Alain Karsenty; Aurelie Vogel; Frédéric Castell (2012): La problématique des « droits sur le Carbone » dans REDD+ - Disponible en Français sur le site web du PFBC

 

 

docs/research_docs/Facilitation canadienne 2011/FR-Financement REDD-Image.jpgDans les projets de réduction d’émissions au titre du Mécanisme pour un développement propre (MDP), il est admis que les crédits carbone reviennent aux investisseurs. Pourtant, la question des droits sur le carbone se révèle potentiellement conflictuelle pour le futur mécanisme REDD+. Soulevée à propos du partage des bénéfices par ceux qui supposent que les promoteurs de projets REDD+ vont tirer d’importants profits de la vente de crédits carbone au
détriment des propriétaires ou gestionnaires effectifs de la ressource forestière, cette question est, au mieux, mal posée. Alors que l’architecture comme le financement du mécanisme restent à définir, on peut montrer que la question ne fait sens que dans le cas d’une rémunération de projets, en général à travers la vente de crédits carbone. Elle dépend aussi du modèle économique associé à l’activité REDD+. À une démarche de rémunération des services
environnementaux correspond une rémunération pour la protection d’un stock de carbone forestier par ses propriétaires légaux et/ou coutumiers. Ceci relève alors d’une « rente de conservation », dont l’efficacité est contestée par les économistes. À une démarche de rémunération d’une « contribution active » à un objectif environnemental correspond la création d’un droit distinct de celui sur la ressource. Dans ce cas, l’argument des droits de propriété ne peut être invoqué que pour le partage de la seule « rente carbone », si celle-ci existe. Clarifier le débat relatif aux droits sur le carbone revient aussi à lever la confusion entre les notions de bénéfice et de rente.

 

Bien vouloir télécharger: Alain Karsenty; Aurelie Vogel; Frédéric Castell (2012): La problématique des « droits sur le
Carbone » dans REDD+  

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Proposition de plan d’action pour l’amélioration de la transparence dans les processus APV FLEGT et REDD+

Dans l’optique de contribuer à l’amélioration de la transparence dans les processus APV FLEGT et REDD+, un plan d’action triennal (2018-2020) a été proposé par les acteurs du secteur forêt et environnement, réunis à un atelier pour l'évaluation de la transparence dans les deux processus (APV et REDD+).

En savoir plus...

Conférence Internationale « La recherche pour la conservation de la Biodiversité et des Services Ecosystémiques (CIBES 18)

Aux lendemains de la publication des résultats de la première évaluation Afrique de l’IPBES, s’est tenue à Kinshasa du 24 au 26 juillet 2018, une conférence internationale sur le thème : « la recherche pour la conservation de la biodiversité et des services écosystémiques. Etat des lieux, enjeux et solutions pour la RDC », CIBES 18 en sigle. Bien vouloir télécharger le communiqué final...

En savoir plus...

COMMUNIQUE FINAL : Atelier d’évaluation participative de la transparence dans le secteur forestier et environnemental au Cameroun

Du 03 au 04 juillet 2018, s'est tenu dans la salle de conférence Chalet Bantu de l’hôtel Le Paradis à Kribi, un atelier d’évaluation participative de la transparence dans le secteur forestier et environnemental au Cameroun.

En savoir plus...

Rapport annuel 2017 de la Fondation pour le Trinational de la Sangha-FTNS

Du 1er janvier au 31 décembre 2017, le bilan risque d’être long à dresser, tellement les actions menées sont nombreuses et variées ! Que retenir donc parmi la multitude de projets mis en œuvre dans le complexe transfrontalier du TNS ?

En savoir plus...

Radiookapi-Haut-Uele : la délégation chargée d’identification des Mbororo est dépourvue des moyens à Dungu

La délégation déployée lundi 23 juillet dans le territoire de Dungu pour le lancement de l’opération d’identification des Mbororo est dépourvue des moyens et éprouve d’énormes difficultés pour remplir sa mission.

En savoir plus...

Gembloux Agro-Bio Tech de l'Université de Liège – Gembloux, Belgique devient le 108e membre du PFBC

C’est avec beaucoup de plaisir que la Facilitation du Royaume de Belgique du PFBC et l'ensemble des partenaires du PFBC accueillent chaleureusement l’adhésion de Gembloux Agro-Bio Tech de l'Université de Liège – Gembloux qui s’engage à respecter le cadre de coopération des membres du PFBC.

En savoir plus...

REDD+ au Cameroun : 850 millions de Fcfa pour cinq projets développés au sein des Communes/Groupements de communes par Le PNDP

Dans le cadre de l’implémentation du processus REDD+ et de la lutte contre les changements climatiques au Cameroun, le Programme National de Développement Participatif (PNDP) participe comme acteur majeur, au niveau national avec la mise en œuvre des projets pilotes REDD+ et accompagne le gouvernement à travers le Secrétariat Technique REDD+ à la réalisation des études et réflexions, à l’élaboration des outils et documents de stratégie pour l’implémentation du processus REDD+ au Cameroun.

En savoir plus...

Communiqué Final : Atelier national de lancement de la Composante CAMEROUN du projet régional CBSP-Partenariats pour la conservation de la biodiversité : financement durable des systèmes d’aires protégées dans le Bassin du Congo-PIMS 3447

L’atelier national de lancement de la composante Cameroun du Projet Régional s’est tenu le 5 juillet 2018 à l’Hôtel Djeuga Palace à Yaoundé. Au terme des présentations et des échanges, les participants ont formulé les recommandations suivantes :A l’endroit du PNUD: Prendre le « lead » en vue de coordonner le plaidoyer en vue de la signature et la mise en place de l’agence de gestion des aires protégées...A l’endroit du MINFOF: Relancer le projet de création de l’agence de gestion des aires protégées...

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018