La Norvège cherche à réduire la déforestation en « premiers secours » aux changements climatiques – Planet Ark

 

La Norvège qui tient le haut du pavé des pays développés en investissant des milliards de dollars pour réduire la déforestation tropicale, a annoncé mercredi son intention d’intensifier ses efforts en guise de « premiers secours » face aux changements climatiques.

 

Le Premier Ministre Jens Stoltenberg, dont le pays est riche en gaz et en pétrole, a indiqué que de nouvelles mesures visant à réduire le réchauffement planétaire sont nécessaires maintenant, étant donné qu’un nouvel accord relatif au climat et dirigé par les Nations Unies n’interviendra qu’en 2015, avec effet à partir de 2020.

 

 « Pour l’instant, nous devons administrer des premiers soins au climat » a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

 

 « Le gouvernement va intensifier ses efforts pour réduire la déforestation et les émissions qui affectent le climat le plus rapidement, » a-t-il ajouté. Stoltenberg n’a cependant pas annoncé de nouveaux investissements ou de nouvelles cibles.

 

La déforestation, souvent pour des raisons agricoles, représente environ 17 pour cent des émissions de gaz à effet de serre de sources humaines. Les forêts, du Congo à l’Amazonie, absorbent le dioxyde de carbone de l’atmosphère au fur et à mesure qu’ils poussent et le libèrent lorsqu’ils pourrissent ou brûlent.

 

La Norvège a été la nation la plus généreuse en termes de dons destinés à réduire la déforestation tropicale avec des investissements annuels à hauteur de 500 millions de dollars ces dernières années, financés à partir de ses abondantes ressources en énergies fossiles.

 

Elle met en œuvre des programmes d’une valeur d'un milliard de dollars au Brésil et en Indonésie et des projets de moindre envergure dans des pays tels que la Guyane et la Tanzanie.

 

Stoltenberg a souligné que d’autres mesures d’urgence qu’on peut qualifier de premiers soins comprennent des réductions d’émissions industrielles de suie et de méthane, un puissant gaz à effet de serre, ainsi que des réductions de subventions aux combustibles fossiles.

 

Oil Change International, un groupe environnemental qui milite en faveur du passage à des énergies plus propres telles que le solaire et l'éolienne, estime que les subventions aux combustibles fossiles dans le monde entier atteindra 775 milliards de dollars en 2012.

Il estime également que la Norvège seule a octroyé presque 700 millions de dollars de subventions aux combustibles fossiles l’année dernière.

 

´Veuillez consulter l’article complet sur le site Internet official de Planet Ark

 

 (Reportage d'Alister Doyle, Correspondant environnemental ; Édité par Michael Roddy)

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les forêts jouent un rôle central dans la lutte contre le dérèglement climatique

Cette note de décryptage de Coordination SUD et Fern analyse les nombreuses questions qui doivent être prises en compte pour assurer leur contribution optimale à la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (CDN) des pays forestiers tropicaux. Il s’agit notamment du respect des droits et préservation des conditions de vie des populations locales et la protection et restauration de la biodiversité ainsi que l’amélioration de la gouvernance forestière. La gestion de ces défis nécessite une participation étroite de la société civile.

En savoir plus...

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

La Facilitation sortante (Royaume de Belgique) et entrante (Allemagne) du PFBC vous souhaitent d’excellentes fêtes de fin d’année 2019 et présentent ses meilleurs vœux pour l'année 2020 !

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur sortant du Royaume de Belgique du PFBC et l’Honorable Dr Christian Ruck, Facilitateur de la République Fédérale d’Allemagne du PFBC vous souhaitent d’excellentes fêtes de fin d’année 2019 et vous présentent ses meilleurs vœux pour l'année 2020 !

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC