Planification opérationnelle 2019 du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC

 

 

Nkolandom – Sud Cameroun, 27 février au 1er mars 2019-  L’atelier de planification opérationnelle 2019 du Secrétariat Exécutif de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale( SECOMIFAC) s’est tenu dans la salle de réunions du Centre touristique de Nkolandom.

 

 

Une trentaine de participants représentant l’équipe du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, la Coordination Nationale COMIFAC Cameroun, les partenaires Techniques et Financiers de la COMIFAC, les projets, programmes sous-régionaux et autres parties prenantes qui contribuent à la mise en œuvre du Plan de Convergence à savoir : RIOFAC, programme GIZ de gestion durable des forêts du bassin du Congo (Projet d’appui à la COMIFAC, Projet BSB Yamoussa, Projet APA), Projet JICA d’appui à la COMIFAC, Facilitation du PFBC assurée par la Belgique, Programme de Promotion de l’exploitation certifiée des forêts/KFW/BMZ, Projet Fondation TNS/KFW/BMZ, projet Mécanisme de financement des aires protégées/FEM/PNUD, Coordination RIFFEAC, CEFDHAC, UICN, USFS, WWF, Nature+ ont pris part aux travaux.

 

 

La rencontre avait pour objectif de planifier les activités du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC pour l’année 2019 en collaboration avec les partenaires et les parties prenantes. Spécifiquement, il était question :

 

  • d’apprécier le bilan de la mise en œuvre du plan d’action biennal de la COMIFAC 2017-2018 en vue de tirer les leçons sur les succès et les faiblesses ;
  • de présenter le nouveau cadre de planification pour les deux prochaines années 2019-2020 ;
  • de planifier les actions à mener en 2019 par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC et identifier les contributions des différents partenaires ;
  • d’identifier les axes possibles de synergies de ces contributions en précisant les modalités et les calendriers de mise en œuvre ;
  • d’évaluer les estimations budgétaires, les sources de financement et identifier les gaps éventuels.

La cérémonie d’ouverture a été prononcée par M. Raymond Ndomba Ngoye, Secrétaire Exécutif de la COMIFAC qui a présenté quelques réalisations majeures de l’institution au cours des deux années écoulées 2017-2018 et s’est félicité de la visibilité sans cesse croissante de la COMIFAC aux plans national, sous-régional et international. Il a adressé la gratitude de la COMIFAC aux partenaires pour leurs appuis ayant permis à la COMIFAC d’obtenir des résultats satisfaisants et les a exhorté à renforcer leurs appuis.

 

 

La cérémonie d’ouverture a été poursuivie par un aperçu de l’état de mise en œuvre des activités réalisées de 2017 à 2018 par la COMIFAC présenté par M. Tchuante Tite Valerie, Expert en Suivi Evaluation à la COMIFAC. En dépit de quelques difficultés rencontrées par l’institution, notamment celle liée à la crise financière aigüe qu’elle rencontre due au non payement des cotisations par la plupart des pays membres de l’institution, l’on estime à 73,5% le taux de réalisation des performances de la mise ne œuvre du Plan d’action biennal 2017-2018. Cette performance a été possible grâce principalement aux efforts consentis par l’équipe du Secrétariat Exécutif et à l’appui de ses partenaires.

 

 

L’exercice de planification qui a suivi s’est focalisé sur le recueil des contributions des partenaires du Secrétariat Exécutif et parties prenantes au PTA 2019, à la revue des résultats attendus et des indicateurs à travers la matrice de planification et enfin à la formulation des actions à mener en 2019. Cet exercice a permis aux partenaires de se prononcer chacun sur les différents appuis à apporter à la mise en œuvre des activités et aux résultats attendus du Plan de Travail Annuel (PTA) 2019.

 

 

 A l’issue des travaux, le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC a exprimé sa satisfaction pour l’atteinte des objectifs assignés à cet atelier. Il a adressé ses remerciements à la Coopération Allemande à travers la GIZ pour ses appuis constants au Secrétariat Exécutif et particulièrement celui ayant permis l’organisation de l’atelier de planification. Il n’a pas manqué d’inviter les autres partenaires à accompagner davantage le SE COMIFAC à l’exemple de la GIZ et de la JICA. Enfin, Monsieur Raymond Ndomba Ngoye a remercié tous les participants pour leurs contributions actives à la réussite de cet atelier.

Louisette Sylvie YEBEL-FOUNGA

Experte Communication COMIFAC

lyebel@comifac.org

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Afriquenvironnementplus- Protocole de Nagoya : Le Congo a validé le manuel de procédures APA, de la stratégie et plan d’action de communication…

Un atelier de validation du manuel de procédures APA, de la stratégie et plan d’action de communication relatif a la mise en œuvre du protocole de Nagoya sur APA au Congo a été organisé, du 08 au 10 octobre 2019, à Brazzaville (Congo) .

En savoir plus...

Afriquenvironnementplus-Catastrophes naturelles : les congolais appelés à la résilience des communautés et à une solidarité

La lutte contre la réduction des risques de catastrophes est un défi mondial. D’où la prise de conscience par la communauté internationale en instituant la journée internationale pour la réduction de risques de catastrophes chaque le 13 octobre de chaque année. Au Congo, le gouvernement, par le biais de madame Arlette Soudan-Nonault, Ministre du Tourisme et de l’Environnement, a fait une déclaration.

En savoir plus...

greenrdc-Conflit forestier à la Tshopo : Greenpeace Afrique tire la sonnette d’alarme !

Depuis plus d’un mois, la tension s’est accentuée entre les communautés forestières basées à la Tshopo et la société canadienne des Plantations et Huileries du Congo SA (PHC) qui est une entreprise de la firme Feronia Inc.

En savoir plus...

Greenpeace-Cameroun-Les communautés locales et autochtones, sont progressivement privées de leurs droits fonciers

Il est important que les organismes internationaux de développement et le gouvernement camerounais puissent repenser leurs approches de développement. Ceci afin de s’assurer non seulement que leurs opérations n’amplifient pas les problèmes environnementaux et sociaux, mais aussi d’assumer leurs responsabilités lorsque ceux-ci surviennent.

En savoir plus...

Des progrès et innovations réalisés par les pays membres de l’espace COMIFAC dans la mise en œuvre du protocole de Nagoya

30 Septembre au 1er Octobre 2019, Douala Cameroun, forum sous- régional d’échange d’expériences en matière d’APA entre les chercheurs de l’espace COMIFAC et le secteur privé japonais.

En savoir plus...

Fern-Déclaration des Organisations de la Société Civile de Pays Forestiers Tropicaux

En septembre 2019, des défenseurs de l'environnement et des droits humains d'Afrique et d'Asie sont venus dans l'Union européenne pour tirer la sonnette d'alarme concernant l'accélération de la perte de forêts dans les régions du bassin du Congo et du Bas-Mékong. Leur message était clair: l'UE doit jouer un rôle clé dans la recherche de solutions mondiales si elle veut vraiment protéger la biodiversité et écologiser ses politiques.

En savoir plus...

Une pépinière des prochains négociateurs climat voit le jour à Yaoundé

 Du 08 au 10 Octobre 2019, s’est tenue dans la salle de conférence de la chambre d’Agriculture Yaoundé, l’Atelier sous régional de formation des jeunes et femmes leaders et négociateurs climats vers COP 25, Sous le thème : Temps pour l’Action – Genre et Finance Climat qui va se tenir à Santiago au Chili. Bien vouloir télécharger les documents de la formation...

En savoir plus...

La gestion participative pour une conservation durable des complexes d’aires protégées de BSB Yamoussa et du TNS

Du 14 au 16 août 2019 à Douala en République du Cameroun, s’est tenu, l’atelier de cadrage de l’évaluation socio-culturelle des services écosystémiques pour les populations autochtones et communautés locales de BSB Yamoussa et du TNS. Bien vouloir télécharger le Communiqué Final de l'atelier...

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019