Grandes conclusions de la deuxième réunion du Sous Groupe de Travail sur les Aires Protégées et la Faune Sauvage en Afrique Centrale (SGTAPFS)

 

La tenue de la deuxième réunion du Sous Groupe de Travail sur les Aires Protégées et la Faune Sauvage en Afrique Centrale (SGTAPFS) du 25 au 27 février 2014 à Libreville, République Gabonaise, a mobilité des experts de la faune et des aires protégées venant des Directions en charge de la Faune et/ou des Aires Protégées des des pays de l’espace COMIFAC, des Coordinations Nationales COMIFAC du Congo et du Gabon, du Groupe de Travail Biodiversité d’Afrique Centrale (GTBAC), du Secrétariat Général de la CEEAC, des Secrétariats Exécutifs de la COMIFAC et du RAPAC, des partenaires au développement (FAO, GIZ, JICA, ONUDC, UICN, WCS et WWF), des réseaux membres de la CEFDHAC (REFADD, REJEFAC) et des médias (Afrique Environnement Plus et RECEAC).

 

La rencontre s’est déroulée autour des sessions plénière où les participants ont eu droit à des présentations sur :

 

  • Le projet de guide sur la création des aires protégées transfrontalières en Afrique Centrale ;
  • les expériences de JICA en Malaisie sur la gestion des aires protégées ;
  • la boite à outils pour l’analyse de la criminalité liée aux espèces sauvages ;
  • les Perspectives de coopération entre l’ONUDC et les pays de la COMIFAC dans la lutte contre la criminalité aux espèces sauvages ;
  • le projet de Conservation de la Biodiversité en Forêt Tropicale à travers la Coexistence Durable entre l'Homme et l'Animal ;
  • l’état d’avancement de la mise en œuvre de l’Accord LAB TRIDOM entre le Cameroun, Congo et Gabon en vue de l’actualisation de la feuille de route pour la mise en œuvre de cet Accord.

 

et les travaux de groupe, qui ont permis d’approfondir les réflexions sur les sujets suscités.

 

Des échanges entre les participants, cette rencontre a conduit dans un premier temps, à la validation par les participants, du guide de création des APT, du cadre stratégique de la stratégie de gestion durable de la faune sous réserve de l’intégration des amendements et observations apportées et des feuilles de route actualisées pour la mise en œuvre des Accords LAB (TRIDOM et la Tripartite Cameroun-RCA-Tchad), à la reformulation du titre de la stratégie de gestion durable de la faune et à la prise en compte de la boite à outils pour l’analyse de la criminalité liée aux espèces sauvages et aux forêts et des propositions faites pour la participation de la sous région au Congrès Mondial de l’UICN sur les Parcs en Novembre 2014. Dans un deuxième temps, à la formulation d’un certain nombre de recommandations  à l’endroit des différentes parties impliquées dans la question des aires protégées et de la faune en Afrique Centrale. Ces recommandations portent sur :

 

  • la finalisation de la Stratégie sous régionale pour l’utilisation durable de la faune sauvage par les communautés autochtones et locales des pays de l’espace COMIFAC;
  • les dispositions nécessaires à prendre pour favoriser l’appropriation et la mise en œuvre du PAPECALF par les structures existantes qui traitent des questions relatives au renforcement de l’application de la loi faunique ;
  • la célébration conjointement la journée des aires protégées d’Afrique centrale à la date du 3 mars qui vient d’être adoptée comme journée internationale de la vie sauvage ;
  • la participation du Bassin du Congo au prochain Congrès Mondial de l’UICN sur les Parcs ;
  • et l’utilisation de la boite à outils pour l’analyse de la criminalité liée aux espèces sauvages et forêts, auprès du Secrétariat de la CITES avec copie à l’Office des Nations Unies pour la lutte contre la Drogue et le Crime (ONUDC).

 

Au terme de cette rencontre, les participants ont reconnu le succès de la SGTAPFS 2 à travers l’atteinte de ses résultats. Et ont donné tout le mérite à la COMIFAC et au RAPAC pour l’appui organisationnel, et à la GIZ et à la JICA pour leur appui technique et financier.

 

Pour plus de détail sur le déroulement de cette rencontre, veillez consulter le communiqué final ici-dessous.

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Projet de programme officiel :17ième Réunion des Parties au Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, du 24-27 octobre 2017 Douala, Cameroun, Hôtel Sawa

Bien vouloir télécharger le Projet de programme officiel de la 17ième Réunion des Parties au Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, du 24-27 octobre 2017,  Douala, Cameroun Hôtel Sawa....

 

En savoir plus...

environews-rdc-Conservation : Les marchés domestiques de l’ivoire disparaissent de plus en plus en Afrique centrale

Une étude complète sur le commerce illégal d’ivoire dans cinq pays d’Afrique centrale vient d’être publiée, après près de 20 ans d’enquêtes sur terrain. Réalisé par TRAFFIC, ce rapport dont Environews RDC s’est procuré une copie, présente les résultats des investigations sur les marchés d’ivoire dans les principales villes de cinq pays d’Afrique centrale ( Cameroun, République démocratique du Congo, Congo, République centrafricaine et le Gabon), en 2007, 2009 et 2014 et 2015.

En savoir plus...

Le CBPE en est à sa quatrième session!

La région de l’Adamaoua – château d’eau du Cameroun a été le lieu de la rencontre binationale Cameroun-Tchad  relative à la création et la gestion concertée du Complexe transfrontalier des aires protégées Bouba Ndjidda – Sena Oura (BSB Yamoussa). Cette rencontre organisée par les services de conservation du Complexe BSB Yamoussa a permis au Comité de faire un bilan d’un quinquennat de mise en œuvre de l’Accord binational.

En savoir plus...

L’histoire retiendra ! N’Gaoundéré abrite la toute première session du CTPE

Organisée par le WWF à travers le Programme PCBAC-SEAC avec l’appui technique de la GIZ (Projet d’appui au Complexe BSB Yamoussa) et de l’UICN, la toute première session du Comité Tripartite de Planification et d’Exécution (CTPE) de l’Accord Tripartite (AT) LAB de N’Djamena concernant le Cameroun, la Centrafrique et le Tchad, s’inscrit dans la dynamique de l’opérationnalisation dudit Accord signé par les parties en 2013.

En savoir plus...

Eco-sécurité, conflit homme/faune et utilisation des terres au cœur des débats : Tous les chemins mènent à N’Djamena !

Les  Ministres chargés de la Protection de la Faune, des questions de Défense et de Sécurité, de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Administration du Territoire, des Etats membres de la Communauté  Economique  des  Etats  de  l’Afrique  Centrale (CEEAC) se sont retrouvés à N’Djamena pour donner des orientations politico- juridico-diplomatiques et socio-économiques aux questions relatives à l’éco-sécurité, conflit homme/faune et autres conflits liés à l’utilisation des terres en Afrique centrale.

En savoir plus...

Agripo : Publication du livre "Les vergers écologiques, un modèle d’agriculture climato-intelligente responsable et exemplaire "

Les données présentées dans ce livre mettent l’accent sur la nécessité d’une gestion raisonnée des territoires en favorisant les systèmes agricoles durables. Le livre peut être utilisé par les acteurs de développement, les planificateurs et tous ceux qui sont intéressés par les enjeux du développement durable en milieu rural, afin d’impulser la performance des démarches d’accompagnement des communautés et d’identifier les bonnes pratiques.

En savoir plus...

Mise en ligne site web de SEP2D

Le site web de SEP2D, tant attendu, est enfin en ligne. Vous y trouverez des informations relatives au programme SEP2D, mais également la liste des lauréats aux appels à projets.

 

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

FVC : Intégration du genre
UICN : Rapport annuel 2016
Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030