Banquemondiale-Annonces du Groupe de la Banque mondiale au One Planet Summit

 

 

De nouveaux plans ambitieux viendront renforcer l’action climatique en Afrique avec notamment 22,5 milliards de dollars de financements supplémentaires

 

 

NAIROBI, 13 mars 2019 — À travers plusieurs annonces effectuées lors du One Planet Summit, le Groupe de la Banque mondiale confirme sa volonté d’accroître son soutien aux mesures d’adaptation et d’atténuation du changement climatique en Afrique. Cette troisième édition du One Planet Summit se tient sous l’égide du président de la République du Kenya, Uhuru Kenyatta, du président de la République française Emmanuel Macron, de la présidente par intérim du Groupe de la Banque mondiale Kristalina Georgieva et de la vice-secrétaire générale des Nations Unies Amina Mohammed. 

 

 

À la faveur du soutien solide et constant apporté à l’IDA, son fonds pour les pays les plus pauvres, le Groupe de la Banque mondiale mobilisera 22,5 milliards de dollars de financements pour des mesures d’adaptation et d’atténuation en Afrique entre 2021 et 2025 — soit plus du double de ses engagements dans des projets climatiques depuis cinq ans. Ce financement s’inscrit dans le cadre des cibles en faveur de l’action climatique d’ici 2025 (télécharger le pdf) définies par l’institution et présentées en décembre 2018 à la COP24 des Nations Unies, en Pologne. Il s’agit d’aider les pays africains à affronter les conséquences du changement climatique tout en ouvrant de nouvelles perspectives d’investissement. L’IFC et la MIGA, les branches du Groupe qui se consacrent au secteur privé, continueront également d’intensifier fortement leurs activités dans ce sens.

 

 

Bien conscient qu’un certain nombre de pays africains sont parmi les plus exposés du monde aux chocs et stress climatiques, le Groupe de la Banque mondiale va engager plus de la moitié de cette enveloppe de 22,5 milliards de dollars (soit entre 12 et 12,5 milliards de dollars) dans des mesures de soutien à l’adaptation et la résilience sur le continent. Un choix qui s’inscrit dans la lignée de ses nouveaux engagements financiers en faveur du climat et de l’orientation future de son « Business Plan » pour le climat en Afrique (voir les documents disponibles en français sur le site dédié).

 

 

Parmi les actions prévues en 2019, la Banque mondiale offrira notamment au gouvernement éthiopien un programme de soutien axé sur les résultats pour améliorer l’adaptation et la résilience. Cette opération (en cours d’élaboration) est d’une ampleur encore inédite pour l’institution sur le continent puisqu’elle financera à hauteur de 500 millions de dollars l’optimisation des systèmes de gestion des bassins versants et d’administration foncière.

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

La COMIFAC et le PFBC main dans la main en faveur du Bassin du Congo : Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du PFBC reçu en audience par le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC, M. Ndomba Ngoye Raymond

Yaoundé, le 20 novembre 2019 : Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea reçu en audience par le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC, M. Ndomba Ngoye Raymond.  Dans son mot introductif, le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC a remercié le Facilitateur pour son Engagement, l’énergie investie en faveur du Bassin du Congo et du PFBC, le partenariat demeure dynamique.  

En savoir plus...

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de Belgique du PFBC visite les autorités et partenaires PFBC à Yaoundé (Cameroun)

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de Belgique du PFBC a fait le point avec les différents interlocuteurs sur plusieurs sujets entre autres : (1) les actions et perspectives du PFBC… (2) L’opérationnalisation de la Déclaration de N’Djamena - au regard de l’ampleur que prend la transhumance incontrôlée entre le sahel et l’Afrique équatoriale…(3) La nécessité d’un sommet des Chefs d’États concernés par ce phénomène…

En savoir plus...

Le PDG du FEM se félicite du pacte de coopération pour la protection du bassin amazonien

Le PDG et président du Fonds pour l'environnement mondial, Naoko Ishii, se félicite de l'engagement pris par les chefs d'État de sept pays du bassin amazonien de collaborer plus étroitement pour valoriser les forêts, protéger la biodiversité et lutter contre la déforestation et la dégradation des terres sur l'ensemble du biome.

En savoir plus...

Le nouveau cours d'apprentissage en ligne du Fonds pour l'adaptation sur l'accès direct conçu pour aider les pays et les parties prenantes à débloquer le financement de la lutte contre le changement climatique

Le nouveau cours d'apprentissage en ligne du Fonds sur l'accès direct donne un aperçu et un guide du processus d'accréditation du Fonds pour devenir une entité d'exécution auprès du Fonds, et couvre également ses processus de conception et de mise en œuvre de projets pour aider les exécutants à élaborer des projets efficaces sur le terrain.

En savoir plus...

Le Conseil d'administration du Fonds Vert pour le Climat engage 407,8 millions de dollars USD supplémentaires pour lutter contre la crise climatique

Le Fonds Vert pour le Climat (FVC) finance maintenant des mesures climatiques dans plus de 100 pays en développement après l'approbation de 13 nouveaux projets lors de la dernière réunion du Conseil en 2019.  

En savoir plus...

Le Conseil d'administration du Fonds pour l'adaptation approuve 63 millions de dollars pour de nouveaux projets, y compris des subventions pour la première innovation et la mise à l'échelle

Washington, D.C. (17 Octobre 2019) — Le Conseil du Fonds pour l'adaptation a obtenu d'excellents résultats malgré agenda chargé lors de sa 34ième réunion la semaine dernière, approuvant plus de 63 millions de dollars pour le financement de nouveaux projets, notamment de nouveaux projets d'innovation et d'élargissement des subventions, tout en poursuivant ses processus administratifs et ses arrangements institutionnels pour continuer à bien servir l'Accord de Paris.

En savoir plus...

COP25 : Des actions concrètes contre la déforestation !

Denis Sassou N’Guesso, choisi porte-parole de l’Afrique centrale, qui reste fidèle à ses engagements a lancé un appel solennel au sommet du climat pour lutter contre la déforestation ; « Je reste plus que jamais fidèle à ma signature de l’Accord de Paris et j’ai décidé d’aller, encore plus loin, dans notre engagement concret contre la déforestation, en dépassant les discours incantatoires ».

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019