Rapport général-Forum des parties prenantes sur la gestion durable des forêts et le développement des reformes de gouvernance en République Démocratique du Congo.

 

 

Bien vouloir télécharger les documents ci-dessous:

 

COMMUNIQUE FINAL FORUM PP GDF DIFF.pdf (255.9 Ko)

 

NOTE DE CONTRIBUTIONS PP DIFF.pdf (124.9 Ko)

 

RAPPORT GENERAL FORUM PARTIES PRENANTES CEFDHAC DIFF.pdf (530.5 Ko)

 

Il s’est tenu à Kinshasa/Gombe, dans la salle de conférence Pierre Claver, du jeudi 06 au samedi 08 décembre 2018, le Forum des parties prenantes sur la gestion durable des forêts et le développement des reformes de gouvernance en République Démocratique du Congo, sous les auspices du Ministère de l’Environnement et Développement Durable.

 

 

Organisé par le Forum National CEFDHAC RDC avec le support de la CNCEIB (Coalition Nationale contre l’Exploitation Illégale du Bois) et le support pédagogique du GTF avec l’appui financier de WWF/NORAD à travers le programme de Gouvernance Forestière (PGF).

 

Ce Forum a connu la participation de Parties prenantes du secteur Forêts et Environnement, notamment les délégués de l’Administration forestière, de la Société civile nationale et internationale, du Secteur Privé, des Communautés locales et des peuples autochtones. Il a eu pour objectif global de contribuer à la définition des stratégies de Gestion Durable des Forêts  et au consensus  sur les reformes  du secteur forestier en cours en RDC.

En termes d’objectifs spécifiques, il sied de rappeler que le Forum était une occasion, pour les participants-es :

 

  1. de partager les états des lieux des aspects de la Gestion durable et de Gouvernance forestière en RDC ;
  2. de partager et consolider les informations pertinentes sur les initiatives de contributions aux reformes en cours ;
  3. de produire une Note de Contribution en termes de consensus sur base des initiatives de contribution existantes ;
  4. de formuler les recommandations pertinentes dans la perspective de Gestion Durable des Forêts en RDC aux décideurs d’aujourd’hui et futurs.

 

Les travaux de ce forum, d’une durée de trois jours, ont été marqués par trois temps forts, à savoir : la cérémonie d’ouverture, les panels de présentation et les travaux en groupes.

La cérémonie d’ouverture a connu trois allocutions : le mot de bienvenue du Président du Forum National CEFDHAC, M.NGOY ISIKIMO,  le mot du Représentant de WWF-RDC,  M. Jean Marie Bolika et  le mot d’ouverture officielle des travaux par le Secrétaire Général au MEDD[1], M. Benjamin TOIRAMBE.

Après la cérémonie d’ouverture, les participants ont suivi  au total 10 exposés répartis en 3 panels dans la configuration suivante :

Panel 1 : Etat des lieux GDF[2] et Gouvernance

Panel 2 : Partage des informations sur les initiatives de reformes en cours

Panel 3 : Définition des stratégies de gestion durable des forêts par sous-secteur forestier

A travers ces panels, les exposés suivants ont été présentés, à savoir :

 

  • Etat des lieux de la GDF et de la réforme forestière en RDC par la Direction général des Forêts(DGFor) ;
  • Etat des lieux de l’exploitation forestière industrielle par la FIB ;
  • Etat des lieux de l’aménagement forestier par la DIAF ;
  • La gouvernance des clauses sociales des concessions forestières et les communautés locales par AMAR et AGEDUFOR ;
  • Le Modèle de l’Accord de Clauses Sociales par la DGF ;
  • Etat de la gestion durable des forêts et gouvernance ;
  • Lien entre l’Observation indépendante et la gouvernance forestière  par OGF;
  • Programme d’appui à la formulation de la nouvelle politique forestière en République Démocratique du Congo par CFLEDD ;
  • Levée ou non du moratoire par Avocats verts ;
  • Etat des lieux de la Gouvernance de la conservation de la nature en RDC par l’ICCN.

Et tant d’autres communications en panel et en groupes parallèles.

Chaque série d’exposés du panel a été suivi par un débat et des échanges alimentés par les préoccupations et contributions des participants. A ces préoccupations, les intervenants, dans leur réaction, ont globalement rencontré les attentes des participants-es.

Après ce moment d’échanges, des contributions et de clarification, quatre groupes de travail ont été constitués pour permettre aux participants d’approfondir la réflexion sur la GDF, Gouvernance et initiatives des réformes afin de produire les livrables du Forum, à savoir : la Note des contributions, le Mémorandum de la société civile environnementale et les autres parties prenantes adressé aux différents candidats députés nationaux et président de la République.

A l’issue des travaux en groupe et la mise en commun qui s’en est suivi, le Forum des parties prenantes sur la gestion durable des forêts et le développement des reformes de gouvernance en République Démocratique du Congo a validé la note des contributions et le mémorandum des parties prenantes, assortis des recommandations suivantes appelant :

 

  • A Renforcer l’assainissement du secteur forestier et faunique, à l’élaboration de la politique forestière, à la lutte contre l’exploitation illégale, à la lutte contre l’impunité des criminels forestiers et fauniques, au renforcement des inspecteurs forestiers et des éco-gardes, à l’équipement des services du contrôle forestier et mise en place d’un mécanisme de contrôle efficace dans les frontières ;

 

  •  A redorer l’image du secteur forestier et permettre à celui-ci de contribuer suffisamment au bien être des Congolais et au budget National par une fiscalité transparente et saine ;

 

  • A renforcer la participation de la société civile environnementale comme une des parties prenantes importantes dans la conception , élaboration et mise en œuvre des politiques et programmes du secteur des ressources naturelles, capables de proposer des idées et initiatives allant dans le sens d’améliorer la gouvernance afin que les ressources naturelles contribuent au trésor public et bénéficient réellement aux populations locales et peuples autochtones ;

 

  • A développer des approches innovantes qui valorisent l’économie verte et qui classent la forêt au rang des ressources stratégiques face aux moteurs de déforestation et dégradation des forêts ;

 

  • A promouvoir  des alternatives appropriées et adaptées ,réalisées en faveur des communautés locales et peuples autochtones riveraines des forêts afin de réduire la pression sur les ressources naturelles en général et ressources forestières en particulier, notamment par l’électrification des milieux péri urbains et ruraux, la promotion et  l’utilisation de l’énergie propre, soit renouvelable (énergie solaire) à la place de la carbonisation à outrance ;

 

  • A développer  l’écotourisme dans le cadre du  partenariat  public-privé ;

 

  • A mettre en œuvre les résolutions de la note de contributions des parties prenantes issues du présent Forum

 

  • A Valoriser et domestiquer les PFNL et les ressources génétiques pour le développement de l’industrie alimentaire et de la pharmacopée et sécuriser les espaces de la foresterie communautaire.

 

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger les documents ci-dessous:

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Résolution d’Abidjan sur la REDD+ en Afrique : Le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC assure le Secrétariat du forum sur les investissements en matière de REDD+ en Afrique

 Les experts représentants les pays engagés dans la REDD+ en Afrique, réunis à Abidjan les 13 et 14 aout 2019, à l’occasion de l’atelier international de formulation de projets d’investissement REDD+ en Afrique... Les participants ont décidé d’établir des points focaux régionaux pour faciliter le travail du Secrétariat intérimaire...

En savoir plus...

Le PFBC au cœur de Malabo : La Sixième du Conseil Directeur du PFBC mobilise

Malabo (Guinée Équatoriale) le 13 juin 2019 - S’est tenue la Sixième réunion du Conseil Directeur du PFBC.  Elle a été présidée par Son Excellence Monsieur François-Xavier de Donnea, Ministre d’État, Facilitateur du Royaume de Belgique du PFBC. Elle a été rehaussée par la participation effective des politiques, ministres des forêts/environnement des pays d’Afrique centrale et des Haut Représentants de la CEEAC, la COMIFAC, de l’OCFSA et de GVTC

En savoir plus...

Plein succès du Dialogue Politique de haut niveau entre les membres du Collège Régional et les bailleurs des PFBC

Malabo, Guinée équatoriale - 12 juin 2019 :  s’est tenu un Dialogue Politique de Haut Niveau entre les membres du Collège Régional du PFBC (États membres, COMIFAC et CEEAC) et les partenaires techniques et financiers membres du Collège des bailleurs du PFBC.

En savoir plus...

1er Atelier Afrique-Chine sur : Gouvernance des terres forestières, investissements et durabilité 3 - 5 Septembre 2019, Yaoundé- Cameroun

L’atelier Afrique-Chine vise à faciliter un dialogue constructif science-politiques publiques entre les acteurs clés impliqués dans la gouvernance des investissements chinois dans le secteur forestier en Afrique.

En savoir plus...

sep2d-Symposium international "Biodiversité végétale et développement durable"

Ce symposium international se déroulera en plénière, du 18 au 20 mars 2020, à Cotonou (Bénin), autour de 8 sessions thématiques d’une heure et demi chacune (T1 à T8) ainsi que de 2 sessions de discussions / tables rondes autour des enjeux de la biodiversité végétale.  Inscription gratuite, en tant qu'intervenant ou auditeur : jusqu’au 10 mars 2020 au plus tard. Soumissions des résumés : à faire impérativement avant le 15 septembre 2019.

En savoir plus...

Les responsables en charge de l’application de la loi, mettent à jour leurs connaissances en matière d'enquêtes sur les crimes contre les espèces sauvages en Afrique

Brazzaville-République du Congo, 28 Juillet - 1er Août 2019. Deux ateliers multi-institutionnels sur le renforcement des capacités en matière d'enquêtes sur les crimes contre les espèces sauvages à l'intention des responsables chargés de l'application de la loi se sont tenus à l'hôtel Mikhael's.

En savoir plus...

L’OCFSA et l’Accord de Lusaka en rang serré pour la lutte contre la criminalité contre les espèces sauvages en Afrique centrale

Signature du MoU (Convention de collaboration) OCFSA-Accord de Lusaka en marge de deux ateliers multi-institutionnels sur le renforcement des capacités en matière d'enquêtes sur les crimes contre les espèces sauvages à l'intention des responsables chargés de l'application de la loi tenue du 28 juillet au 01er aout 2019 à Brazzaville (Congo).

En savoir plus...

Traffic - Nos recommandations CITES à la CdP18 sont maintenant disponibles

Le présent document traduit l’opinion de TRAFFIC et son avis sur certaines questions prioritaires et propositions inscrites à l’ordre du jour de la CoP18 de la CITES. TRAFFIC est convaincu que les décisions et recommandations sur les politiques doivent être informées et guidées par des preuves crédibles et une analyse impartiale et, pour de nombreuses questions traitées dans le présent document, nous signalons des rapports de TRAFFIC et d’autres travaux de recherche qui pourraient aider les Parties dans leurs délibérations.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

Forest Watch Mars 2019