Gabonactu : Le Rwanda inaugure 7 écoles et un centre multifonctionnel construits avec le concours de la CEEAC et la BAD

 

 

Libreville, 24 juin (Gabonactu.com) – Le Secrétaire général Adjoint de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC), chargé du Département de l’Intégration Physique, Economique et Monétaire (DIPEM), Marie Thérèse Chantal Mfoula a inauguré, samedi au Rwanda, sept écoles et un centre multifonctionnel construits dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Appui à la Conservation des Ecosystèmes du bassin du Congo(PACEBco), rapporte un communiqué de la CEEAC.

 

 

Les cérémonies se sont déroulées en présence du Représentant de la Banque africaine de Développement (BAD), Monsieur Jean Louis Moubamba, du Coordonnateur du PACEBco monsieur Sem Nditifei Domana, des Experts du PACEBco et de la CEEAC, des autorités politiques et administratives de la province du Nord et du district de Burera sans oublier les bénéficiaires des ouvrages.

 

 

Des sept écoles construites au Rwanda (écoles de Maya 1, de NYABITSINDE, de MUGARAMA, de KABATWA, de BUGESHI, de KANYOVE et de KABUMBA), deux ont reçu la visite de Madame MFOULA qui a procédé à la coupure des rubans symboliques et visité les équipements des différents ouvrages pour s’assurer de leur fiabilité.

 

 

Egrainant les réalisations de la CEEAC en République du Rwanda par le biais de son projet PACEBco, Mme le Secrétaire général Adjoint s’est félicitée des résultats et produits du Programme, tels que :

 

 

Les bâtiments du Centre Multifonctionnel de BURERA réalisés et équipés aussi bien des mobiliers de bureau que du matériel informatique et d’un système réseau d’accès à Internet VSAT, d’une technologie de dernière génération ;

 

 

Trois (3) Postes de gardes ont été construits pour le Parc National des Volcans dans le paysage Virunga ; un Poste de garde à KAMPANDE ; un Poste de garde à KANYIRAREBE ; un Poste de garde à KABATWA.

 

 

La gestion durable de la Biodiversité a été renforcée, en particulier à travers diverses formations des cadres spécialisés, des écogardes et la dotation d’équipements aux institutions nationales en charge de la gestion des écosystèmes ;Les populations riveraines ont été appuyées en matière d’adaptation aux changements climatiques par la mise en œuvre des projets pilotes REDD+;La construction de Sept (7) Ecoles composées de Six (6) salles de classes équipées en table bancs, en micro ordinateurs pour l’initiation des écoliers à l’usage de l’outil informatique, des blocs administratifs et des blocs latrines, des impluviums pour les écoles.

 

 

Pour Mme Mfoula, à travers ces réalisations, Il s’est agit  d’accroitre les capacités du système éducatif dans les zones autour du parc national des Volcans.

 

 

Le Secrétaire général adjoint de la CEEAC a également réitéré sa profonde gratitude à la BAD pour son appui indéfectible et au gouvernement rwandais pour toutes les facilités accordées au Projet PACBco dans sa mise en œuvre. Pour la CEEAC, a déclaré Mme Mfoula, « ce programme, de par son caractère innovant, a été grâce à ses nombreux succès, à la hauteur des nombreuses attentes portées sur lui. Il devient de ce fait la matérialisation concrète de l’engagement pris par la BAD en février 2005 lors du deuxième Sommet des Chefs d’Etat d’Afrique Centrale sur les forêts, d’accompagner notre institution dans la mise en œuvre de son Plan de convergence et de toutes initiatives sous-régionales et nationales permettant de réduire la pauvreté en Afrique Centrale. Au demeurant, les résultats du PACEBCo sont en adéquation avec la politique  et la vision de la CEEAC en matière de gestion durable de l’environnement », a-t-elle conclut.

 

 

Les bénéficiaires qui ont réservé un accueil délirant à leurs hôtes, ont exprimé leur entière satisfaction aux ouvrages reçus et souhaité que la CEEAC et la BAD fassent encore d’avantage, afin de renforcer leur assistance au Rwanda dans les divers secteurs de développement. « Nous sommes très contents de recevoir ces ouvrages flambants neufs et espérons que la coopération entre la CEEAC et la BAD va se poursuivre, afin qu’elles nous accompagnent dans le processus de modernisation de nos structures scolaires… » a déclaré Madame Astérie MUKADEREVA, directrice de l’école de MAYA 1.

 

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Ofac-Brief: Faire du bois légal une obligation dans les marchés publics en Afrique Centrale

Des études, menées depuis une dizaine d’années dans plusieurs pays d’Afrique centrale, notamment au Cameroun, Gabon, Congo et en RDC, montrent que les marchés nationaux de bois d’œuvre croissent rapidement et sont devenus plus importants en termes de volumes consommés que les marchés d’exportation vers l’Europe ou l’Asie.

En savoir plus...

PARC NATIONAL DE NOUABALE-NDOKI Bulletin mensuel mai 2018

Le mois de Mai a été intense pour l'Unité de Gestion du Parc! Nous avons reçu la visite de nombreux collaborateurs qui ont intervenu sur des aspects divers de nos opérations tels que la formation des écogardes du Parc, l'amélioration de nos systèmes de communication, nos projets en matière de développement de l'écotourisme, un audit financier de nos activités ou encore la livraison de nouveaux générateurs pour nos installations de Bomassa et de Makao.

En savoir plus...

loggingoff.info : Déclaration des organisations de la société civile oeuvrant dans le domaine de la gouvernance forestière et climatique – Brazzaville, République du Congo, juin 2018

En dépit des acquis relatifs aux réformes législatives et de gouvernance qui ont permis la mise en place d’institutions de suivi des activités forestières notamment une transparence accrue des recettes générées par l’industrie du bois ainsi qu’une plus grande participation de la société civile aux processus de décisions, de nombreux défis persistent. La faible cohérence des lois et des politiques ayant un impact sur les forêts y compris une coordination intersectorielle insuffisante, l’ampleur de la corruption et de l’impunité et l’absence de reconnaissance effective des droits des communautés locales et populations autochtones, accentuent les problèmes de gouvernance.

En savoir plus...

Fern : le nouveau partenaire du PFBC. Bienvenue à notre nouveau membre !

Bruxelles, le 08 mai 2018. Fern a officiellement rejoint les membres du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC). Pour ce faire, Fern a soumis les documents requis et a accepté de respecter le cadre de coopération des membres du PFBC pour promouvoir la gestion durable des écosystèmes forestiers en Afrique Centrale.

En savoir plus...

La Réunion du Conseil du PFBC mobilise à Brazzaville (Congo) le 1er juin 2018

La feuille de route de la Facilitation du Royaume de Belgique du PFBC adoptée, la gouvernance du PFBC axée sur les résultats du PFBC en marche avec le rapport soutenu des leaders des collèges du PFBC, la 4e Réunion du Conseil du PFBC consolide les acquis, crédibilise la réforme de la gouvernance et prépare activement la 18e Réunion des Parties du PFBC qui aura lieu à Bruxelles les 27 et 28 novembre 2018.

En savoir plus...

Communiqué final : Atelier sous régional de validation de la Feuille de route pour une foresterie participative plus efficace en Afrique centrale

L’atelier de validation de la Feuille de route pour une foresterie participative plus efficace en Afrique centrale, organisé par le Ministère de l’Economie Forestière du Congo, avec l’appui technique de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et Nature +, s’est tenu du 30 au 31 mai 2018 dans la Salle des Conférences du Ministère de l’Economie Forestière, à Brazzaville au Congo.

En savoir plus...

AfriquEnvironement-plus édition avril-mai 2018 : La Commission Climat et le Fonds Bleu pour le Bassin du Congo devenus opérationnels

Après la mise en place de la COMIFAC en mars 1999 à Yaoundé au Cameroun par les chefs d’ état d’Afrique centrale, le Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de la Commission Climat du Bassin du Congo et du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo qui s’est tenu à Brazzaville en fin avril 2018 ,et au sortir duquel, il a été ratifié l’accord d’institutionnalisation des deux instruments, représente une véritable victoire, mais aussi, un grand défi au regard de l’existence d’autres institutions sous régionales qui, malheureusement  peinent à fonctionner comme voulu.

En savoir plus...

Consoglobe : Les banques (vraiment) converties au développement durable ?

Les banques disent vouloir créer un référentiel mondial pour des services bancaires responsables et durables. De bonnes intentions encore à prouver, au lendemain de leurs assemblées générales…

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018