R20 Regions of Climate Action : Une opportunité pour développer l'économie verte en Afrique Centrale

 

 

Au cours de la 17ème Réunion des Parties du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) tenue à Douala-Cameroun du 24 au 27 octobre 2017, le R20 Regions of Climate Action a marqué son arrivée dans le Bassin du Congo par l’organisation le 25 octobre 2017 d’un évènement parallèle avec pour thème, R20 Regions of Climate Action: Une opportunité pour développer l'économie verte en Afrique Centrale.

 

 

L’évènement présidé par M. SIDI BARE, Délégué Régional/Littoral du Ministère de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement Durable(MINEPDED), représentant le Ministre qu’accompagnait M. KIN-NOU NANA Thiery, Secrétaire Général des Services du Gouverneur de la Région du Littoral, a connu la participation de plus de 80 personnes dont les autorités administratives, traditionnelles, religieuses et les partenaires au développement parmi lesquels : les représentants des organisations féminines, du secteur privé, des organisations internationales, des femmes leaders, des organisations de la société civile ainsi que des médias.

 

 

Pour M. SIDI BARE, la présence du R20 à cette importante Réunion des Parties du PFBC est une réponse à la déclaration du Chef de l’Etat Son Excellence Paul BIYA, qui avait durant la Conférence des Parties (CoP21) à Paris affirmé que, pour les pays en développement ou sur la voie de l’émergence, parmi lesquels le Cameroun, la réduction des émissions de gaz à effet de serre restait conditionnée à un soutien de la communauté internationale, notamment des pays industrialisés, sous forme de financements, de renforcement des capacités et de transfert de technologie.

 

 

Cet évènement intervient avant le lancement officiel des activités du Bureau de représentation du R20 pour le Cameroun et l’Afrique Centrale. Il a été l’occasion de présenter le R20, l’engagement du R20 pour accompagner les Pays d’Afrique Centrale dans la transition pour une économie verte, un bref aperçu du Pacte Mondiale pour l’Environnement et le Fonds vert R20 pour les femmes.

 

Au sujet du Fonds vert R20 pour les femmes, Mme Chantal KAMBIWA le présente comme un projet mobilisateur et de financement des initiatives innovantes pour améliorer le quotidien des femmes et des personnes vulnérables, tout en préservant l’environnement. A la suite de ces communications et d’un flash-back sur la CoP21 à Paris et la CoP22 à Marrakech, les participants ont suivi le message de Mme Michèle SABBAN, Présidente d’honneur du R20 qui, à l’occasion de ce premier évènement du R20 au Cameroun, a souhaité un réel succès à cette grande aventure humaine que représente l’expérience du R20 partout dans le monde.

 

 

  1. Jonas KEMAJOU S. du R20 Cameroun & Afrique Centrale précisera que le R20 développera des synergies et des passerelles avec des initiatives existantes et signera des partenariats avec les institutions, régions, villes, communes, opérateurs économiques et autres acteurs pour le développement, le financement et la mise en œuvre des projets verts.

 

 

Dans sa dynamique de mise en œuvre, le R20 ouvrira dans les prochaines semaines son Bureau de représentation pour le Cameroun et l’Afrique Centrale à Yaoundé avec comme Référante de cette institution, Mme Chantal KAMBIWA, Présidente du Forum des Femmes d’Afrique post 2015 et Secrétaire exécutive de l’ONG SERVITAS Cameroon. Ce Bureau accompagnera la mise en œuvre du Plan de Convergence de la COMIFAC et soutiendra les Pays d’Afrique Centrale dans l’accomplissement de leurs engagements contenus dans les documents de Contribution Déterminée au niveau National (CDN).

 

Pour plus amples informations bien vouloir consulter: R20

 

Contacts : servitas@servitas.org / oped_cam@yahoo.fr

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Déclaration de Haut niveau - Continuité dans l’engagement des Partenaires

Bien vouloir télécharger les discours et allocutions de la cérémonie d’ouverture de 18ème Réunion des Parties du Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, du 28 novembre 2018 à Bruxelles…

En savoir plus...

Note d’information : Conférence internationale des Ministres en charge de la Défense, de la sécurité et des aires protégées sur la lutte contre le Braconnage et autres activités criminelles transfrontalières - 23 – 25 janvier 2019, N'Djaména, Tchad

Sous le Haut Patronage de Son Excellence Monsieur Idriss Déby ITNO, Président de la République du Tchad...  Co-Présidence /Co-Chair : Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de Belgique du PFBC...La Facilitation du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) assurée par le Royaume de Belgique, en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Tchad...

En savoir plus...

BRIEFING NEWS Observation indépendante : Les résultats de trois années de mise en œuvre du Système Normalisé d’Observation Indépendante Externe (SNOIE) au Cameroun.

En trois ans de mise en oeuvre du Système normalisé d’Observation indépendante externe (SNOIE), plus de 50% des rapports de dénonciations produits via cette approche normalisée de l’observation indépendante (OI) au Cameroun, ont entraîné des réactions du ministère en charge de la gestion des forêts et de la faune. En effet, sur les 30 rapports d’OI transmis au MINFOF, les faits d’exploitation forestière présumée illégale ont été avérés sur 18 d’entre eux. Ces cas avérés ont suscité des missions de contrôle de la brigade nationale et régionale de contrôle forestier, des saisis, l’ouverture des contentieux à l’encontre des entreprises incriminées dans les rapports et des suspensions de titres.

En savoir plus...

Afrique centrale : Ndjamena accueille la 47e réunion du Comité sur les questions de sécurité du 3 au 7 décembre

Libreville (Gabon), 30 novembre 2018 – La 47e réunion du Comité consultatif permanent des Nations Unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC) aura lieu du 3 au 7 décembre 2018 à Ndjamena, la capitale du Tchad. Comme lors des précédentes sessions, elle permettra de faire le point de la situation géopolitique et sécuritaire dans les onze pays membres, notamment l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la République centrafricaine (RCA), le Congo, la République démocratique du Congo (RDC), le Gabon, la Guinée équatoriale, le Rwanda, Sao Tomé et Principe, et le Tchad.

En savoir plus...

RFUK- Aires protégées et droits communautaires : utiliser les cartes participatives pour soutenir la conservation durable dans le bassin du Congo

Les meilleurs projets de conservation commencent avec les Hommes. Cependant, des aires protégées continuent à être établies et gérées dans le Bassin du Congo avec peu de considération envers les droits fonciers et les droits aux ressources des communautés locales, ce qui favorise les conflits et les violations des droits de l’homme.

En savoir plus...

Environews-Bruxelles : Début de la 18ème réunion des parties du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo

C’est le Musée Royal de l’Afrique Centrale (Tervurin) qui accueille la première journée de la 18ème réunion des parties du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC). Les travaux lancés ce mardi doivent déboucher sur de nouveaux engagements afin de préserver ces forêts partagées par une dizaine des pays d’Afrique centrale, et considérés comme un patrimoine de l’humanité.

En savoir plus...

RDP18-Rapport-Stream 1. Gouvernance forestière et aménagement du territoire

Notre stream porte sur les questions toujours d’actualité de la gouvernance forestière et de l’aménagement du territoire. Plus que jamais, ces deux thématiques sont des thématiques clés pour les perspectives d’avenir des forêts du Bassin du Congo. Cependant, la nature vaste des questions de comment aménager l’espace forestier et comment le pouvoir s’exerce dans ces zones nous exigent de prioriser, au sein du stream, nos discussions et interventions.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018

CAWHFI NEWS N° 002
FGF Brazzaville 2018