Bienvenue à notre nouveau partenaire le «Réseau Femmes Africaines pour le Développement Durable (REFADD)» !

 

 

Yaoundé, le 29 Juillet 2016 - La Facilitation européenne du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo à officiellement accepté la candidature du  Réseau Femmes Africaines pour le Développement Durable (REFADD) en vue de son adhésion au Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

 

 

Le REFADD compte désormais parmi les 82 pays et organisations membres du PFBC qui travaillent ensemble en Afrique Centrale pour y promouvoir la gestion durable des ressources, l'amélioration des conditions de vie des  populations et la protection de la biodiversité unique des forêts humides de la sous-région.

 

 

Le REFADD est un réseau sous régional constitué des  Organisations de la Société civile majoritairement féminines, œuvrant dans la gestion durable des ressources naturelles. Il est par ailleurs préoccupé par des questions liées au genre et à l'autonomisation des femmes.

 

 

Le REFADD a été créé en juin  1998 à Bata en Guinée  Equatoriale, en marge de la deuxième édition de la Conférence sur les Ecosystèmes de forêts Denses et Humides d'Afrique Centrale«CEFDHAC ». Il couvre dix pays d'Afrique Centrale, et pourrait s'étendre dans tous les pays de l'Union Africaine. Ces dix pays sont membres de l'espace COMIFAC (Commission des Forêts d'Afrique Centrale); Ces sont  : le Burundi, le Cameroun, le Gabon, la Guinée  Equatoriale, la République Centrafricaine, la République du Congo, la République Démocratique du Congo, le Rwanda, Sao Tomé & Principe et Tchad.

 

 

Le REFADD est l'un des réseaux spécialisés de la CEFDHAC, qui elle, est une structure subsidiaire de la COMIFAC, focalisée sur la thématique genre et l'autonomisation des femmes dans la gestion durable des ressources naturelles en Afrique Centrale.

 

 

Sachant que le Genre est un Axe transversal du Plan de Convergence 2 de la COMIFAC, les priorités d'action du REFADD s'inscrivent dans le cadre de sa mission qui est celle de la promotion du genre, et la participation des femmes africaines en générale, et des femmes du  Bassin du Congo en particulier, aux processus de développement durable. Ceci à travers leur implication effective dans les programmes de gestion durable des  ressources naturelles en Afrique Centrale.

 

 

Le travail et l'approche du REFADD épouse le Cadre de coopération du PFBC, parce qu'ils partagent la conviction que le bien-être des populations locales et la protection et la gestion durable de la forêt tropicale du Bassin du Congo sont inextricablement liés.

 

 

La Facilitation européenne du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo est très heureuse d'accueillir le «Réseau Femmes Africaines pour le Développement Durable (REFADD) comme nouveau membre du PFBC.

 

 

Bienvenue à notre nouveau partenaire le «Réseau Femmes Africaines pour le Développement Durable (REFADD)! »

 

 

Pour plus d'informations, veuillez joindre les personnes de contact qui ont été désignées pour le suivi de cette question au REFADD, à savoir :

  • Madame BISSECK Epse YIGBEDEK Monique Catherine

Coordinatrice Régionale du REFADD

E.mail : coreginaleREFADD015@yahoo.com ou moniqueyigbedek@yahoo.fr

  • Madame MUKAKAMARI Dancilla

Coordinatrice Régionale Adjointe

E.mail  :  mukakamari@yahoo.fr; refaddrwa@arecorwandanziza.org

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

COMIFAC : Création et mise en ligne de SUIVI CONVERGENCE

Le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC vient de se doter d'une plate-forme électronique en ligne de suivi-évaluation de la mise en œuvre du Plan de convergence et autres initiatives sous-régionales. Cette plate-forme encore appelée SUIVI CONVERGENCE fait partie de la gamme d'outils du dispositif de suivi évaluation de la COMIFAC.

En savoir plus...

IITA : Un produit biologique "Aflasafe" réduit l’aflatoxine sur l’arachide et le maïs

Dakar (SÉNÉGAL), 22 mars 2017 – Les effets des aflatoxines sur la santé, l’agriculture et le commerce en Afrique sont considérables. L’aflatoxine est parmi les vecteurs du cancer du foie qui fait chaque année des milliers de victimes dans le monde, mais c’est l’Afrique qui paye le plus lourd tribut avec un taux de 30%, particulièrement dans les pays producteurs de l’arachide, du maïs, du riz entre autres.

En savoir plus...

FAO-21 mars 2017 : Journée internationale des forêts

Chaque année, la Journée est consacrée à un thème particulier décidé par le Partenariat de collaboration sur les forêts. En 2017, le thème sera les forêts et l'énergie. Une occasion de rappeler que le bois énergie est une source d'énergie renouvelable majeure pour la planète. La FAO estime que le bois fournit au monde environ 40% de l'approvisionnement global actuel en énergie renouvelable.

En savoir plus...

A la reconquête des forêts

Bien vouloir regarder un excellent documentaire de Gil KEBAILI sur la façon dont les opérateurs forestiers mettent en œuvre des pratiques responsables (FSC) dans le bassin du Congo et concilient développement économique, prise en compte des droits des populations locales et autochtones et préoccupations écologiques, avec l’exemple de la société IFO (Interholco) ..

En savoir plus...

FAO #LoveForests: Concours de vidéos pour la Journée internationale des forêts 2017

Publiez une vidéo de votre forêt pour la Journée internationale des forêts ! Les vidéos qui auront obtenu le plus de préférences seront réaffichées sur le compte Twitter @FAOForestry, et au cours de la Journée internationale des forêts, le 21 mars, les meilleures vidéos seront présentées sur le site web de la FAO et sur les réseaux sociaux de la FAO...

En savoir plus...

Tandf online: Rôle des ressources forestières dans les inégalités de revenu au Cameroun

La présente étude est axée sur les revenus forestiers des ménages dans le voisinage des concessions forestières au Cameroun. Les contributions des concessions forestières à l'économie et au bien-être des ménages ont été mesurées et les facteurs explicatifs de l'hétérogénéité déterminés. Nous utilisons l'indice de Gini pour évaluer la répartition des revenus forestiers des ménages et leur influence sur le bien-être et les inégalités de revenu parmi les ménages dépendants des forêts.

En savoir plus...

Pour des Accords de Partenariat Volontaires (APV) au service des Forêts, des Peuples et du Climat Recommandations de la société civile sur le futur des APV

La note fournit un aperçu sur les progrès accomplis après une décennie de mise en œuvre y compris la participation multipartite, une transparence accrue et la réduction de la déforestation illégale. Elle suggère des pistes concrètes pour relever les défis et intensifier les efforts actuels notamment à travers l'application accrue de lois justes, une meilleure cohérence des politiques et la prise de décision inclusive. Si les changements proposés sont pris en compte, les APV pourront continuer de contribuer efficacement à l'amélioration de la gouvernance, à la protection des forêts et au renforcement des moyens de subsistance locaux durables.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

L'AIF et l'Agenda 2030