PNUD-CAFI : Signature d’un accord de 200 millions de dollars pour les forêts de la RDC, à Genève, le 22 avril

 

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger le communiqué de presse

 

 

Genève – 22 avril 2016 – L’Initiative pour la forêt de  l’Afrique centrale (CAFI) et le Ministère des finances de la République démocratique du Congo ont signé aujourd’hui une Lettre d’intention pour un montant de 200 millions de dollars des États-Unis en vue de remédier à la déforestation et à la dégradation de la forêt dans le pays et de promouvoir le développement durable.

 

 

Cette Lettre d’intention s’attaque aux facteurs qui contribuent à la déforestation en RDC, notamment à l’expansion agricole, l’utilisation de bois de chauffage, l’exploitation illégale, l’aménagement du territoire, l’insécurité foncière, la pression démographique et les activités pétrolières et minières. Les questions de gouvernance qui sous-tendent souvent ces facteurs sont largement intégrées.

 

 

Cette signature coïncide avec la cérémonie de signature aujourd’hui à New York par les dirigeants mondiaux de l’accord historique sur le climat obtenu à Paris en décembre. Cette Lettre d’intention est un bon exemple des partenariats qui seront nécessaires pour atteindre les objectifs ambitieux d’atténuation du changement climatique énoncés par l’Accord de Paris, et constitue une étape supplémentaire dans la reconnaissance de la Déclaration de New York sur les forêts de 2014. Aujourd’hui marque également la Journée internationale de la Terre nourricière sur le thème mondial : planter des arbres pour la planète.

 

 

Cette lettre d’intention est la première signée entre CAFI  et un pays de la région de l’Afrique centrale, et la plus importante jamais conclue au titre de REDD+ en Afrique. La REDD+ (Réduction des émissions causées par le déboisement et la dégradation des forêt) est une initiative visant à créer une valeur financière aux stocks de carbone dans les forêts, à offrir des mesures incitatives aux pays en développement pour réduire les émissions provenant des terres boisées et investir dans des modes de développement durable faibles en émissions de carbone.

 

 

Pour la RDC, qui abrite la deuxième plus grande forêt tropicale du monde, la signature d’aujourd’hui marque un autre jalon dans les efforts continus déployés par la RDC sur la REDD+ depuis 2009, avec le soutien du Programme ONU-REDD, de la Banque mondiale et du PNUD. La base de cette lettre d’intention est effectivement la stratégie de la RDC pour le cadre de REDD+ et son plan d’investissement REDD+.

 

 

Henri Yav Mulang, Ministre des finances de la RDC, a rappelé : « la RDC, avec un couvert forestier de 155 millions d’hectares, a un long chemin à parcourir sur la voie du développement pour devenir une économie émergente et fournir des conditions de vie décentes à ses citoyens. Notre stratégie nationale REDD+ place la préservation de notre forêt au cœur de notre développement humain et économique. Notre objectif est de développer nos secteurs productifs, tout en atténuant leur impact sur les forêts. Et nous avons besoin d’un soutien vigoureux de la communauté internationale pour y parvenir et opter pour les bons choix. C’est la raison pour laquelle nous nous félicitons de la signature de cette Lettre d’intention avec CAFI,  qui ouvre la voie à un partenariat dans une optique de long terme et nous aidera à procéder à des réformes concrètes et à agir sur le terrain ».

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger le document ci-dessous:

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020