PPECF (COMIFAC/KFW) - CNA: Vers un environnement favorable à l’amélioration de la qualité de l’exploitation forestière industrielle dans le Bassin du Congo

 

Le PPECF et ses partenaires concessionnaires ont, à travers le Réseau des cinémas ambulants en Afrique (CNA), la possibilité de communiquer de manière neutre sur l’amélioration de l’exploitation industrielle des forêts à travers les actions du CNA sur le terrain.  Le projet consiste à organiser avec le Programme de Promotion de l’Exploitation Certifiée des Forêts (PPECF) une campagne de projections de longue durée qui associe divertissement et sensibilisation pour promouvoir l’amélioration de la qualité de l’exploitation industrielle des forêts.

 

 

Bien vouloir télécharger:  Les termes de référence  du Projet

 

 

Le cinéma n’existe pas dans les régions du Centre, du Sud et de l’Est Cameroun.. Les équipements télévisuels sont rares, les messages sur la gestion forestière durable sont peu diffusés ou ne présentent que le point de vue de la structure qui finance sa diffusion.

 

Malgré des progrès observés dans la prise de conscience ces dix dernières années, la nécessité de la gestion durable des ressources forestières et de la protection de la biodiversité est peu ou mal comprise par les populations et par beaucoup d’acteurs essentiels. La  biodiversité continue de se dégrader.

 

Des structures étatiques qui manquent de moyens ont du mal à appliquer les législations existantes ; les entreprises ne s’intéressent pas assez à la certification ; les populations riveraines des forêts ne bénéficient pas suffisamment des redevances forestières annuelles issues de l’exploitation forestière. 

 

Au regard des constats susmentionnés, le PPECF et ses partenaires concessionnaires ont, à travers le CNA, la possibilité de communiquer de manière neutre sur l’amélioration de l’exploitation industrielle des forêts à travers les actions du CNA sur le terrain.

 

Le projet consiste à organiser avec le Programme de Promotion de l’Exploitation Certifiée des Forêts (PPECF) une campagne de projections de longue durée qui associe divertissement et sensibilisation pour promouvoir l’amélioration de la qualité de l’exploitation industrielle des forêts.

 

Cette intervention s’adresse aux salariés des concessions forestières, communautés riveraines (Pygmées Baka, groupements de femmes, comités paysans forêt…), en y impliquant tous les autres acteurs de la gestion forestière.

 

Il s’agit de promouvoir l’exploitation industrielle certifiée de forêts par l’amélioration des conditions des travailleurs dans les bases-vie et de développer l’esprit d’entreprise chez les salariés, qui est une des conditions nécessaires pour parvenir à surmonter les contraintes de la certification. Il s’agit aussi de sensibiliser les travailleurs aux ports des équipements de protection individuelle (EPI) et aux techniques d’exploitations forestières à faible impact. Finalement la campagne contribuera à motiver les populations riveraines à entamer le dialogue avec les sociétés forestières et de participer plus activement à la gestion des ressources forestières et fauniques.

 

La gestion responsable des vastes ressources de la biodiversité des forêts du Bassin du Congo permettra de protéger la possibilité forestière, de lutter contre les changements climatiques  au niveau local, régional et global et de garantir  les droits d’usages ou fonciers, coutumiers ou légaux des populations riveraines.

 

Le Cinéma Numérique Ambulant permettra de rassembler des centaines de personnes sur les questions de certification et de gestion responsable des forêts. Il renforcera la communication sur l’exploitation certifiée des forêts et permettra de vulgariser les principes du Forest Stewardship Council (FSC) auprès d’un large public directement concerné. L’enjeu étant de susciter le débat et la réflexion pour obtenir l’adhésion du plus grand nombre.

 

Les principaux bénéficiaires sont : les salariés des entreprises forestières exerçant dans le milieu, les populations riveraines (Pygmées Baka…), les ONG locales, les comités paysans forêts, les groupements de femmes, les ministères techniques (MINFOF, MINEP, MINAS...), les communes locales.

 

 

Pour en savoir plus, bien vouloir télécharger les termes de référence du projet: Programme « Promotion de l’exploitation certifiée des forêts » PPECF (COMIFAC/KFW) - Réseau des cinémas ambulants en Afrique

 

De plus, bien vouloir trouver sous les liens ci-après plus d’informations sur :

 

♦ Programme « Promotion de l’exploitation certifiée des forêts » PPECF (COMIFAC/KFW)

 

♦ Réseau des cinémas ambulants en Afrique

 

Bien vouloir télécharger

 

Une autre contribution du PPECF à la société BSO (Bois et Sciages de l’Ogooué) - Audit à blanc de la société BSO (Bois et Sciages de l’Ogooué) dont l’objectif est de tester en conditions réelles la conformité de BSO par rapport aux grilles OLB et FLEGT, et d’apporter des conseils sur la résolution des éventuels écarts.

 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Deuxième consultation publique relative à la norme de certification de gestion forestière de PAFC bassin du Congo 23 Mai 2020 – 22 Juin 2020

La seconde consultation publique sera ouverte pour une durée de 30 jours à partir du 23 mai 2020 et sera clôturée le lundi 22 juin 2020. La consultation publique est ouverte à toutes les parties prenantes de la gestion forestière dans le Bassin du Congo intéressées à participer au processus d’élaboration des normes de certification PAFC Bassin du Congo.

En savoir plus...

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

22 Mai 2020 Journée internationale de la diversité biologique

Le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2020 est "Nos solutions sont dans la nature". Le thème de la journée montre que la biodiversité reste la réponse à un certain nombre de défis du développement durable auxquels nous sommes tous confrontés. Des solutions basées sur la nature au climat, en passant par la sécurité alimentaire et de l'eau, et les moyens de subsistance durables, la biodiversité reste la base d'un avenir durable.

En savoir plus...

Visionnez notre nouvelle vidéo -UICN

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, cette nouvelle vidéo PPI, propose d’illustrer cette question de la conservation de la biodiversité et des liens avec le développement économique local. Elle montre deux témoignages, celui d’Alexis Kaboré (NATUDEV) qui développe des filières durables de miel et de beurre de karité dans le complexe du PONASI au Burkina Faso et celui de Caleb Ofori (Herp Ghana) qui met en place un projet d’écotourisme national dans les montagnes de l’est du Ghana.

En savoir plus...

COVID-19 et sécurité sanitaire des aliments : orientations pour les entreprises du secteur alimentaire - FAO

L’objet de ces orientations est de présenter ces mesures supplémentaires qui visent à préserver l’intégrité de la chaîne alimentaire et à garantir que les consommateurs ont accès à des denrées alimentaires qui répondent à leurs besoins et ne présentent pas de danger pour la santé.

En savoir plus...

Effets de la covid-19 sur les systèmes alimentaires halieutiques et aquacoles - FAO

La présente synthèse passe en revue les défis à relever actuellement et contient des propositions de mesures visant à protéger les secteurs de la pêche et de l’aquaculture et les plus vulnérables, à maintenir les activités et à soutenir la chaîne d’approvisionnement.

En savoir plus...

UNESCO: Fonds d'intervention d'urgence (RRF) - Parc national des Virunga en RDC

Suite aux événements tragiques au Parc national des Virunga en RDC qui est un site du patrimoine mondial et dans le cadre du projet UNESCO de Rapid Response Facility, une subvention d'urgence d’un montant de 40 000 $ a été octroyée au Parc national des Virunga en RDC.

En savoir plus...

Étude sur l'interaction entre la sécurité et la conservation des espèces sauvages en Afrique subsaharienne – Europa

Cette étude rassemble des informations solides tirées de plus de 20 sites marins et terrestres en Afrique subsaharienne et met en lumière la nature et l'étendue des liens entre la sécurité, y compris la sécurité socio-économique, et la vie sauvage (protection des espèces et des écosystèmes, interactions entre l'homme et la nature, et trafic).

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020