gabonreview-Pêche INN au Gabon : Sea Shepherd et l’ANPN en croisade

 

 

Organisé par Sea Shepherd Legal, le cabinet juridique de l’ONG environnementale Sea Shepherd Global, en collaboration avec l’ANPN, un atelier sur la pêche illicite, non déclarée et non réglementée, dite «pêche INN» s’est ouvert, mardi 19 février, à Libreville. Il est prévu durer jusqu’à jeudi 21 février prochain, et voit la participation des représentants des ministères gabonais de la Mer, de l’Environnement et de la Justice. Durant trois jours, les participants entendent mettre en exergue «le patrimoine national du Gabon» et proposer «des politiques et pratiques visant à éliminer la pêche INN dans les eaux gabonaises».

 

 

Au cours de la première journée, Lee White, secrétaire exécutif de l’ANPN, a planté le décor en présentant «les trésors» de la biodiversité du Gabon, non sans énumérer «les menaces» auxquelles celle-ci est confrontée du fait de l’activité humaine. Il a mis l’accent sur l’importance de la protection des aires marines qui, selon lui, «permettra aux pêcheurs plus de poissons dans les années à venir». Mais pour y parvenir, estime-t-il, «il nous faut des institutions de protection fortes, au risque de tout perdre».

 

 

Emboitant le pas à Lee White, Catherine Pruett a quant à elle précisé que cet atelier vise notamment à «aider les Gabonais à avoir conscience des menaces liées à la pêche INN et de renforcer l’action des autorités judiciaires, pour leur permettre de faire face efficacement au phénomène». Selon le directeur exécutif, cofondateur de Sea Shepherd Legal, sur les 120 à 130 millions de tonnes de poissons prélevés dans les eaux à travers le monde, 25% sont capturés illégalement et 30% ne sont pas déclarés.

 

 

S’il estime la pêche INN dans le monde à 23 milliards de dollars chaque année, revue au contexte local, Koumba Kombila, informe que celle-ci est pratiquée par de plus en plus de bateaux étrangers, qui «viennent voler le poisson dans les eaux gabonaises». Pour le numéro 2 du Conseil national de la Mer (CNM), les conséquences de la pêche INN sont nombreuses, y compris pour la pêche artisanale sur le plan local. Celles-ci vont de la diminution des stocks à l’appauvrissement des populations, en passant par la réduction des tailles de capture, le non-respect des zones de pêche, l’augmentation des prix sue le marché et même la montée du braconnage. «C’est un cercle vicieux qui, on l’a vu, conduit à des tensions sociales».

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

La COMIFAC et le PFBC main dans la main en faveur du Bassin du Congo : Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du PFBC reçu en audience par le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC, M. Ndomba Ngoye Raymond

Yaoundé, le 20 novembre 2019 : Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea reçu en audience par le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC, M. Ndomba Ngoye Raymond.  Dans son mot introductif, le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC a remercié le Facilitateur pour son Engagement, l’énergie investie en faveur du Bassin du Congo et du PFBC, le partenariat demeure dynamique.  

En savoir plus...

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de Belgique du PFBC visite les autorités et partenaires PFBC à Yaoundé (Cameroun)

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de Belgique du PFBC a fait le point avec les différents interlocuteurs sur plusieurs sujets entre autres : (1) les actions et perspectives du PFBC… (2) L’opérationnalisation de la Déclaration de N’Djamena - au regard de l’ampleur que prend la transhumance incontrôlée entre le sahel et l’Afrique équatoriale…(3) La nécessité d’un sommet des Chefs d’États concernés par ce phénomène…

En savoir plus...

Le PDG du FEM se félicite du pacte de coopération pour la protection du bassin amazonien

Le PDG et président du Fonds pour l'environnement mondial, Naoko Ishii, se félicite de l'engagement pris par les chefs d'État de sept pays du bassin amazonien de collaborer plus étroitement pour valoriser les forêts, protéger la biodiversité et lutter contre la déforestation et la dégradation des terres sur l'ensemble du biome.

En savoir plus...

Le nouveau cours d'apprentissage en ligne du Fonds pour l'adaptation sur l'accès direct conçu pour aider les pays et les parties prenantes à débloquer le financement de la lutte contre le changement climatique

Le nouveau cours d'apprentissage en ligne du Fonds sur l'accès direct donne un aperçu et un guide du processus d'accréditation du Fonds pour devenir une entité d'exécution auprès du Fonds, et couvre également ses processus de conception et de mise en œuvre de projets pour aider les exécutants à élaborer des projets efficaces sur le terrain.

En savoir plus...

Le Conseil d'administration du Fonds Vert pour le Climat engage 407,8 millions de dollars USD supplémentaires pour lutter contre la crise climatique

Le Fonds Vert pour le Climat (FVC) finance maintenant des mesures climatiques dans plus de 100 pays en développement après l'approbation de 13 nouveaux projets lors de la dernière réunion du Conseil en 2019.  

En savoir plus...

Le Conseil d'administration du Fonds pour l'adaptation approuve 63 millions de dollars pour de nouveaux projets, y compris des subventions pour la première innovation et la mise à l'échelle

Washington, D.C. (17 Octobre 2019) — Le Conseil du Fonds pour l'adaptation a obtenu d'excellents résultats malgré agenda chargé lors de sa 34ième réunion la semaine dernière, approuvant plus de 63 millions de dollars pour le financement de nouveaux projets, notamment de nouveaux projets d'innovation et d'élargissement des subventions, tout en poursuivant ses processus administratifs et ses arrangements institutionnels pour continuer à bien servir l'Accord de Paris.

En savoir plus...

COP25 : Des actions concrètes contre la déforestation !

Denis Sassou N’Guesso, choisi porte-parole de l’Afrique centrale, qui reste fidèle à ses engagements a lancé un appel solennel au sommet du climat pour lutter contre la déforestation ; « Je reste plus que jamais fidèle à ma signature de l’Accord de Paris et j’ai décidé d’aller, encore plus loin, dans notre engagement concret contre la déforestation, en dépassant les discours incantatoires ».

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019