Un groupe de concertation des Partenaires techniques et financiers de l’ « Axe » Formation du Plan de convergence de la COMIFAC voit le jour à Yaoundé

 

Tel était un des résultats de l’évènement parallèle sur la formation forestière et environnementale tenu en marge du  16e Colloque international en évaluation environnementale (SIFEE), Yaoundé, Cameroun (12  au  et 15 septembre) sur le thème : Forêts, énergie, changement climatique et évaluation environnementale : pour une gestion durable, du global au local.

 

docs/news/Aout-Septembre 11/RIFFEAC-Logo.jpg

 

 

Yaoundé  (Cameroun), 12 septembre 2011 – S’est tenu une réunion de concertation des Partenaires Techniques et Financiers de l’axe “FORMATION” du plan de convergence de la COMIFAC en marge du  16e Colloque international en évaluation environnementale (SIFEE), Yaoundé, Cameroun (11 et 15 septembre) sur le thème : Forêts, énergie, changement climatique et évaluation environnementale : pour une gestion durable, du global au local. Ont pris part aux travaux une trentaine de participants   constituée de la coordination du RIFFEAC,  les Représentants des Institutions de formation forestière et environnementale de la Francophonie,  les Représentants des Institutions et organisations nationales et internationales, la facilitation du PFBC, les personnes ressources  et les représentants de certains pays qui ont participé au colloque.

 

 

 

La cérémonie d'ouverture était ponctuée par une allocution, celle du coordonnateur du RIFFEAC représenté par son adjoint Dr LINJOUOM Ibrahim  qui a au nom de M. Souleymane Ibrahim SAMBO, Coordonnateur Régional du RIFFEAC souhaité la cordiale bienvenue à tous les participants et spécialement à tous les acteurs partenaires actifs ou potentiels du RIFFEAC. Selon lui, les participants soulignent par leur présence l’intérêt et l’engagement  au renforcement des capacités et à la modernisation  des programmes de formation forestière et environnementale dans la sous région Afrique centrale.  Poursuivant son propos, il est revenu sur l’historique, le contexte de la réunion avant de souligner que sans bonne formation des acteurs du secteur forestier, il n’y aura point d’espoir d’une gestion durable des forêts à l’heure où la gouvernance et la traçabilité s’imposent aux États dans le cadre du processus FLEGT et des exigences de certification forestière qu’impose le marché international du Bois.  Pour finir, Dr LINJOUOM Ibrahim  a rappelé les objectifs de la réunion consistant en un plaidoyer sur  les principales raisons du Partenariat « formation » à savoir: (1) Sensibiliser les partenaires sur les grandes orientations de la COMIFAC- RIFFEAC autour de l’axe « formation » et sur le cadre stratégique du RIFFEAC (2) Privilégier une démarche axées sur les résultats visant l’amélioration de  la formation forestière et environnementale en Afrique Centrale (3) Mutualiser les efforts afin de résoudre les problèmes de coordination des interventions et  renforcer la complémentarité et  promouvoir les synergies dans la mise en œuvre des projets et programmes  (4) Echanger sur les modalités d’élaboration et d’adoption d’une politique sous-régionale en matière de formation forestière et environnementale. 

 

docs/news/Aout-Septembre 11/RIFFEAC - Club RIFFEAC .jpgSuite à cette cérémonie d’ouverture, il a été procédé à la présentation des participants et à l'adoption de l'ordre du jour. Les travaux se sont poursuivis par des présentations thématiques sur la formation autour de cinq points essentiels à savoir : (1) un exposé liminaire sur: Les Enjeux de la Formation Forestière et Environnementale au service du développement durable dans le Bassin du Congo (Cléto Ndikumagenge, Facilitateur Délégué du PFBC) (2) Le RIFFEAC : De la vision stratégique aux actions concrètes – PE-FOGRN-BC: Etat de mise en œuvre du projet et perspectives (Dr Ibrahim LINJOUOM, PEFOGRN-BC) (3) PAPESAC : Historique du Club RIFFEAC – Appuis du Pôle d'Appui à la Professionnalisation de l'Enseignement Supérieur en Afrique Centrale au RIFFEAC (Flavien Anno, PAPESAC) (4) The Forest Trust (TFT) : Expérience de formation continue aux bénéfices de la gestion durable (Marianne Martinet, TFT) (5) Secrétariat pour l'Evaluation Environnementale en Afrique Centrale (SEEAC): Prise en compte de l’évaluation environnementale dans la formation actuelle des acteurs (Dr Bitondo, SEEAC).  (Photo à droite: Historique du Club RIFFEAC présenté par Favien Anno du projet PAPESAC).

 

docs/news/Aout-Septembre 11/RIFFEAC-CES-TFT1.jpgLes échanges et les discussions étaient centrés sur six points essentiels : (1) Pôle de spécialisation en Afrique centrale (comment mettre en place les pôles d’excellence ?) (2) Mobilité des enseignants et étudiants – Comment mobiliser les enseignants et les étudiants? (3) Adéquation entre la formation et les utilisateurs (emploi) (4) Mise en œuvre de la directive sous régionale relative á la formation forestière et environnementale (5) Encrage politique (6) L’évaluation environnementale dans la formation (Photo de gauche: Séance de Formation au CES -  Marianne Martinet).

 

A l’issue de travaux intenses et fructueux, la réunion modérée par Dr Ibrahim LINJOUOM, PEFOGRN-BC, a permis de définir une vision commune des partenaires techniques et financiers et une feuille de route vers la mutualisation des efforts des partenaires techniques et financiers ceci afin de résoudre les problèmes de coordination des interventions. Il a été recommandé de renforcer la complémentarité et  promouvoir les synergies dans la mise en œuvre des projets et programmes dans le cadre de la « Formation ».

 

A cet effet, et comme première étape un groupe de concertation des partenaires de l’ « axe » Formation a été mis en place par les participants. Il est de préférence consultatif et rassemblera un Représentant du RIFFEAC, de la France, du projet PEFOGRN, du Japon, de l’Allemagne, du Canada, du SEEAC, de TFT, de JMN consulting et la Facilitation du PFBC. Ce groupe est ouvert à d’autres partenaires intéressés par cette thématique formation. Les réunions dudit  groupe se tiendront régulièrement pour redynamiser le dialogue  entre les partenaires impliqués dans la formation forestière. La prochaine réunion sera convoquée par la coordination RIFFEAC en étroite collaboration avec le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC et la Facilitation du PFBC.

 

Par ailleurs, bien vouloir recevoir en attaché la Plaquette du projet PAPESAC, les informations sur le Centre d’Excellence Sociale (ICI), une fiche de projet FOGRN-BC et deux liens sur le Partenariat GIZ-RIFFEAC (1 2) .

 

Bien vouloir télécharger  les présentations suivantes:


(0) Allocution d’ouverture des travaux

 

(1)Document d’orientation de la Réunion de concertation des Partenaires Technique et Financier de l’axe “FORMATION” du plan de convergence de la COMIFAC

(2) Agenda définitif de la réunion

(3) Les Enjeux de la Formation Forestière et Environnementale au service du développement durable dans le Bassin du Congo (Cléto Ndikumagenge, Facilitateur Délégué du PFBC)

(4) Le RIFFEAC : De la vision stratégique aux actions concrètes – PE-FOGRN-BC : Etat de mise en œuvre du projet et perspectives (Dr Ibrahim LINJOUOM, PEFOGRN-BC)

(5) PAPESAC : Historique du Club RIFFEAC – Appuis du Pôle d'Appui à la Professionnalisation de l'Enseignement Supérieur en Afrique Centrale au RIFFEAC (Flavien Anno, PAPESAC)

(6) The Forest Trust (TFT) : Expérience de formation continue aux bénéfices de la gestion durable (Marianne Martinet, TFT)

(7) Secrétariat pour l'Evaluation Environnementale en Afrique Centrale (SEEAC) : Prise en compte de l’évaluation environnementale dans la formation actuelle des acteurs (Dr Bitondo, SEEAC).  

 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020