FNUF : Le Forum sur les forêts achève ses travaux en adoptant une stratégie de communication sur la mise en œuvre du Plan stratégique de l’ONU sur les forêts

 

 

Le Forum des Nations Unies sur les forêts (FNUF) a conclu, cet après-midi, les travaux de sa treizième session en adoptant sans vote une résolution omnibus concernant les activités qu’il mènera à l’appui du Plan stratégique des Nations Unies sur les forêts (2017-2030).  Il lui faudra notamment appliquer une stratégie de communication et de sensibilisation, destinée à mieux faire connaître le Plan du grand public. 

 

 

Ce plan n’est en effet pas suffisamment connu, a admis le Directeur du Secrétariat du FNUF, M. Manoel Sobral-Filho, alors que plusieurs orateurs ont, de leur côté, souligné « le problème d’image de la foresterie ».  « Plus nous en parlerons, plus sa mise en œuvre en sera facilitée », a dit M. Sobral-Filho. 

 

 

Les enjeux de cette mise en œuvre sont de taille, a souligné le Président de la session, M. Shahrul Ikram Yaakob, de la Malaisie, car si les États Membres respectent fidèlement le Plan stratégique, il sera non seulement possible d’inverser les pertes du couvert forestier, mais aussi d’augmenter ce couvert de 3% chaque année.  Créé en 2000 par une résolution du Conseil économique et social (ECOSOC), le Forum est la seule enceinte intergouvernementale au sein des Nations Unies habilitée à discuter de manière globale des questions environnementales et socioéconomiques relatives aux forêts.

 

 

Pendant une semaine, le Forum a examiné, à titre prioritaire, la mise en œuvre du Plan stratégique sur les forêts qui offre un cadre global d’action pour assurer une gestion durable de tous les types de forêts et d’arbres en général, et pour mettre un terme à la déforestation et à la dégradation des forêts.  La planète perd en moyenne 13 millions d’hectares de couvert forestier par an.

 

 

Le Plan stratégique, adopté en avril 2017 par l’Assemblée générale, repose sur six objectifs et 26 cibles, qui sont, comme l’ont rappelé tous les intervenants lors de plusieurs tables rondes, directement liés à ceux du Programme de développement durable à l’horizon 2030.  Les forêts couvrent plus de 30% de la surface terrestre; environ 1,6 milliard de personnes, soit 25% de la population mondiale, dont 70 millions d’autochtones, en dépendent pour vivre.

 

 

La résolution omnibus a été adoptée telle qu’oralement révisée dans sa version anglaise, après que des amendements ont été proposés par certaines délégations et que le Président du FNUF a tranché.  Cette résolution souligne ainsi l’importance des efforts de communication autour de ce plan, y compris en mettant en lumière et en partageant les bonnes pratiques et succès dans sa mise en œuvre.  Avec ce texte, le Forum adopte la stratégie de communication, contenue en annexe. 

 

 

Cette stratégie vise notamment à renforcer la prise de conscience sur l’importance vitale des forêts pour la vie sur terre et le bien-être humain, à promouvoir une gestion forestière durable et à encourager la mise en œuvre du plan précité.  Les cibles de cette stratégie sont les États Membres, le système de l’ONU, le Partenariat de collaboration sur les forêts, les organisations régionales et internationales, les grands groupes, les leaders d’opinion et enfin le grand public. 

 

 

Les principaux messages de cette campagne consistent à souligner l’idée que la vie quotidienne des peuples dépend des forêts, y compris dans les environnements urbains, ainsi que le rôle central du Forum dans la mise en lumière des forêts pour réaliser les objectifs de développement durable.  Les réseaux sociaux sont l’un des canaux de communication privilégiés envisagés par la campagne.  Le Secrétariat du Forum fera rapport sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre de cette stratégie lors de la prochaine session. 

 

 

S’agissant des moyens de mise en œuvre, le Forum salue notamment les progrès accomplis dans l’opérationnalisation du Réseau mondial de facilitation du financement forestier et adopte les lignes directrices pour les opérations de ce Réseau, lignes directrices qui figurent dans une deuxième annexe à la résolution.  Dans une note orale, le Directeur du Secrétariat du FNUF a chiffré à 312 900 dollars les incidences financières de la résolution.

 

 

Enfin, concernant la réforme du Département des affaires économiques et sociales de l’ONU s’agissant du Forum, point qui avait été ajouté à l’ordre du jour à la demande de la Suisse, la résolution souligne l’importance de « préserver la capacité actuelle et future » du Forum, afin qu’il puisse s’acquitter de son « important mandat ».  Plusieurs délégations avaient réclamé, lors de cette session, des « garanties » sur les conséquences de cette réforme pour le Forum. 

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

observers.france24 : Dans le nord du Congo-Brazzaville, conflit autour de l’exploitation de l’or et du titanium

Près d'Elogo, village reculé de la région de la Sangha, dans le nord du Congo Brazzaville, une mine d'or et de titanium est exploitée illégalement selon nos Observateurs. Une vidéo, tournée en 2017 par une ONG, l'Observatoire congolais des droits de l'Homme, montre des machines en train de creuser dans la zone forestière proche du village. Aux commandes, des hommes visiblement asiatiques. Selon nos Observateurs, cette exploitation a des répercussions sur l'environnement et les populations locales, et d’autres cas similaires ont été identifiés dans le nord du pays .

En savoir plus...

SEP2D : Lancement de la seconde revue de l'évaluation mondiale de l'IPBES par les gouvernements et les experts

L’IPBES (Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques) lance une revue externe de l’évaluation mondiale de la biodiversité jusqu’au 29 juin 2018 (documents disponibles depuis le 14 mai). Le souhait de l’IPBES est que cette démarche concerne le plus large panel de réviseurs : « experts intéressés et qualifiés, y compris scientifiques, décideurs, praticiens et autres détenteurs de connaissances ».

En savoir plus...

FNUF : Le Forum sur les forêts achève ses travaux en adoptant une stratégie de communication sur la mise en œuvre du Plan stratégique de l’ONU sur les forêts

Pendant une semaine, le Forum a examiné, à titre prioritaire, la mise en œuvre du Plan stratégique sur les forêts qui offre un cadre global d’action pour assurer une gestion durable de tous les types de forêts et d’arbres en général, et pour mettre un terme à la déforestation et à la dégradation des forêts.  La planète perd en moyenne 13 millions d’hectares de couvert forestier par an.

En savoir plus...

Mise en œuvre du Protocole de Nagoya. Les juristes et experts chargés de politiques publiques de l’espace COMIFAC outillés pour l’élaboration des mesures APA

15 juristes et experts chargés de politiques publiques ont été formés sur les connaissances en matière de formulation et d’élaboration de mesures législatives, administratives et de politique générale relative à l’APA.

En savoir plus...

Harmattan : La gouvernance climatique au Cameroun

La multiplication des événements climatiques extrêmes (sécheresses, inondations) du fait de la hausse de la température mondiale a conduit les États de la planète à mettre la question du changement climatique sur leur agenda politique. Le Cameroun n’en fait pas exception. Traiter de la gouvernance climatique au Cameroun conduit nécessairement à analyser comment se construit l’action publique de lutte contre le changement climatique au Cameroun. Elle apparaît comme une configuration d’action publique multi-niveaux. Ainsi, la Convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique en constitue l’arène climatique globale.

En savoir plus...

L’Afrique centrale parle aux parties du FNUF sur la mise en œuvre du Plan stratégique des Nations Unies sur les Forêts (2017-2030)

Le Gabon et la République du Congo font des déclarations forte sur le point concernant les discussions générales (point 6) et sur les remarques de clôtures… la COMIFAC rehaussée dans le plaidoyer des Ministres au FNUF 13...

En savoir plus...

Afdb : Afrique de l’Ouest : le 3 ème Forum sur le financement climatique et des énergies propres s’achève à Abidjan sur un succès

La troisième édition du Forum sur le financement climatique et des énergies propres en Afrique de l’Ouest (WAFCCEF-3, sigle en anglais) a eu lieu jeudi 12 avril 2018 à l’auditorium Babacar Ndiaye de la Banque africaine de développement à Abidjan, en Côte d’Ivoire, en présence de représentants d’institutions internationales, de promoteurs privés, d’experts en énergie ainsi que de nombreux enseignants-chercheurs et étudiants.

En savoir plus...

Entrée diplomatique et politique réussie du Ministre d’Etat François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de la Belgique du PFBC

Du 19 au 20 avril 2018, le Ministre d’Etat François-Xavier de Donnea, Facilitateur du PFBC a effectué une mission à Yaoundé la capitale politique du Cameroun. Entre autres au programme de cette importante mission, une table ronde des Chefs de Missions des partenaires du PFBC, une visite du Facilitateur au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, des réunions avec les partenaires techniques et les représentants des différents collèges du PFBC au tour de la nouvelle vision et orientation stratégique de la Feuille de route de la Facilitation du Royaume de la Belgique du PFBC.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018