Projet BSB YAMOUSSA : Promotion de l’apiculture : de la collecte illégale et destructive à la production durable

 

 

22 collecteurs de miel issus de 7 villages riverains du Parc National de Bouba-Ndjidda (PNBN) ont été formés sur les techniques améliorées de production de miel et les techniques de fabrication des ruches, 20 ruches et 20 ruchettes ont été fabriquées et remises à ces apiculteurs

 

 

Dans sa politique d’amélioration des bases économiques des populations riveraines du Parc National de Bouba-Ndjidda, le Projet d’appui au complexe binational Sena Oura-Bouba Ndjidda (BSB Yamoussa) a engagé un ensemble de mesures pilotes dans le but de renforcer la sécurité alimentaire et de développer des activités génératrices de revenus (AGR) des ménages bénéficiaires. C’est dans cette optique que vingt-deux (22) collecteurs de miel dont une femme issus des villages Batao, Gongouri, Rey-manga, Mbilla, Mbissiri, Djablang et Djibao ont été formés à Rey-Bouba, du 25 février au 02 mars 2017 sur les techniques améliorées de production du miel. Cette formation dispensée par le centre régional d’appui à la professionnalisation agropastorale (CRPA) consistait à initier ceux-ci sur les techniques de production de miel et les techniques de fabrication des ruches de type kenyane.

 

 

A l’issue de cette formation, 20 ruches et 20 ruchettes ont été fabriquées et remises solennellement à ces apiculteurs par le représentant du Lamido de Rey-Bouba. Il faut rappeler que cette formation intervient dans un contexte marqué par des multiples infractions causées par les communautés riveraines qui collectaient illégalement les produits mellifères dans les aires protégées avec pour méfaits la coupe des arbres et les feux de brousse anarchiques lors de la récolte du miel.

 

 

De plus, le reste du stock de matériel ayant servis à la fabrication desdites ruches leur a également été remis afin que ceux-ci puissent en fabriquer d’autres ruches. Cela s’est vérifié du 03 au 06 avril 2017 lors de la mission de suivi, où l’on a pu apprécier l’installation de 06 nouvelles ruches dans les différents sites ainsi que leur taux de colonisation. Par ailleurs, l’introduction des techniques améliorées de production à travers des ruches kenyanes aura pour but non seulement de booster la production apicoles grâce au transfert de technologie (technique de fabrication de ruche et de production de miel) et d’augmenter le revenu des paysans engagés sur cette voie, mais surtout réduire la déforestation, car les bénéficiaires ont pris conscience de la place prépondérante des arbres qui grâce à leur fleurs fournissent du pollen, matière première nécessaire à la fabrication du miel et de ses produits dérivés. L’apiculture aura donc pour défi de concilier le développement local et la protection de l’environnement.

Constantino Nguivoum

 

Pour plus de détails veuillez contacter :

Bernadette Chantal, Edoa Epse WANDJA

Projet GIZ d’appui à la COMIFAC

bernadette.wandja@giz.de

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Invitation à vous inscrire à la 17ème Réunion des Parties (RdP) du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) du 24 au 27 octobre 2017 à Douala, Cameroun et des évènements connexes

La Facilitation européenne du PFBC est heureuse de vous informer que la 17ème Réunion des Parties (RdP) du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) se tiendra à Douala (République du Cameroun) du 24 au 27 octobre 2017. La Réunion est organisée avec l’appui financier de l’Union européenne.

En savoir plus...

Save the date : La 17ème Réunion des Parties (RdP) du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) - 24 au 27 octobre 2017 à Douala, Cameroun

La Facilitation européenne du PFBC et le Gouvernement du Cameroon se sont accordés pour fixer la 17ème Réunion des Parties (RdP) du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) à Douala (République du Cameroun) du 24 au 27 octobre 2017. La Réunion est organisée avec l’appui financier de l’Union européenne.

En savoir plus...

Le Réseau des Parlementaires pour la Gestion Durable des Ecosystèmes Forestiers d’Afrique Centrale (REPAR) : Le 100e membre du PFBC !

Yaoundé le 14 juin 2017. Conformément à l’engagement pris à KIGALI en novembre 2016, le Réseau des Parlementaires pour la Gestion Durable des Ecosystèmes Forestiers d’Afrique Centrale (REPAR) a officiellement rejoint les 99 membres du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) qui œuvrent pour la promotion de la gestion durable des ressources et l’amélioration des conditions de vie des Populations.

En savoir plus...

Un nouveau Chef à la tête du Projet GIZ d’Appui à la COMIFAC

Martial Nkolo, économiste de l’environnement prend les rênes du Projet régional GIZ d’Appui à la COMIFAC en ce début du mois d’aout 2017.

En savoir plus...

Flegt: République du Congo et le rapport annuel 2016 de presse de l'UE sur les progrès VPA

La République du Congo et l'UE ont publié un rapport conjoint sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre de l'Accord de partenariat volontaire en 2016.

 

En savoir plus...

Flegt: La FAO renforce son soutien pour promouvoir le commerce légal du bois en République démocratique populaire lao

L'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture des Nations Unies (FAO) intensifie le soutien pour le commerce légal du bois en République démocratique populaire lao avec le lancement officiel de deux nouveaux projets qui renforceront le rôle de la société civile et du secteur privé dans l'amélioration de la forêt application de la loi, la gouvernance et échanges commerciaux (FLEGT) dans le pays.

En savoir plus...

Flegt: Les mises à jour de mise en œuvre et l'application de Règlement sur le bois de l'UE

ClientEarth examine comment la RBUE a été mis en œuvre et est appliquée dans chaque pays, et a compilé info- des séances d'information sur certains États membres. Les info-séances d'information sur les principaux détails définis de chaque mise en œuvre de l'approche de la législation et de l'application d'un État membre.

En savoir plus...

Flegt : Le programme FLEGT FAO-UE lance un nouvel appel à notes conceptuelles dans les pays VPA

Le programme FLEGT FAO-UE accepte maintenant notes conceptuelles des institutions gouvernementales, de la société civile, peuples indigènes et tribaux et les organisations du secteur privé dans les pays engagés dans les accords de partenariat volontaire (APV) avec l'Union européenne. Subventions jusqu'à 110 000 USD sont disponibles par le biais du programme pour soutenir les processus VPA en cours dans les pays ciblés.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

UICN : Rapport annuel 2016
Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030