PACEBCO-La BAD, la CEEAC et la COMIFAC répondent aux besoins des populations locales et autochtones en matière d'accès à l'eau potable dans les paysages cibles du Programme: Au total 14 ouvrages d'adduction d'eau potable déjà réalisés.

 

 

Dans le cadre de la mise en œuvre des microprojets prioritaires du Fonds de Développement Local du PACEBCo, Quatorze ouvrages d’approvisionnement en eau potable viennent d’être réalisés et opérationnels au profit des populations autochtones et locales, des zones riveraines des aires protégées dans les paysages cibles du Programme. Ces réalisations réussies sont alors une réponse de la BAD, la CEEAC et la COMIFAC, aux besoins longtemps exprimées par les populations de ces zones, en matière d’accès à l’eau potable. Celles-ci n’ont pas manqué d’exprimer leur grande satisfaction dès la fin des travaux, avec l’eau qui coulait aux différents points de forage, avec une qualité sanitaire irréprochable suivant les rapports d’analyses effectués dans les institutions de santé compétentes.

 

 

Les populations locales et autochtones des paysages cibles du PACEBCo ne manquaient en effet, aucune occasion pour exprimer leurs forts besoins pressants en matière d’accès à l’eau potable, ayant été alors très vulnérables et victimes de différents types de maladies hydriques, autant chez les enfants, les jeunes et les adultes. C’est ainsi que par exemple, les populations d’Impfondo, localité du paysage Lac Télé – Lac Tumba, en République du Congo, qui accueille habituellement tous les deux ans, les Fora du Forum International des Peuples Autochtones (FIPAC), ont saisi l’occasion de la visite sur le terrain lors du FIPAC 3, en Mars 2013, des Ministres de l’Afrique Centrale en charge des Forêts et de l’environnement , et de l’Ambassadeur Son Excellence Monsieur ALAM MI, pour réitérer leur désir de voir leurs villages dotés des ouvrages d’approvisionnement en eau potable, afin d’améliorer leurs conditions de vie jusqu’à lors très précaires du fait du manque d’eau potable.

 

 

L’Unité de Gestion du Programme avait alors placé parmi les microprojets prioritaires de premier rang, la réalisation des ouvrages d’approvisionnement en eau potables dans les sites où les besoins étaient les plus importants et pressants,  compte tenu de tous les problèmes de santé, d’hygiènes et de salubrité posés par le manque d’eau potable pour les populations. Les études techniques réalisées au préalable ont permis de lancer les dossiers d’Appel d’offre conformément aux procédures de la BAD en la matière et les travaux de réalisation de ces ouvrages ont été confiés aux entreprises adjudicataires, en collaboration avec les Communautés locales, les autorités locales et les administrations sectorielles décentralisées. A ce jour, la première vague des microprojets constituée de 14 ouvrages d’approvisionnement en eau potable a été complètement achevée et les populations des sites concernés ont désormais accès à l’eau potable à la satisfaction de tous.

 

 

Le programme a réalisé en fonction des besoins, deux types d’ouvrages d’approvisionnement en eau potable: (i) les forages constitués de systèmes à motricité humaines, (pompage manuel) et les forages constitués de systèmes à motricité automatiques (pompage automatique), avec un château d’eau muni d’un réservoir de bonne capacité, à une hauteur appropriée.

 

 

Toutes les adductions d’eau sont dotées d’une superstructure conçue pour faciliter l’accès et la gestion du point d’eau, ainsi qu’un espace à l’extérieur pour l’abreuvage des bêtes.

 

Pour d’amples informations, bien vouloir consulter: ICI

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

22 Mai 2020 Journée internationale de la diversité biologique

Le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2020 est "Nos solutions sont dans la nature". Le thème de la journée montre que la biodiversité reste la réponse à un certain nombre de défis du développement durable auxquels nous sommes tous confrontés. Des solutions basées sur la nature au climat, en passant par la sécurité alimentaire et de l'eau, et les moyens de subsistance durables, la biodiversité reste la base d'un avenir durable.

En savoir plus...

Visionnez notre nouvelle vidéo -UICN

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, cette nouvelle vidéo PPI, propose d’illustrer cette question de la conservation de la biodiversité et des liens avec le développement économique local. Elle montre deux témoignages, celui d’Alexis Kaboré (NATUDEV) qui développe des filières durables de miel et de beurre de karité dans le complexe du PONASI au Burkina Faso et celui de Caleb Ofori (Herp Ghana) qui met en place un projet d’écotourisme national dans les montagnes de l’est du Ghana.

En savoir plus...

COVID-19 et sécurité sanitaire des aliments : orientations pour les entreprises du secteur alimentaire - FAO

L’objet de ces orientations est de présenter ces mesures supplémentaires qui visent à préserver l’intégrité de la chaîne alimentaire et à garantir que les consommateurs ont accès à des denrées alimentaires qui répondent à leurs besoins et ne présentent pas de danger pour la santé.

En savoir plus...

Effets de la covid-19 sur les systèmes alimentaires halieutiques et aquacoles - FAO

La présente synthèse passe en revue les défis à relever actuellement et contient des propositions de mesures visant à protéger les secteurs de la pêche et de l’aquaculture et les plus vulnérables, à maintenir les activités et à soutenir la chaîne d’approvisionnement.

En savoir plus...

UNESCO: Fonds d'intervention d'urgence (RRF) - Parc national des Virunga en RDC

Suite aux événements tragiques au Parc national des Virunga en RDC qui est un site du patrimoine mondial et dans le cadre du projet UNESCO de Rapid Response Facility, une subvention d'urgence d’un montant de 40 000 $ a été octroyée au Parc national des Virunga en RDC.

En savoir plus...

Étude sur l'interaction entre la sécurité et la conservation des espèces sauvages en Afrique subsaharienne – Europa

Cette étude rassemble des informations solides tirées de plus de 20 sites marins et terrestres en Afrique subsaharienne et met en lumière la nature et l'étendue des liens entre la sécurité, y compris la sécurité socio-économique, et la vie sauvage (protection des espèces et des écosystèmes, interactions entre l'homme et la nature, et trafic).

En savoir plus...

Le FVC est le plus grand fonds mondial consacré à la lutte contre le changement climatique.

Le Fonds vert pour le climat (FVC) est le plus grand fonds dédié au monde qui aide les pays en développement à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à renforcer leur capacité à répondre au changement climatique. Il a été mis en place par la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) en 2010.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020