xavier de Donnea Facilitateur du PFBC renforce le dialogue du Bassin du Congo avec les principaux acteurs chinois du secteur Forêt-Bois

Du 21 au 15 novembre 2019, Shanghai (Chine), le Ministre d'État Francois-Xavier de Donnea, Facilitateur du PFBC, a participé au Forum international sur les chaînes d’approvisionnement vertes des produits de l’industrie forestière., en anglais : “Together towards Global Green Supply Chains - A Forest Products Industry Initiative”. (Flyer disponible en téléchargement). Le Conseil d’Administration et l’Assemblée de l’Association technique internationale des Bois tropicaux (ATIBT) se sont tenus en marge du Forum.

En savoir plus...

Forestnews.cifor - Malgré sa taille, le Bassin du Congo attire moins de fonds que les autres grandes zones forestières.

L'étude montre que les forêts d'Afrique centrale ont reçu 2 milliards de dollars de sources bilatérales (52,5 %) et multilatérales (47,5 %), l'Allemagne représentant 25 % du financement, suivie par l'Union européenne et le Fonds pour l'Environnement Mondial (FEM). La plupart des fonds sont allés à la République Démocratique du Congo (40 %), au Tchad (17 %) et au Cameroun (14 %).

En savoir plus...

Woodbois : 115ième membre du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo !

Bruxelles, Belgique, le 30 septembre 2019 : Woodbois Ltd. rejoint officiellement le Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC). Dans le cadre du processus d'adhésion, Woodbois a présenté les documents requis et s'est engagée à respecter le cadre de coopération des membres du PFBC pour la promotion de la gestion durable des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale.

En savoir plus...

Communique final des travaux de la dixième réunion du SGTAPFS

Le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC avec l’appui technique et financier de la Coopération allemande à travers le projet GIZ d’appui régional à la COMIFAC, a organisé du 05 au 09 Novembre 2019 à Kigali au Rwanda, la dixième réunion du Sous- Groupe de Travail sur les Aires Protégées et la Faune Sauvage (SGTAPFS). Bien vouloir télécharger le communiqué final de la réunion…

En savoir plus...

OIBT - Plus de professionnels forestiers nécessaires dans le Bassin du Congo

Les marchés de consommation exigent de plus en plus la preuve de la légalité du bois, mais les pays du Bassin du Congo manquent encore de personnel qualifié pour mettre en place des mesures de durabilité et de légalité, selon Claude Kachaka Sudi, coordinateur régional du Réseau des institutions de formation forestière et environnementale en Afrique centrale (RIFFEAC).

En savoir plus...

Le FVC rencontre les principaux investisseurs mondiaux pour stimuler le financement du secteur privé dans le domaine du climat

Songdo, 11 octobre 2019 Le Fonds Vert pour le Climat a récemment exploré comment surmonter les obstacles du marché et forger de nouvelles voies de financement du climat dans les pays en développement en tirant parti de l'expérience de certaines des plus grandes sociétés financières du monde.

En savoir plus...

RIFFEAC : Bientôt 7 ans et 13 Editions ! Comme le temps passe vite !!!

Dans l'Editorial de cette édition, le Pr Antoine VIANOU (Chevalier OIPA du CAMES) tire la sonnette d'alarme sur « l'urgence d’actions concrètes et concertées pour la survie des espèces endogènes, la préservation des ressources renouvelables et l’épanouissement des populations environnantes » du Bassin du Congo. Tout en appréciant l'accompagnement du RIFFEAC dans le cadre de la formation "LMD" de ses institutions membres, il encourage les Partenaires et Bailleurs de Fonds à plus d'efforts dans l'accompagnement de la "Formation-Recherche-Communication".

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019