Bienvenue à notre nouveau partenaire « The Nature Conservancy (TNC) » !

m

 

La « The Nature Conservancy (TNC) » a confirmé officiellement son adhésion au Partenariat pour les forêts du Bassin du Congo (PFBC)

 


Washington DC (États-Unis d'Amérique), 07 septembre 2013 – La « The Nature Conservancy (TNC)» a confirmé officiellement son souhait de rejoindre le Partenariat pour les forêts du Bassin du Congo (PFBC).
Dans cette perspective, le TNCs'engage à respecter le cadre de coopération des membres du PFBC, dont elle a pris connaissance.

 

La mission de TNC consiste à préserver les plantes, les animaux et les communautés naturelles qui constituent la diversité de la vie sur terre, en protégeant les terres et les eaux dont ils ont besoin pour survivre.

 

TNC a été créée en 1951. Elle protège plus de 119 millions d’hectares de terres et environ 7 500 kilomètres de cours d’eau à travers le monde. Elle pilote plus de 100 projets de conservation marine et détient et gère le plus grand réseau de chasses gardées aux États-Unis. TNC est présente dans plus de 50 États et dans plus de 30 pays - en Amériques, en Asie, dans le Pacifique et en Afrique. Il s’agit d’une organisation fiable qui compte plus d’un million de membres, bénéficie d’une note de quatre étoiles attribuée par Charity Navigator, est accréditée par BBB Wise Giving Alliance et est classée la plus fiable parmi les 13 ONG les plus en vue, selon un sondage mené par Harris Interactive.

 

Les activités de TNC ont pour socle la science. Elle utilise une approche scientifique, avec l’appui de plus de 500 scientifiques. À travers des réseaux, des ateliers et des échanges, TNC partagent des connaissances avec des scientifiques à travers le monde. En 1995, TNC a développé le concept « Conservation by Design », une approche originale permettant de définir des priorités de conservation. Cette approche trouve du succès auprès des conservateurs du monde entier et a déjà été adoptée par bon nombre d’organisations de conservation et de services de parcs en Afrique.

 

TNC compte sur des partenariats pour obtenir des résultats de conservation durables. L’utilisation par TNC de stratégies de conservation sans confrontation, pragmatiques permet de travailler dans un esprit de collaboration avec des communautés locales, des sociétés, des institutions publiques, des individus et autres institutions.

 

L'essentiel de la biodiversité existe dans des zones habitées par des humains. Nous savons que la conservation ne peut être efficace si les communautés qui vivent sur des terres et qui en dépendent ne sont pas intégrées au processus de conservation. De l’Alaska à la Chine, de la Colombie à la Zambie, travailler avec les communautés est essentiel pour la conservation des écosystèmes les plus sensibles les plus menacés du point de vue biologique.

 

Depuis le lancement du programme TNC en Afrique en 2006, TNC a affuté les armes dont elle a besoin pour promouvoir la conservation sur ce continent de diversité. TNC assure la protection des écosystèmes terrestres, aquatiques et marins qui existent depuis des générations. TNC a pour objectifs de réaliser des résultats durables en matière de conservation, d’autonomiser les communautés locales afin d’améliorer leur qualité de vie et établir un équilibre entre les besoins des communautés et ceux de la nature.

 

Après avoir défini leurs priorités de conservation, TNC est focalisée sur des terres et des eaux sensibles qui s'étendent du Kenya à la Tanzanie, la Zambie, la Namibie, le Mozambique et tout récemment au Gabon. Ils poursuivent l’évaluation des menaces et opportunités ailleurs afin de déterminer comment étendre leurs programmes et partenariats dans le domaine de la conservation. C’est au regard de nos activités au Gabon et de notre intérêt pour le Bassin du Congo que TNC a souhaité intégrer le PFBC. La dite intervention au Gabon est menée en partenariat avec le gouvernement gabonais et son Agence des Parcs Nationaux (ANPN). « Nous travaillons avec le gouvernement gabonais sur le fleuve Ogoué et son bassin qui couvre la majeure partie du pays. Nous avons fourni de nouveaux financements et une expertise technique dans ce pays, en intégrant le fleuve Ogoué dans le Great Rivers Partnership Program (un partenariat secteur privé/TNC). (http://www.greatriverspartnership.org). Ce programme concerne, entre autres, assurer la gestion durable des forêts dans ce bassin. » écrit TNC dans sa lettre d’adhésion au PFBC

 

L’approche de TNC est basée sur le partenariat et les résultats en matière de conservation, ainsi que sa forte capacité à mobiliser et mettre à disposition de nouveaux financements et une expertise technique au profit du Bassin du Congo ; seraient d’une valeur inestimable pour le PFBC. TNC a désigné, Greg Overton, le Directeur des Affaires étrangères, comme personne de contact du PFBC et pour la région Afrique.

 

 

Bienvenue" à notre nouveau partenaire « The Nature Conservancy (TNC) » !

 

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter le site web de la « The Nature Conservancy (TNC) » 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

LCI-Feux en Amazonie : autour d’un drame, des images trompeuses largement relayées... y compris par Macron

INCENDIES - Au Brésil, l'Amazonie brûle depuis le début du mois de juillet, ce qui suscite l'émotion d'internautes dans le monde entier. Sur Twitter, nombre d'entre eux ont manifesté leur colère, images à l'appui. Le hic : la majorité de ces photos, y compris celles utilisées par le président de la République, n'illustrent pas les incendies qui sont en cours dans la forêt tropicale.

En savoir plus...

Résolution d’Abidjan sur la REDD+ en Afrique : Le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC assure le Secrétariat du forum sur les investissements en matière de REDD+ en Afrique

 Les experts représentants les pays engagés dans la REDD+ en Afrique, réunis à Abidjan les 13 et 14 aout 2019, à l’occasion de l’atelier international de formulation de projets d’investissement REDD+ en Afrique... Les participants ont décidé d’établir des points focaux régionaux pour faciliter le travail du Secrétariat intérimaire...

En savoir plus...

Le PFBC au cœur de Malabo : La Sixième du Conseil Directeur du PFBC mobilise

Malabo (Guinée Équatoriale) le 13 juin 2019 - S’est tenue la Sixième réunion du Conseil Directeur du PFBC.  Elle a été présidée par Son Excellence Monsieur François-Xavier de Donnea, Ministre d’État, Facilitateur du Royaume de Belgique du PFBC. Elle a été rehaussée par la participation effective des politiques, ministres des forêts/environnement des pays d’Afrique centrale et des Haut Représentants de la CEEAC, la COMIFAC, de l’OCFSA et de GVTC

En savoir plus...

Plein succès du Dialogue Politique de haut niveau entre les membres du Collège Régional et les bailleurs des PFBC

Malabo, Guinée équatoriale - 12 juin 2019 :  s’est tenu un Dialogue Politique de Haut Niveau entre les membres du Collège Régional du PFBC (États membres, COMIFAC et CEEAC) et les partenaires techniques et financiers membres du Collège des bailleurs du PFBC.

En savoir plus...

1er Atelier Afrique-Chine sur : Gouvernance des terres forestières, investissements et durabilité 3 - 5 Septembre 2019, Yaoundé- Cameroun

L’atelier Afrique-Chine vise à faciliter un dialogue constructif science-politiques publiques entre les acteurs clés impliqués dans la gouvernance des investissements chinois dans le secteur forestier en Afrique.

En savoir plus...

sep2d-Symposium international "Biodiversité végétale et développement durable"

Ce symposium international se déroulera en plénière, du 18 au 20 mars 2020, à Cotonou (Bénin), autour de 8 sessions thématiques d’une heure et demi chacune (T1 à T8) ainsi que de 2 sessions de discussions / tables rondes autour des enjeux de la biodiversité végétale.  Inscription gratuite, en tant qu'intervenant ou auditeur : jusqu’au 10 mars 2020 au plus tard. Soumissions des résumés : à faire impérativement avant le 15 septembre 2019.

En savoir plus...

Les responsables en charge de l’application de la loi, mettent à jour leurs connaissances en matière d'enquêtes sur les crimes contre les espèces sauvages en Afrique

Brazzaville-République du Congo, 28 Juillet - 1er Août 2019. Deux ateliers multi-institutionnels sur le renforcement des capacités en matière d'enquêtes sur les crimes contre les espèces sauvages à l'intention des responsables chargés de l'application de la loi se sont tenus à l'hôtel Mikhael's.

En savoir plus...

L’OCFSA et l’Accord de Lusaka en rang serré pour la lutte contre la criminalité contre les espèces sauvages en Afrique centrale

Signature du MoU (Convention de collaboration) OCFSA-Accord de Lusaka en marge de deux ateliers multi-institutionnels sur le renforcement des capacités en matière d'enquêtes sur les crimes contre les espèces sauvages à l'intention des responsables chargés de l'application de la loi tenue du 28 juillet au 01er aout 2019 à Brazzaville (Congo).

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

Forest Watch Mars 2019