Le Programme de Promotion de l’Exploitation Certifiée des Forêts (PPECF) délivre son premier bilan

 

Pour plus d’information sur le CDO, veillez consulter le communiqué final de la 1ère réunion du comité de décision et d’orientation (CDO) du Programme PPECF 

 

Du 31 juillet au 1er aout 2013 à Yaoundé au Cameroun s’est ténue la 1ère réunion du comité de décision et d’orientation (CDO) du Programme PPECF dont le rôle essentiel est de définir les orientations relatives à la gestion du programme PPECF et veiller à sa bonne performance.

 

Cette importante rencontre à connu la participation d’une dizaine personnes,  représentants, des institutions étatiques comme la Direction des forêts de la République du Cameroun, la Direction générale de l’économie forestière du Congo, la Direction générale des forêts de RCA et la Direction de la gestion forestière de RDC, des organisations sous-régionale comme le PFBC, la CEFDHAC et la COMIFAC, et du secteur privé comme ALPICAM. Par ailleurs, ont répondu présent en qualité d’observateurs à cette rencontre, le représentant du Groupement de la Filière Bois du Cameroun (GFBC) et les représentants des concessionnaires forestiers (PALLISCO, ROUGIER).

 

Sous la présidence de M. Tadoum Martin, Secrétaire Exécutif Adjoint, cette rencontre a connu deux articulations majeures.

 

La cérémonie d’ouverture

 

Ici, une seule allocution de circonstance a été prononcée, celle du  Secrétaire Exécutif Adjoint qui d’entrée de jeux, a exprimé sa profonde gratitude à la COMIFAC et à la KFW pour leur intérêt porté sur la certification du bois des forêts de l’Afrique Centrale, ce qui justifierait toute leur soutient multiforme pour la mise en œuvre du PPECF qui, entre en étroite ligne avec les priorités du Plan de Convergence de la COMIFAC.

 

Dans son allocution Il a reprécisé le rôle central que le CDO doit jouer dans ce Programme. Cette précision était dans le but d’amener les participants à des contributions constructives. A cet effet le CDO devra :

 

♦ Analyser  de manière critique le  les activités réalisées de la première année;

♦ valider le plan d’opération annuel des prochaines  activités;

♦ donner des orientations quant à la sélection des projets de financement;

♦ suivre le déboursement des financements;

♦ suivre des activités sur la base des rapports de suivi – évaluation semestriels.

 

La fin de cette cérémonie d’ouverture a donné la possibilité au participants de passer aux travaux en plénière après une brève présentation à leur sujet.

 

Travaux en plénière

 

 

Il a été question ici, essentiellement des exposés par le gestionnaire du projet, des débats et des recommandations.

 

Les présentations ont porté sur : l’état d’avancement des activités du PPECF pour la période allant d’avril 2012 à avril 2013, les perspectives pour la seconde année 2013/14, et les outils dédiés à la gestion durable (e-learning, Canopée ; logiciel HVC ; rapports publics, etc.). Ces présentations ont donné la possibilité aux participants de réagir dans des échanges très enrichissantes tant sur la forme que sur le fond du travail abattu jusque là. À cet effet, les sujets de discussion ont porté sur :

 

♦le format de présentation du rapport pour une meilleure lisibilité,

♦ l’orientation du programme centré sur le label FSC, excluant des appuis aux certifications intermédiaires de type ISO ou OLB,

♦ les points forts et faibles  du Programme PPECF.

 

Ces discussions ont permis de formuler de recommandations à l’endroit de la COMIFAC, du KFW et de la Cellule de gestion pour l’efficacité du programme au sein des pays bénéficiaires sur le plan méthodologique et le plan opérationnel.

 

Au terme de ces deux jours de travail, où le CDO a été  satisfait du déroulement des activités du projet menées en 2012/13, s’est achevé dans l’espoir de voir les recommandations apportées un meilleur impact du programme.

 

Pour plus d’information sur le CDO, veillez consulter le communiqué final de la 1ère réunion du comité de décision et d’orientation (CDO) du Programme PPECF 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020