Les Ministres de L’OCFSA adopte le plan de relance 2017-2018 en Conférence extraordinaire en marge de la RdP 17 du PFBC à Douala.

 

 

Bien vouloir télécharger les documents ci-dessous:

Communiqué final OCFSA.pdf

RAPPORT DES EXPERTS OCFSA DLA 25.10.17.doc

 

 

Les Ministres ont adopté le plan de relance   2017-2018 dudit Plan de démarrage à hauteur de cent vingt-cinq millions (125 000 000) de FCFA. Ils se sont engagés à faire des efforts pour verser régulièrement leurs cotisations annuelles, ont invité le Secrétariat Général de la CEEAC à explorer les sources de financement pour la mise en œuvre du programme éco sécurité et ont exprimé la nécessité que les missions de l 'OCFSA rentrent dans le cadre de la Stratégie commune africaine portant sur la lutte contre 1'exploitation illégale et le commerce illicite des espèces de faune et de flore sauvages…..

 

Douala, Cameroun, le 26 octobre 2017.  Sur invitation du Ministre des Forêts et de la Faune de la République du Cameroun s'est tenue la Conférence extraordinaire des Ministres de l'Organisation pour la Conservation de la Faune Sauvage en Afrique (OCFSA).

 

Organisée par le Gouvernement du Cameroun, en collaboration avec le Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC), Cette session de haut niveau a été précédée le 24 octobre 2017 par la réunion des experts.

 

Les pays membres ci-après ont pris part aux travaux de la conférence : Cameroun, Congo, Gabon, République Centrafricaine, Rwanda et Tchad. Ainsi que les agences de coopération, les programmes et les institutions nationales, sous régionales, régionales et internationales ci-après :  CEEAC, COMIFAC BAD, GIZ, JICA, Rainforest Alliance, FTNS, TRAFFIC, UICN-PACO, CIERAD, CEFDHAC, WCS et ZSL.

 

La cérémonie solennelle d'ouverture a été marquée par quatre allocutions :  celle du Secrétaire Exécutif de la Commission des Forêts d 'Afrique Centrale (COMIFAC), de la Secrétaire Général Adjointe de la CEEAC, de la Ministre de l'Economie Forestière du Congo, et le discours d'ouverture du Ministre des Forêts et de la Faune de la République du Cameroun.

 

En séance à huis clos, les Ministres ont examiné les points inscrits à l 'ordre du jour et au terme des échanges fructueux, ils ont formulé les recommandations et pris des résolutions.

 

Concernant les arriérés de contributions des Etats membres,

  1. i) Les Ministres ont adopté le plan de relance 2017-2018 dudit Plan de démarrage à hauteur de cent vingt-cinq millions (125 000 000) de FCFA.
  2. ii) Les Ministres ont décidé du taux de cotisations des Etats membres à vingt­ cinq millions (25 000 000) de FCFA correspondant à quinze millions (15 000 000) de FCFA comme cotisations égalitaires au de titre 1'année 2018 auxquels sont ajoutés dix millions (10 000 000) de FCFA comme règlement des arriérées, en vue de la mise en œuvre de ce plan de relance.

iii) Les Ministres se sont engagés à faire des efforts pour verser régulièrement leurs cotisations annuelles après l 'année de démarrage…

 

Relativement à d'autres sources de financements,

  1. i) Les Ministres ont pris acte des pistes potentielles de financements de l 'OCFSA.
  2. ii) Les Ministres ont invité le Secrétariat Général de la CEEAC à explorer les sources de financement pour la mise en œuvre du programme éco sécurité adopté par les Ministres de la CEEAC à N'Djamena, auprès de l'Union Européenne à travers le 11ème FED et de la BAD. Par ailleurs, les Ministres ont exprimé la nécessité que les missions de l 'OCFSA rentrent dans le cadre de la Stratégie commune africaine portant sur la lutte contre 1'exploitation illégale et le commerce illicite des espèces de faune et de flore sauvages…..

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger les documents ci-dessous :

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020