La COMIFAC et le PFBC main dans la main en faveur du Bassin du Congo : Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du PFBC reçu en audience par le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC, M. Ndomba Ngoye Raymond

 

 

Yaoundé, le 20 novembre 2019 : Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea reçu en audience par le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC, M. Ndomba Ngoye Raymond.  Dans son mot introductif, le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC a remercié le Facilitateur pour son Engagement, l’énergie investie en faveur du Bassin du Congo et du PFBC, le partenariat demeure dynamique.   Le Facilitateur a de même remercié la COMIFAC de sa collaboration au cours de sa Facilitation. Il a souligné son vœu de voir la COMIFAC devenir Co-Facilitateur du PFBC avec l’appui des partenaires du PFBC. Toutefois, il releva que ce sera à la prochaine Facilitation de poursuivre ces discussions, notamment les modalités de mise en œuvre.

 

Ensuite, le Facilitateur a expliqué la raison pour laquelle, au cours de son mandat, la Facilitation du PFBC n’a organisé qu’une réunion des parties.  Il a souligné l’importance de l’économie d’une réunion des parties du PFBC en rappelant qu’elle permet à la Facilitation de concentrer ses efforts sur les thématiques urgentes pour la région, notamment l’organisation de la conférence internationale des ministres de N’Djaména et la réunion de suivi de Douala.   Le Facilitateur a souligné sa disponibilité à mettre son expertise au service de la prochaine Facilitation du PFBC, en précisant que ce sera à son successeur de définir les priorités.  En outre, le Facilitateur a de son point de vue relevé trois axes stratégiques qu’il recommanderait à la prochaine Facilitation du PFBC à savoir :

 

  • Promouvoir la gestion durable/gouvernance des forêts plus spécifiquement la nécessité de poursuivre le dialogue avec la Chine .
  • L’appui aux populations locales et riveraines des aires protégées et forêts. Mettre L’accent sur les projets qui profitent aux populations forestières.
  • La Thématique de la transhumance et la circulation des bandes armées entre le sahel et le nord de l’Afrique équatoriale.

 

Le Facilitateur a informé le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC de sa dernière mission à réserve naturelle de Shinko et dans le parc national de la Garamba. Il a relevé l’importance des accords transfrontaliers entre les pays pour adresser les grandes menaces.  C’est dans ce contexte que le Facilitateur et le Secrétaire Exécutif ont échangé sur les protocoles spécifiques signés du BSB et la Tripartite entre la RCA, Cameroun et Tchad. Ils ont souligné le pas important vers des MoU au niveau opérationnel par exemple des droits de poursuites, des brigades mixtes, le renseignement/partage d’information, etc. La date du 18 décembre servira de cadre pour abriter le CBSA et le CTSA.

 

Le SE COMIFAC a informé le Facilitateur de la signature imminente de l’accord de coopération entre l’Allemagne et la COMIFAC.  Il a de même informé de la tenue récente du Conseil d’administration du FTNS. Le SE COMIFAC a rappelé au Facilitateur la tenue à Douala d’un atelier sur la finance qui regroupera l’ensemble des points focaux des mécanismes financiers et les directeurs des Fonds forestiers et environnementaux dans l’optique de lancer une task Force finance pour l’Afrique centrale.

 

Le SE COMIFAC a relevé trois chantiers pour lesquels lui et son équipe sont engagés à savoir :

 

  • Chantier 1 : Financement de la COMIFAC.
  • Chantier 2 : Plan D’Opérationnalisation du Plan de Convergence de la COMIFAC
  • Chantier 3 Troisième Sommet des Chefs d’État de la COMIFAC

 

Poursuivant dans les discussions, le Facilitateur et le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC ont échangé sur les résultats des réunions préparatoires de la réunion des experts de suivi de la conférence de N’Djaména. Ils ont recommandé que les documents issus de ces réunions soient envoyés dans les pays pour commentaires avant la réunion des experts de Douala, soulignant de ce fait, l’exigence de l’appropriation du processus par les pays.

 

Le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC a été briefé sur l’état de préparation de la journée de la société civile (OSC) du PFBC du 18 décembre.  Il a été rappelé que l'accent a été accordé en ce qui concerne la journée OSC du PFBC sur les outils de lancement d’alerte, les outils de suivi des thématiques au niveau national et régional. Un encrage entre les travaux préparatoire de la journée des OSC et la réunion des experts a été discuté. Les participants OSC ayant travaillé sur le groupe restreint de la transhumance seront invités à Douala. En tout, une dizaine d’OSC y participeront.

 

 

En ce qui concerne la réunion des experts de Douala. Le Portage institutionnel et organisationnel du cadre logique programmatique a été discuté. Les quatre organisations régionales impliquées se coordonneront pour le portage du programme. La COMIFAC ayant déjà l’expérience d’un MOU avec le CILSS pourrait de même envisager un MOU avec IGAD, sur ce programme.  L'encrage institutionnel et organisationnel du processus de N’Djaména notamment de la Déclaration et du cadre Programmatique au paysage institutionnel régional est indispensable et doit être bien clarifié.

 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

La Facilitation sortante (Royaume de Belgique) et entrante (Allemagne) du PFBC vous souhaitent d’excellentes fêtes de fin d’année 2019 et présentent ses meilleurs vœux pour l'année 2020 !

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur sortant du Royaume de Belgique du PFBC et l’Honorable Dr Christian Ruck, Facilitateur de la République Fédérale d’Allemagne du PFBC vous souhaitent d’excellentes fêtes de fin d’année 2019 et vous présentent ses meilleurs vœux pour l'année 2020 !

En savoir plus...

thegef-Évaluer les avantages du développement d'une économie de la faune

Les communautés locales devraient être enrôlées comme « première ligne de défense » contre le commerce illégal d'animaux et de plantes sauvages, qui est beaucoup plus répandu et complexe qu'on ne le croit généralement, a déclaré le Directeur exécutif de TRAFFIC, Steve Broad, aux participants des réunions de consultation de la société civile du FEM qui se sont tenues à Washington cette semaine.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC