Comment saisir les opportunités financières en cours sur l’APA dans les pays de l’espace COMIFAC ? Le REFADD de nouveau à l’école de l’APA

 

 

 

Les femmes du Réseau Femmes Africaines pour le Développement Durable (REFADD) sont désormais outillées pour élaborer des projets locaux APA et mobiliser les fonds auprès des partenaires au développement. Elles pourraient ainsi soutenir les actions de leurs pays en faveur de la définition des régimes APA.

 

 

Faisant suite à formation sur l’accès aux ressources génétiques et le partage juste et équitable des avantages découlant de leur exploitation (APA)  organisé en 2013 avec l’appui du projet GIZ COMIFAC dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route du Groupe de travail sur la diversité biologique en Afrique centrale (GTBAC) de la COMIFAC, un atelier de renforcement des capacités des membres du REFADD sur les mécanismes de mobilisation des fonds APA s’est tenu du 17 au 20 novembre 2015 à Libreville au Gabon. L’APA revêt une importance particulière pour les pays en voie de développement, qui sont dépositaires de la plus grande diversité biologique au monde, mais, ne bénéficient d’aucune compensation lorsque ces ressources sont exploitées. C’est la raison pour laquelle ces pays ont sollicité l’opérationnalisation de l’objectif 3 de la Convention sur la Diversité Biologique (CDB).

 

 

L’opérationnalisation de ce protocole de la CDB requiert l’adoption des mesures institutionnelles, administratives et juridiques, et un renforcement des parties prenantes au processus. C’est dans ce cadre que le projet GIZ d’appui à la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) conformément à son plan de travail 2015 a apporté un appui technique et financier à la Coordination régionale du REFADD pour l’organisation de cet atelier de formation. En effet, cette activité qui s’inscrit dans la logique du modèle de résultat du projet, permettra au REFADD d’être mieux outillé pour participer aux débats et mieux défendre les intérêts spécifiques des femmes sur les questions relatives à l’APA, notamment dans le groupe de travail sur la biodiversité de la COMIFAC (GTBAC). Cette activité concoure à l’atteinte des objectifs du volet 4 du projet qui vise une participation plus effective des représentants de la société civile à l’élaboration des stratégies et des politiques.

 

L’objectif de cette formation était de permettre à la Coordination régionale et les points focaux du REFADD des dix pays de l’espace COMIFAC de maîtriser les enjeux stratégiques du Protocole de Nagoya (PN) et les mécanismes de mobilisation des fonds pour leur contribution à la mise en œuvre dudit Protocole.

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger le document ci-dessous:

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020