PREREDD+ - Le Développement des Equations Allometriques En Afrique Centrale : Une dynamique en marche Au Cameroun

 

 

Bien vouloir télécharger les documents ci-dessous:

Rapport General_Atelier National Cameroun 2017_VF.pdf (1.7 Mo)

Communique Final_Atelier Cameroun (1).pdf (219.8 Ko)

 

 

Le projet de renforcement des capacités institutionnelles en matière de REDD+ pour la gestion durable des forêts dans le Bassin du Congo (PREREDD+) en abrégé PREREDD bénéficie des financements du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) pour 13 millions USD. Il est exécuté par la Banque Mondiale et a pour mission d’assurer le renforcement des capacités des pays de la sous-région sur les questions liées à la REDD+ et les mesures de stocks de carbone forestier à partir des équations allométriques. 

 

 

Un atelier scientifique national de renforcement des capacités sur l’analyse des données de la biomasse forestière, a été organisé par le PREREDD+ du 22 au 24 mars 2017 à Ebolowa au Cameroun.

 

 

L’objectif de l’atelier était de renforcer les capacités des membres de l’Institut Nationale Scientifique (INS) contracté par la COMIFAC et le PREREDD+ pour l’élaboration des équations allométriques en vue de l’estimation de la biomasse forestière au Cameroun. Y ont également pris part, des étudiants et des enseignants qui travaillent sur les équations allométriques, ainsi que les membres de la cellule MNV de la Coordination nationale REDD+. Au total vingt-quatre apprenants parmi lesquels dix (10) femmes ont pris part à cette formation.  

 

 

L’organisation de cet atelier de formation cadre avec l’objectif principal du Projet régional qui vise à renforcer les capacités des pays de la sous-région sur les questions liées à la REDD+ et les mesures de stocks de carbone forestier à partir des équations allométriques.  Cet atelier s’inscrit dans le cycle de renforcement des capacités sur l’analyse des données de la biomasse forestière qui se déroulera dans les pays membres du PREREDD+.

 

 

Pendant trois jours, les échanges ont porté sur :

  • la prise en main du logiciel R et Rstudio 
  • L’utilisation et la manipulation des données avec ce logiciel et l’ éstimation des paramètres ;
  • la Qualité d’ajustement et de Validation à partir des modèles linéaire et multiples ;
  • les critères de sélection et diagnostics à partir du modèle linéaire multiple ;

 

Outre cette formation, les participants ont souhaité avoir une application pratique de la formation en lien avec des préoccupations spécifiques dans le cadre de leur travail de recherche notamment sur (i) la variabilité de la surface foliaire, (ii) la banque de graines des orchidées et (iii) l’Influence de la pollution sur les plantes médicinales. Des travaux en groupe ont été organisés à cet effet. La restitution de ces travaux de groupe a permis aux étudiants de trouver des réponses à leur préoccupation.

 

 

 

 

Pour d'amples informations, bien vouloir contacter:

 

Vincent MEDJIBE

Cameroun- Yaoundé

medjibe@gmail.com

 

Vivien ROSSI

rossi.vivien@gmail.com

 

Noël FONTON

Cameroun- Yaoundé

hnfonton@gmail.com

 

Pour d'amples informations, bien vouloir télécharger les documents ci-dessous:

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Déclaration de Haut niveau - Continuité dans l’engagement des Partenaires

Bien vouloir télécharger les discours et allocutions de la cérémonie d’ouverture de 18ème Réunion des Parties du Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, du 28 novembre 2018 à Bruxelles…

En savoir plus...

Note d’information : Conférence internationale des Ministres en charge de la Défense, de la sécurité et des aires protégées sur la lutte contre le Braconnage et autres activités criminelles transfrontalières - 23 – 25 janvier 2019, N'Djaména, Tchad

Sous le Haut Patronage de Son Excellence Monsieur Idriss Déby ITNO, Président de la République du Tchad...  Co-Présidence /Co-Chair : Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de Belgique du PFBC...La Facilitation du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) assurée par le Royaume de Belgique, en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Tchad...

En savoir plus...

BRIEFING NEWS Observation indépendante : Les résultats de trois années de mise en œuvre du Système Normalisé d’Observation Indépendante Externe (SNOIE) au Cameroun.

En trois ans de mise en oeuvre du Système normalisé d’Observation indépendante externe (SNOIE), plus de 50% des rapports de dénonciations produits via cette approche normalisée de l’observation indépendante (OI) au Cameroun, ont entraîné des réactions du ministère en charge de la gestion des forêts et de la faune. En effet, sur les 30 rapports d’OI transmis au MINFOF, les faits d’exploitation forestière présumée illégale ont été avérés sur 18 d’entre eux. Ces cas avérés ont suscité des missions de contrôle de la brigade nationale et régionale de contrôle forestier, des saisis, l’ouverture des contentieux à l’encontre des entreprises incriminées dans les rapports et des suspensions de titres.

En savoir plus...

Afrique centrale : Ndjamena accueille la 47e réunion du Comité sur les questions de sécurité du 3 au 7 décembre

Libreville (Gabon), 30 novembre 2018 – La 47e réunion du Comité consultatif permanent des Nations Unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC) aura lieu du 3 au 7 décembre 2018 à Ndjamena, la capitale du Tchad. Comme lors des précédentes sessions, elle permettra de faire le point de la situation géopolitique et sécuritaire dans les onze pays membres, notamment l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la République centrafricaine (RCA), le Congo, la République démocratique du Congo (RDC), le Gabon, la Guinée équatoriale, le Rwanda, Sao Tomé et Principe, et le Tchad.

En savoir plus...

RFUK- Aires protégées et droits communautaires : utiliser les cartes participatives pour soutenir la conservation durable dans le bassin du Congo

Les meilleurs projets de conservation commencent avec les Hommes. Cependant, des aires protégées continuent à être établies et gérées dans le Bassin du Congo avec peu de considération envers les droits fonciers et les droits aux ressources des communautés locales, ce qui favorise les conflits et les violations des droits de l’homme.

En savoir plus...

Environews-Bruxelles : Début de la 18ème réunion des parties du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo

C’est le Musée Royal de l’Afrique Centrale (Tervurin) qui accueille la première journée de la 18ème réunion des parties du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC). Les travaux lancés ce mardi doivent déboucher sur de nouveaux engagements afin de préserver ces forêts partagées par une dizaine des pays d’Afrique centrale, et considérés comme un patrimoine de l’humanité.

En savoir plus...

RDP18-Rapport-Stream 1. Gouvernance forestière et aménagement du territoire

Notre stream porte sur les questions toujours d’actualité de la gouvernance forestière et de l’aménagement du territoire. Plus que jamais, ces deux thématiques sont des thématiques clés pour les perspectives d’avenir des forêts du Bassin du Congo. Cependant, la nature vaste des questions de comment aménager l’espace forestier et comment le pouvoir s’exerce dans ces zones nous exigent de prioriser, au sein du stream, nos discussions et interventions.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018

CAWHFI NEWS N° 002
FGF Brazzaville 2018