Publication de OI-AGRECO-CEW: Impact de l'Observation Indépendante au Contrôle Forestier au Cameroun: Voici le 5ème Rapport Technique de l'OI-AGRECO-CEW

 

 De la page 50 à 60, ce rapport présente l'impact des trois (03) phases de l'Observation Indépendante au Cameroun: Global Witness (2000-2005), REM (2005-2009) et AGRECO-CEW (2009-2012).

 

Bien vouloir télécharger le 5ème rapport technique du Projet Observateur Indépendant au Contrôle Forestier et au Suivi des Infractions Forestières au Cameroun.


La méthodologie suivante a été adoptée :


♦ Analyse des 123 rapports de Global Witness (118 rapports de mission et 5 rapports d'activités), des 91 rapports de REM, des 26 rapports de d'AGRECO-CEW et du sommier des infractions forestières et fauniques au Cameroun édition du 31 janvier 2012 ;

♦ Dénombrement des types d'infractions relevées dans chaque rapport et dans le sommier (2010 -2011) ;

♦ Regroupement des données en types d'infractions réprimées par la loi 94/01 du 20 janvier 1994 portant régime des forêts, de la faune et de la pêche et selon la typologie adoptée par Global Witness et REM pour un effet comparatif;

♦ Analyse de la fréquence d?apparition (en termes de pourcentage) de chaque groupe d?infractions constatées pendant les 3 (trois) périodes d?intervention.

Pour les autres aspects, les conséquences des activités et des recommandations de l'OI-AGRECO-CEW ont été analysés sur la base des résultats obtenus, des résolutions et des décisions prises par le MINFOF et ses partenaires.

La mission de la phase actuelle de l'OI a eu comme impacts à cette date :

1. la réduction de certaines infractions forestières ;
2. l'identification des infractions récurrentes persistant pendant les 3 missions d'OI ;
3. l'amélioration de la qualité du contrôle dans son ensemble ;
4. l'amélioration de la collaboration et des synergies entre les différents services du Ministère en charge des forêts;
5. le financement des activités de contrôle (BNC et BRC) par le Fonds Forestier pour l'exercice 201, suite à l'organisation de 3 ateliers de planification budgétisée des missions de contrôle sur l?ensemble du territoire ;
6. la répression effective des infractions suivie du paiement des amendes et transactions par les contrevenants suite à la publication du sommier des infractions forestières et fauniques et le conditionnement du retrait des documents sécurisés au règlement du contentieux par chaque contrevenant. Au 30 juin 2012, plus de 230 000 000 (deux cents trente millions) de FCFA ont déjà été payés au Trésor public par les auteurs des infractions forestières.
Les chiffres de 2010 et 2011 sont indisponibles ;
7. l'assainissement de la gestion des petits titres à travers une réglementation adaptée offrant les conditions d?un meilleur contrôle et suivi ;

8. l'amélioration des connaissances du public et surtout des exploitants forestiers sur les infractions forestières récurrentes au Cameroun.

Pour tous les autres travaux et résultats de l'OI-AGRECO-CEW, merci de consulter le site web: www.oicameroun.org  ou contacter Patrice Bigombe Logo (patricebigombe@hotmail.com)

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

OIBT : Il faut s’attaquer à la dégradation des forêts pour faire avancer la REDD+, selon le Directeur exécutif de l’OIBT

En matière de REDD+, il conviendrait de davantage privilégier la lutte contre la dégradation des forêts, qui est aujourd’hui responsable au premier chef des émissions de gaz à effet de serre dans les forêts tropicales, selon le Directeur exécutif de l’OIBT, M. Gerhard Dieterle.

En savoir plus...

IFR : Les concessions forestières en Afrique Centrale : une introduction au numéro thématique

Actuellement, en Afrique, les concessions sont prises en tenaille entre l’augmentation de la densité de population dans les zones rurales et les investisseurs agro-industriels à la recherche de terres. Elles demeurent un instrument controversé de gestion des ressources forestières, bien que la certification ait joué un rôle déterminant dans l’amélioration des pratiques de gestion, en dépit de contextes de mauvaise gouvernance.

En savoir plus...

Ecologiste : Guilaume Pitron. La guerre des métaux rares

La face cachée de la transition énergétique et numérique : écologie, économie, géopolitique, voici une enquête saisissante sur les "métaux rares" devenus indispensables dans notre société actuelle.  Préface d'Hubert Védrine. Paru en janvier 2018.

En savoir plus...

Expertisefrance : Un groupe de travail pour mieux mesurer les progrès faits en matière d’ODD en Afrique

Les 5 et 6 janvier 2018, Expertise France, avec l’appui de l’INSEE et d’AFRISTAT a organisé la première réunion du groupe de travail sur les indicateurs de suivi des Objectifs de développement durable (ODD), dans le cadre du projet d’appui au suivi des ODD en Afrique (SODDA) financé par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park Bulletin mensuel | Janvier 2018

Ce mois-ci, le parc a connu une augmentation spectaculaire du braconnage ! Deux événements majeurs ont été détectés. Dix carcasses d'éléphants braconnés ont été découvertes dans le parc et sa périphérie, un nombre qui nous stupéfait tous.

En savoir plus...

cop23: La Semaine Africaine du Climat va façonner les stratégies d'actions climatiques

ONU Changements climatiques Infos, 14 fév. 2018 - Organismes publics et entreprises privées sont conviés à la première Semaine Africaine du Climat du 9 au 13 avril 2018, à Nairobi au Kenya, pour aider à concevoir et mener l'action climatique.

En savoir plus...

JOURNÉE MONDIALE DU PANGOLIN 2018

La célébration de la Journée mondiale du Pangolin 2017 (18 février) est un événement international qui se célèbre chaque année le troisième samedi du mois de février. Elle vise à assurer la sensibilisation à l’échelle mondiale sur les pangolins.

En savoir plus...

UICN : Massacre des éléphants à la RFBL

Le grand braconnage (particulièrement pour les ivoires afin d’alimenter la grande demande sur le marché illicite) frappe en ce début d’année 2018 la Réserve de faune de Binder Léré (RFBL) situé dans le Mayo-Kebbi Ouest (Départements de Léré et Binder) avec un bilan très lourd. Pour l’instant, il fait état de 19 éléphants tués entre le 18 et le 30 janvier 2018 dont les carcasses identifiées.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018