« APPROCHE REGIONALE HARMONISEE A LA GESTION DURABLE DES FORETS DE PRODUCTION DANS LE BASSIN DU CONGO » au centre d'un atelier à Douala

 

Pour clore cet atelier, les participants ont  travaillé sur  les quatre grandes composantes/Extrants du projet. Il s’agissait de proposer des formulations des activités et produits attendus  de façon plus précises et adaptés à la situation actuelle dans  le bassin du Congo ; Faire une analyse de la situation et recommandations sur les activités à entreprendre dans chacune des composantes; Identification des financements additionnels/opportunités pour pouvoir intégrer les autres pays comme le Cameroun, la RDC et le Gabon  non pris en compte actuellement.

 

 

Douala, 20-21 mars 2012  -  S’est tenu un atelier sous régional de lancement du projet « approche régionale harmonisée à la gestion durable des forêts de production dans le bassin du Congo ». Rassemblant une trentaine de participants venant des USA, de Nairobi, de la république du Congo,  la RDC, le Gabon,  la RCA, la Guinée équatoriale et le Cameroun, cet atelier a connu trois grandes phases à savoir : celle des allocutions, celle des présentations et échanges et celle des recommandations et perspectives.

 

Trois allocutions ont été faites respectivement par M. PIERRE METHOT, de l’agence d’exécution du projet (WRI) ; M.ADAMOU BOUHARI, chargé de projets FEM du Programme des Nations Unies pour l’Environnement  et M. NCHOUTPOUEN CHOUAIBOU. Suite à cette cérémonie d’ouverture, M. ADAMOU BOUHARI  du PNUE  a présenté le cadre général du projet au niveau régional et au niveau du PNUE et est revenu sur l’intérêt que le PNUE accorde à la réussite de ce projet  pour le maintient de l’équilibre de l’environnement mondiale.  M. PIERRE METHOT a ensuite  donné un aperçu  sur le cadre générale du projet. Puis s’en est suivi une série de présentation des 5 Extrants du projet  à savoir : (1) Instruments harmonisés de lutte contre l’exploitation forestière illégale ; (2) Les mécanismes de marchés et fiscaux incitatifs ; (3) Les conditions de gouvernance et de gestion durable des forêts ; (4) La méthodologie de suivi et monitoring ; (5) La gestion du projet.

 

Dans un climat interactif, les différentes présentations ont soulevé des préoccupations de la part des participants. Lors de la première journée, ces dernières tournaient autour : du choix des pays, les coûts du projet et le cofinancement, les procédures de passation des marchés pour les agences d’exécutions nationales, la faible représentativité des experts nationaux et l’expérience des consultants internationaux dans le bassin du Congo. Des éléments de réponses ont été donnés à cet effet par le panel, qui a conclu avec des recommandations relatives aux préoccupations ci-dessus citées. L’on retient l’urgence pour le projet de s’actualiser et de s’arrimer aux  projets et programmes complémentaires en cours de mise en œuvre dans la sous région sont :  Les projets ECOFORAF, RECEWOOD, FAO ACP FLEGT, KFW, IDH, CEEAC, OAB/OIBT, SGS-Helveta, CBFF, AFD, etc. Lors de la seconde journée, un état d’avancement du projet sur le plan technique a été présenté pour chaque pays  concerné par M. Pierre Méthot, ainsi qu’une présentation sur  la gestion administrative et financière  du projet par M. ADAMOU BOUHARI et Mme PENINAH WARIMU du PNUE. 

 

Pour clore cet atelier, les participants ont été divisés en groupe, afin de travailler sur  les quatre grandes composantes/Extrants du projet. Il s’agissait de proposer des formulations des activités et produits attendus  de façon plus précises et adaptés à la situation actuelle dans  le bassin du Congo ; Faire une analyse de la situation et recommandations sur les activités à entreprendre dans chacune des composantes; Identification des financements additionnels/opportunités pour pouvoir intégrer les autres pays comme le Cameroun, la RDC et le Gabon  non pris en compte actuellement.

 

Bien vouloir télécharger :

♦ Agenda de l'atelier

♦ Procès verbal de la réunion

♦ Extrant 1-Instruments harmonisés de lutte contre l’exploitation forestière illégale

♦ Extrant 2- Les mécanismes de marchés et fiscaux incitatifs 

♦ Les conditions de gouvernance et de gestion durable des forêts

♦ Extrant 4 La méthodologie de suivi et monitoring

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020