Braconnage des éléphants au Tchad : fin des hostilités ?

 

La menace qui pèse sur la population des pachydermes de savane des pays de la CEEAC, ne laisse par ses Etats indifférents. En 2012, on a assisté à un abattage massif des éléphants dans le Nord Cameroun, le Nord-Est RCA et le Sud Tchad, par des braconniers lourdement armée, venus du Soudan. Des centaines d’éléphants ont été tuée pour leur ivoire, afin de satisfaire la demande galopante du marché Asiatique. Face à cette menace, les Ministres de la CEEAC se sont réunis en février 2012 pour l’élaboration et l’adopter d’un Plan d’Extrême Urgence de Lutte Anti braconnage (PEXULAB) pour sa zone de savane et des forêts.

 

Quatre mois après l’adoption du PEXULAB, le bilan de sa mis en œuvre est encourageant. En effet, le Gouvernement Tchadien par la voie de son Ministre de l’environnement Mahamat Halikimi a annoncé l’arrestation la semaine dernière, du Chef présumé d'un gang de braconniers en la personne d’Idriss Hassan. Il avait dans gibecière au moment de son arrestation, 124 défenses d'éléphant qu’il transportait. Depuis 2011 ce dernier et sa bande opéraient dans la zone transfrontalière du Tchad, du Cameroun et de la RCA. En 2011, ils sont accusés d'avoir abattu près de 200 éléphants, en Août 2012 d’au moins 189 éléphants et d'avoir tué cinq gardes du parc au Cameroun.

 

Cette action de bravoure des autorités Tchadiennes, qui à coup sur réduira les activités du braconnage dans la zone de savane de la CEEAC mérite d’être saluée. Cependant reste encore le démantèlement des éléments du réseau de trafic d’ivoire, dont font parti certains responsables du Gouvernement corrompus, pour espérer à un lendemain meilleur pour la survie des éléphants de la zone de savane et de forêts de la CEEAC.

 

Pour de plus amples information, bien vouloir consulter le lien suivi: ICI

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Deuxième consultation publique relative à la norme de certification de gestion forestière de PAFC bassin du Congo 23 Mai 2020 – 22 Juin 2020

La seconde consultation publique sera ouverte pour une durée de 30 jours à partir du 23 mai 2020 et sera clôturée le lundi 22 juin 2020. La consultation publique est ouverte à toutes les parties prenantes de la gestion forestière dans le Bassin du Congo intéressées à participer au processus d’élaboration des normes de certification PAFC Bassin du Congo.

En savoir plus...

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020