OFAC COMMUNIQUÉ DE PRESSE : Les flux financiers internationaux pour le bassin du Congo sont inférieurs à leur potentiel, montre une nouvelle étude

 

 

Bien vouloir télécharger le document ci-dessous :

 

Communiqué de presse_flux financiers internationaux_final_AG.pdf

 

 

 

Yaoundé, 15 juillet 2019 - Le bassin du Congo est la deuxième plus grande forêt du monde, mais elle est loin derrière l'Asie du Sud-Est et l'Amazonie dans la capture des flux financiers internationaux destinés à la protection de la nature et à la gestion durable des forêts tropicales, montre une nouvelle note de synthèse publiée par l’Observatoire des forêts d’Afrique centrale (OFAC), cellule spécialisée de la Commission des forêts d’Afrique centraIe (COMIFAC).

 

 

Pendant les 10 ans s’étalant de 2008 à 2017, l’Afrique centrale n’a pu capter que 11,5 % des financements internationaux, loin derrière l’Asie du Sud-Est et l’Amazonie qui ont reçu respectivement 34 % et 54,5 %, expliquent les auteurs du document, qui a été présenté le mardi le 9 juillet 2019 au cours de la 10ème session ordinaire du Conseil des Ministres de la COMIFAC.

 

 

La note de synthèse révèle également d’autres données importantes : au cours de la même période, les partenaires financiers internationaux ont déboursé près de 2 milliards de USD pour appuyer la gestion durable des forêts en Afrique centrale, l’Allemagne et l’Union européenne occupant le peloton de tête. En revanche, au rang des premiers pays bénéficiaires de ces financements, figurent la République démocratique du Congo (40%), le Tchad (17%) et le Cameroun (14%).

 

 

« Notre équipe a analysé toutes les données disponibles sur les flux financiers internationaux pour le bassin du Congo, ce qui nous donne un aperçu des principaux bailleurs, et les domaines et pays ciblés. Nous avons trouvé que la région a une faible attractivité, » déclare Richard Eba'a. Atyi, directeur pour l’Afrique centrale du Centre de recherche forestière internationale (CIFOR) et auteur principal de l’étude.

 

 

Pour améliorer l’attractivité des financements dans le bassin du Congo, les scientifiques font les recommandations suivantes : intensifier l’activité diplomatique en direction des bailleurs de fonds les moins actifs en Afrique centrale ; améliorer la gouvernance dans la gestion de l’aide publique au développement ; renforcer les capacités des acteurs du secteur forêt-environnement de la sous-région dans le domaine de l’élaboration des propositions de projets de haute qualité ; et proposer une coordination des efforts des bailleurs de fonds pour des financements ordonnés et plus efficaces.

 

 

« Les bassins d’Amazonie et d’Asie du Sud-Est sont plus attractifs parce que les pays ont une plus grande capacité d’endettement, des relations diplomatiques plus fortes, et une meilleure gouvernance, » ajoute Liboum Mbonayem, co-auteur de la note. « Cependant, nous espérons que nos recherches permettront d’ouvrir le débat dans les pays d’Afrique centrale pour proposer des solutions à ces obstacles ».

 

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger le document ci-dessous :

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

LCI-Feux en Amazonie : autour d’un drame, des images trompeuses largement relayées... y compris par Macron

INCENDIES - Au Brésil, l'Amazonie brûle depuis le début du mois de juillet, ce qui suscite l'émotion d'internautes dans le monde entier. Sur Twitter, nombre d'entre eux ont manifesté leur colère, images à l'appui. Le hic : la majorité de ces photos, y compris celles utilisées par le président de la République, n'illustrent pas les incendies qui sont en cours dans la forêt tropicale.

En savoir plus...

Résolution d’Abidjan sur la REDD+ en Afrique : Le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC assure le Secrétariat du forum sur les investissements en matière de REDD+ en Afrique

 Les experts représentants les pays engagés dans la REDD+ en Afrique, réunis à Abidjan les 13 et 14 aout 2019, à l’occasion de l’atelier international de formulation de projets d’investissement REDD+ en Afrique... Les participants ont décidé d’établir des points focaux régionaux pour faciliter le travail du Secrétariat intérimaire...

En savoir plus...

Le PFBC au cœur de Malabo : La Sixième du Conseil Directeur du PFBC mobilise

Malabo (Guinée Équatoriale) le 13 juin 2019 - S’est tenue la Sixième réunion du Conseil Directeur du PFBC.  Elle a été présidée par Son Excellence Monsieur François-Xavier de Donnea, Ministre d’État, Facilitateur du Royaume de Belgique du PFBC. Elle a été rehaussée par la participation effective des politiques, ministres des forêts/environnement des pays d’Afrique centrale et des Haut Représentants de la CEEAC, la COMIFAC, de l’OCFSA et de GVTC

En savoir plus...

Plein succès du Dialogue Politique de haut niveau entre les membres du Collège Régional et les bailleurs des PFBC

Malabo, Guinée équatoriale - 12 juin 2019 :  s’est tenu un Dialogue Politique de Haut Niveau entre les membres du Collège Régional du PFBC (États membres, COMIFAC et CEEAC) et les partenaires techniques et financiers membres du Collège des bailleurs du PFBC.

En savoir plus...

1er Atelier Afrique-Chine sur : Gouvernance des terres forestières, investissements et durabilité 3 - 5 Septembre 2019, Yaoundé- Cameroun

L’atelier Afrique-Chine vise à faciliter un dialogue constructif science-politiques publiques entre les acteurs clés impliqués dans la gouvernance des investissements chinois dans le secteur forestier en Afrique.

En savoir plus...

sep2d-Symposium international "Biodiversité végétale et développement durable"

Ce symposium international se déroulera en plénière, du 18 au 20 mars 2020, à Cotonou (Bénin), autour de 8 sessions thématiques d’une heure et demi chacune (T1 à T8) ainsi que de 2 sessions de discussions / tables rondes autour des enjeux de la biodiversité végétale.  Inscription gratuite, en tant qu'intervenant ou auditeur : jusqu’au 10 mars 2020 au plus tard. Soumissions des résumés : à faire impérativement avant le 15 septembre 2019.

En savoir plus...

Les responsables en charge de l’application de la loi, mettent à jour leurs connaissances en matière d'enquêtes sur les crimes contre les espèces sauvages en Afrique

Brazzaville-République du Congo, 28 Juillet - 1er Août 2019. Deux ateliers multi-institutionnels sur le renforcement des capacités en matière d'enquêtes sur les crimes contre les espèces sauvages à l'intention des responsables chargés de l'application de la loi se sont tenus à l'hôtel Mikhael's.

En savoir plus...

L’OCFSA et l’Accord de Lusaka en rang serré pour la lutte contre la criminalité contre les espèces sauvages en Afrique centrale

Signature du MoU (Convention de collaboration) OCFSA-Accord de Lusaka en marge de deux ateliers multi-institutionnels sur le renforcement des capacités en matière d'enquêtes sur les crimes contre les espèces sauvages à l'intention des responsables chargés de l'application de la loi tenue du 28 juillet au 01er aout 2019 à Brazzaville (Congo).

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

Forest Watch Mars 2019