CEEAC: Le 14ème sommet des Chefs d’Etat et de gouvernements consolide et sécurise la COMIFAC!

 

Les chefs d’Etats á l’unanimité ont entériné les résolutions du conseil extraordinaire CEEAC-COMIFAC sur les changements climatiques et le mécanisme de financement.

 

Kinshasa, 24 octobre 2009 s'est tenu le 14e sommet des chefs d'Etats et de gouvernements de la CEEAC. Sept chefs d'Etats sur les dix pays membres étaient présents á savoir: Son Excellence Joseph KABILA KABANGE, Président de la République Démocratique du Congo (RDC) et Président en exercice de la CEEAC; Son Excellence Theodoro OBIANG NGUEMA MBASOGO, Président de la République de Guinée Equatoriale; Son Excellence ldriss DEBY ITNO, Président de la République du Tchad; Son Excellence Dénis SASSOU-N'GUESSO, Président de la République du Congo; Son Excellence Fradique MELO DE MENEZES, Président de la République Démocratique de Sao Tome et Principe; Son Excellence François BOZIZE YANGOUVONDA, Président de la République Centrafricaine; Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République Gabonaise. Le Burundi était représenté par son deuxième Vice- Président de la République, Son Excellence Gabriel NTISEZERANA; l'Angola par Son Excellence ASSUNCAO AFONSO DE SOUSA ANJOS Ministre des Relations Extérieures et enfin e Cameroun par son Excellence Philémon YANG, Premier Ministre et Chef du Gouvernement. Á l'ordre du jour, cette Conférence devait aborder les rapports des travaux préparatoires commencés par les experts, du 17 au 20 octobre, et peaufinés par le Conseil des ministres, du 21 au 23 octobre. Elle a été aussi une occasion précieuse pour les dix pays de la CEEAC, de réfléchir sur la mise en place des moyens de protection des forêts du Bassin du Congo; plus spécifiquement sur les résolutions de la session extraordinaire des ministres de la CEEAC-COMIFAC, tenue les 14 et 15 septembre 2009 á Kinshsa sur les changements climatiques et le mécanisme de financement.

docs/news/Septembre_Octobre2009/CEEAC_COMIFAC/Sommet-CEEAC-KInshasa.jpg

Photo: Présidence RDC

A la tête de l'organisation depuis 2007, Le Président de la RDC son Excellence Kabila, a dans son discours d'ouverture relevé la tenue à Kinshasa de la Conférence des Ministres des Forêts, de l'Environnement et du Plan en vue de dégager la position commune de l'Afrique Centrale sur les changements climatiques. S'associant á cette position, Il a par ailleurs insisté et exhorté ses pairs à aller "en rang serré" et à parler "d'une même voix" lors du sommet sur le changement climatique prévu en décembre à Copenhague et à toutes les autres rencontres internationales portant sur la réduction des émissions des gaz à effet de Serre. Bien plus, Il a souligné après avoir rappelé les grandes lignes de son mandat, l'urgence du renforcement de l'intégration économique sous régionale. Plus tôt, le Secrétaire général de la CEEAC, M. Louis SYLVAIN-GOMA, a remercié dans son mot de bienvenue tous les Chefs d'Etats et de gouvernements pour leur soutien au processus d'intégration de l'Afrique centrale.

 

docs/news/Septembre_Octobre2009/CEEAC_COMIFAC/President-kabila RDC.jpg

Photo: Congoforum.be

A l'issue des travaux intenses et fructueux, la Conférence s'est réjouit des efforts déployés pour la mobilisation des ressources financières conséquentes. S'agissant des changements climatiques, la conférence s'est félicitée de l'élaboration d'une position commune de l'Afrique centrale, issue du conseil des ministres de la CEEAC-COMIFAC. Selon le communiqué final, la conférence a encouragé les chefs d'Etats et de gouvernements à saisir l'occasion de la conférence de Copenhague pour le plaidoyer en faveur de cette position commune. A 41 jours du sommet international des Nations Unies sur le climat, l'Afrique centrale par sa plus haute institution a mandaté "Le Président en exercice de la CEEAC pour transmettre cette position commune a l'Union Africaine et de s'assurer de son intégration á la position commune du Continent." Par ailleurs, la CEEAC a exprimé sa vive préoccupation face à la menace que constitue la disparition progressive du Lac Tchad, la conférence s'est engagée à "déployer tous les efforts nécessaires en vue d'inverser cette tendance", peut-on lire dans le communiqué lu par le ministre congolais à la Coopération internationale et régionale de la RDC, président en exercice du Conseil des ministres de la sous région, son Excellence Raymond Tshibanda.

 

Les chefs d'Etats y ont aussi analysé les mesures à définir pour la résolution de la question fondamentale, celle du financement adéquat de l'intégration régionale dont la survie et l'avenir de la COMIFAC en dépend en tant qu'institution sous-régionale. Pour expliquer le caractère absolument urgent de ce dossier, son Excellence Raymond Tshibanda avait d'ores et déjà activé la sonnette d'alarme lors de l'ouverture des travaux préparatoires au sommet du 17 Octobre 2009 en ces termes: «Mais, dans la mesure où nous sommes en train de nous organiser, commençons à donner une image de plus grande crédibilité. Nous sentons de la part de nos partenaires une réponse de plus en plus positive qui doit, bien entendue, être soutenue par nos propres contributions». Il a renchéri dans la déclaration finale lue à la clôture des travaux de la réunion ministérielle, en insistant sur la contribution que doit apporter chaque Etat: «Nous sommes conscients, vous et moi, que pour ce faire, nous devons absolument et urgemment résoudre une question fondamentale, celle du financement adéquat ». Conscient du très faible niveau de mise en œuvre de la CCI et ses répercussions négatives sur le processus d'intégration, la conférence a invité les Etats membres qui ne l'ont pas encore fait, a inscrire dans les meilleurs délais, le mécanisme de la CCI dans leurs corpus juridiques nationaux et a instruit leurs Ministres des Finances, du Budget et les Gouverneurs des Banques Centrales/Nationales de tenir dans les plus brefs délais une réunion extraordinaire pour la mise en application de la CCI.

 

La Présidence de la CEEAC a été finalement confié á Son Excellence ldriss DEBY ITNO, Président de la République du Tchad où se tiendra le 15ème sommet ordinaire en 2010.

 

Télécharger:

Le communiqué final

Discours d'ouverture de Son Excellence Joseph KABILA KABANGE, Président de la République Démocratique du Congo et Président en exercice de la CEEAC

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Journée internationale des forêts - 21 mars: Apprends à aimer les forêts!

.. Explorer, s'émerveiller et apprendre à aimer les forêts - Lorsque nous buvons un verre d'eau, écrivons dans un cahier, prenons des médicaments contre la fièvre ou construisons une maison, nous ne faisons pas toujours le lien entre ces actions et les forêts. Pourtant, tous ces aspects de notre vie - et de nombreux autres - sont liés aux forêts, d'une manière ou d'une autre...

En savoir plus...

Bienvenue à notre nouveau partenaire, l’Institut Terre et Vie de l’Université catholique de Louvain (UCLouvain) !!!!

Bruxelles, le 12 mars 2019, L’Institut Terre et Vie de l’Université catholique de Louvain (UCLouvain), a officiellement rejoint les membres du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC). Dans le cadre du processus d’adhésion, UCLouvain a présenté les documents requis et s’est engagé à respecter le cadre de coopération des membres du PFBC pour la promotion de la gestion durable des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale.

En savoir plus...

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea participe à l’atelier sous régional du Groupe de travail Climat de la COMIFAC des négociateurs climats.

Du 05 - 07 mars 2019 à Malabo (Guinée Équatoriale), s’est tenu un atelier du Groupe de travail Climat de la COMIFAC.  Il portait sur le décryptage de la COP 24, de préparation des échéances futures sous la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et validation des notes conceptuelles des projets régionaux. 

En savoir plus...

Déjeuner de travail de haut niveau entre les Chefs de Missions diplomatiques des pays de l’UE en Guinée Équatoriale et le Facilitateur du PFBC

Le 5 mars 2019, Son Excellence Monsieur Fred CONSTANT, Ambassadeur de France en Guinée Équatoriale a offert un déjeuner de Travail de haut niveau à l’occasion de la visite du Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur Belge du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo à Malabo.

 

En savoir plus...

Les hautes autorités de Malabo (Guinée Équatoriale) mobilisées pour l’organisation de la septième Réunion du Conseil du PFBC en juin 2019

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur Belge du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo a été reçu en audience d’une part par Messieurs Pedro Antonio OLIVEIRA BORUPU et Santiago Francisco ENGONGA OSONO respectivement Secrétaire d’État à l’Agriculture et à l’Élevage et Secrétaire d’État aux Forêts et Environnement. D’autre part, par le Ministre délégué aux Affaires étrangères de la Guinée Équatoriale.

En savoir plus...

Lemonde : En Tanzanie, la « reine de l’ivoire » condamnée à quinze ans de prison

La Chinoise Yang Fenlan, surnommée la « reine de l’ivoire », a été condamnée mardi 19 février à quinze ans de prison par un tribunal tanzanien pour son rôle dans le trafic de 860 défenses d’éléphant entre 2000 et 2014. Agée de 69 ans et présente en Tanzanie depuis les années 1970, elle a été reconnue coupable d’avoir joué, pendant plus de dix ans, le rôle d’intermédiaire entre un réseau de braconnage local et des acheteurs internationaux. 

En savoir plus...

Mission du PFBC à Libreville : Le Facilitateur rencontre le secteur privé du Gabon

Le Facilitateur du PFBC a eu à échanger avec Mme Jacqueline Van De Pol, représentante de l’ATIBT (Association Technique Internationale des Bois Tropicaux) à Libreville et M. Lee White, Secrétaire exécutif de l’Agence nationale des Parcs nationaux du Gabon.

En savoir plus...

Mission du PFBC à Libreville : Le Ministre d'état François Xavier de Donnea échange avec les Partenaires Techniques et Financiers

Le Facilitateur du PFBC a eu plusieurs séances de travail entre autres avec : l’Ambassadeur François Fall, Représentant spécial du SG des Nations Unis pour l’Afrique centrale ; la Secrétaire Générale Adjointe de la CEEAC, Mme Marie-Thérèse Mfoula ; l’Ambassadeur Helmut Kulitz, entouré de M. Jean Huchon et Ignacio Sobrino de la DUE et de Mme Muriel Soret de l’Ambassade de France ; des représentants de la BAD, de la Banque Mondiale et de l’UNODC à Libreville.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

Forest Watch Mars 2019