Le Programme de Promotion de l’Exploitation Certifiée des Forêts (PPECF) délivre son premier bilan

 

Pour plus d’information sur le CDO, veillez consulter le communiqué final de la 1ère réunion du comité de décision et d’orientation (CDO) du Programme PPECF 

 

Du 31 juillet au 1er aout 2013 à Yaoundé au Cameroun s’est ténue la 1ère réunion du comité de décision et d’orientation (CDO) du Programme PPECF dont le rôle essentiel est de définir les orientations relatives à la gestion du programme PPECF et veiller à sa bonne performance.

 

Cette importante rencontre à connu la participation d’une dizaine personnes,  représentants, des institutions étatiques comme la Direction des forêts de la République du Cameroun, la Direction générale de l’économie forestière du Congo, la Direction générale des forêts de RCA et la Direction de la gestion forestière de RDC, des organisations sous-régionale comme le PFBC, la CEFDHAC et la COMIFAC, et du secteur privé comme ALPICAM. Par ailleurs, ont répondu présent en qualité d’observateurs à cette rencontre, le représentant du Groupement de la Filière Bois du Cameroun (GFBC) et les représentants des concessionnaires forestiers (PALLISCO, ROUGIER).

 

Sous la présidence de M. Tadoum Martin, Secrétaire Exécutif Adjoint, cette rencontre a connu deux articulations majeures.

 

La cérémonie d’ouverture

 

Ici, une seule allocution de circonstance a été prononcée, celle du  Secrétaire Exécutif Adjoint qui d’entrée de jeux, a exprimé sa profonde gratitude à la COMIFAC et à la KFW pour leur intérêt porté sur la certification du bois des forêts de l’Afrique Centrale, ce qui justifierait toute leur soutient multiforme pour la mise en œuvre du PPECF qui, entre en étroite ligne avec les priorités du Plan de Convergence de la COMIFAC.

 

Dans son allocution Il a reprécisé le rôle central que le CDO doit jouer dans ce Programme. Cette précision était dans le but d’amener les participants à des contributions constructives. A cet effet le CDO devra :

 

♦ Analyser  de manière critique le  les activités réalisées de la première année;

♦ valider le plan d’opération annuel des prochaines  activités;

♦ donner des orientations quant à la sélection des projets de financement;

♦ suivre le déboursement des financements;

♦ suivre des activités sur la base des rapports de suivi – évaluation semestriels.

 

La fin de cette cérémonie d’ouverture a donné la possibilité au participants de passer aux travaux en plénière après une brève présentation à leur sujet.

 

Travaux en plénière

 

 

Il a été question ici, essentiellement des exposés par le gestionnaire du projet, des débats et des recommandations.

 

Les présentations ont porté sur : l’état d’avancement des activités du PPECF pour la période allant d’avril 2012 à avril 2013, les perspectives pour la seconde année 2013/14, et les outils dédiés à la gestion durable (e-learning, Canopée ; logiciel HVC ; rapports publics, etc.). Ces présentations ont donné la possibilité aux participants de réagir dans des échanges très enrichissantes tant sur la forme que sur le fond du travail abattu jusque là. À cet effet, les sujets de discussion ont porté sur :

 

♦le format de présentation du rapport pour une meilleure lisibilité,

♦ l’orientation du programme centré sur le label FSC, excluant des appuis aux certifications intermédiaires de type ISO ou OLB,

♦ les points forts et faibles  du Programme PPECF.

 

Ces discussions ont permis de formuler de recommandations à l’endroit de la COMIFAC, du KFW et de la Cellule de gestion pour l’efficacité du programme au sein des pays bénéficiaires sur le plan méthodologique et le plan opérationnel.

 

Au terme de ces deux jours de travail, où le CDO a été  satisfait du déroulement des activités du projet menées en 2012/13, s’est achevé dans l’espoir de voir les recommandations apportées un meilleur impact du programme.

 

Pour plus d’information sur le CDO, veillez consulter le communiqué final de la 1ère réunion du comité de décision et d’orientation (CDO) du Programme PPECF 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Rapport annuel 2017 de la Fondation pour le Trinational de la Sangha-FTNS

Du 1er janvier au 31 décembre 2017, le bilan risque d’être long à dresser, tellement les actions menées sont nombreuses et variées ! Que retenir donc parmi la multitude de projets mis en œuvre dans le complexe transfrontalier du TNS ?

En savoir plus...

Radiookapi-Haut-Uele : la délégation chargée d’identification des Mbororo est dépourvue des moyens à Dungu

La délégation déployée lundi 23 juillet dans le territoire de Dungu pour le lancement de l’opération d’identification des Mbororo est dépourvue des moyens et éprouve d’énormes difficultés pour remplir sa mission.

En savoir plus...

Gembloux Agro-Bio Tech de l'Université de Liège – Gembloux, Belgique devient le 108e membre du PFBC

C’est avec beaucoup de plaisir que la Facilitation du Royaume de Belgique du PFBC et l'ensemble des partenaires du PFBC accueillent chaleureusement l’adhésion de Gembloux Agro-Bio Tech de l'Université de Liège – Gembloux qui s’engage à respecter le cadre de coopération des membres du PFBC.

En savoir plus...

REDD+ au Cameroun : 850 millions de Fcfa pour cinq projets développés au sein des Communes/Groupements de communes par Le PNDP

Dans le cadre de l’implémentation du processus REDD+ et de la lutte contre les changements climatiques au Cameroun, le Programme National de Développement Participatif (PNDP) participe comme acteur majeur, au niveau national avec la mise en œuvre des projets pilotes REDD+ et accompagne le gouvernement à travers le Secrétariat Technique REDD+ à la réalisation des études et réflexions, à l’élaboration des outils et documents de stratégie pour l’implémentation du processus REDD+ au Cameroun.

En savoir plus...

Communiqué Final : Atelier national de lancement de la Composante CAMEROUN du projet régional CBSP-Partenariats pour la conservation de la biodiversité : financement durable des systèmes d’aires protégées dans le Bassin du Congo-PIMS 3447

L’atelier national de lancement de la composante Cameroun du Projet Régional s’est tenu le 5 juillet 2018 à l’Hôtel Djeuga Palace à Yaoundé. Au terme des présentations et des échanges, les participants ont formulé les recommandations suivantes :A l’endroit du PNUD: Prendre le « lead » en vue de coordonner le plaidoyer en vue de la signature et la mise en place de l’agence de gestion des aires protégées...A l’endroit du MINFOF: Relancer le projet de création de l’agence de gestion des aires protégées...

En savoir plus...

18ème Réunion des Parties du PFBC : Note d’information et Projet de programme officiel

La 18ème Réunion des Parties du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) aura lieu les 27 et 28 novembre 2018 à Bruxelles en Belgique. Le programme de la réunion s’articule autour de : La réunion des collèges du PFBC – 27 novembre de 9h00 à 12h00 ; Un segment technique de la RdP 18 du PFBC ; une cérémonie de bienvenue des participants…

En savoir plus...

Fern-Des forêts à l'UE : Vlog tournée européenne des représentants de la société civile de pays tropicaux forestiers en Europe

Des représentants de la société civile du Ghana, Libéria, Cameroun, Congo et Vietnam ont fait le voyage jusqu'en Europe pour relater leurs expériences, succès, défis et leçons tirées de FLEGT et des Accords de Partenariat Volontaire (APV) afin de lutter contre le commerce de bois illégal.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park Bulletin mensuel JUIN 2018

Je suis heureux de vous annoncer le lancement officiel de la phase de démarrage du Programme de Gestion de la Faune Sauvage (Sustainable Wildlife Management ou SWiM) en République du Congo, lequel est financé par l’Union Européenne et mis en œuvre par un consortium incluant la FAO, le CIRAD, le CIFOR et la WCS. Ce projet prévoit de développer un modèle reproductible de gestion communautaire durable de la chasse dans des concessions forestières.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018