Progression rapide du «flux» de viande de brousse dans le bassin du Congo

 

TRAFFIC édite une étude mettant en cause les données actuelles sur le commerce de produits fauniques en Afrique Centrale.


docs/news/Septembre_Octobre2009/Coupdepoint Yaounde-Viandedebrousses.jpg

Cambridge, 16 Octobre 2009 - Les nouvelles techniques d'analyses permettent aujourd'hui de soutenir fortement l'idée d'une chasse périlleuse des produits fauniques dans le Bassin du Congo. Selon TRAFFIC (le réseau) qui a édité cette étude, l'échelle du commerce de viande sauvage communément appelée viande de brousse serait beaucoup plus élevé comparativement aux connaissances actuelles. L'analyse révèle entre autre une progression rapide du «flux» de viande de brousse dans le bassin du Congo entre les années 1990 et 2005. Pour mieux appréhender l'ampleur de la situation, bien vouloir consulter la photo (á droite) présentant une vue des animaux entassés sur l'esplanade du MINFOF au Cameroun lors de l'Opération « Coup de poing » à Yaoundé. Soit 45 animaux vivants, 228 dépouilles, et 42 morceaux divers, le 16 octobre 2009 (Photo © Eva Paule MOUZONG / TRAFFIC).

.

docs/news/Septembre_Octobre2009/Atelier-Kinshasa-18 Sept 2009.jpg

Par ailleurs, cette publication fait suite à l'atelier pour l'élaboration de la stratégie et du plan d'action national sur la viande de brousse tenue à Kinshasa les 23-24 septembre 2009. Cet atelier a connu selon les organisateurs une grande mobilisation à l'échelle nationale, sous régionale et internationale. A l'issue d'intenses échanges, l'atelier a pu formulé "trois axes majeurs sur lesquels la future stratégie et plan d'actions sur la viande de brousse en RDC devrait s'articuler à savoir: (1) l'amélioration de l'efficacité du cadre juridique et institutionnel, (2) l'initiation et la promotion des activités alternatives à la consommation et commercialisation de la viande de brousse et (3) la promotion de la prise de conscience de la problématique de la viande de brousse par l'ensemble des parties prenantes ; les axes de surveillance et de renforcement des capacités ayant été reconnus comme transversaux." Cet atelier a été soutenu par le Ministère fédéral Allemand de la coopération économique et du développement. La photo (ci-dessus)   donne une vue des officiels (de gauche à droite) : M. Dieudonné MBAYO (UICN), M. Albert LIKUNDE (Secrétaire général MECNT), M. Petrus NDONGALA-VIENGELE (MECNT), M. Idi OMARI INDIA (ADGA-ICCN), M. Stéphane RINGUET (TRAFFIC International) lors de la cérémonie d'ouverture le 23 septembre 2009 (Photo © Eva Paule Mouzong/TRAFFIC).

 

docs/fotos/newsletter/100_Elefants.jpg

Plus tôt le 18 septembre 2009, TRAFFIC avait obtenu du financement de la part de la France pour la surveillance du commerce de viandes de brousses en Afrique centrale. Ce financement s'inscrivait dans le cadre d'un agrément signé entre le gouvernement français et l'IUCN pour la gestion durable de la biodiversité. TRAFFIC, le réseau de surveillance du commerce de la faune et de la flore sauvage est un programme conjoint du WWF et de l'UICN. La mission de TRAFFIC est de s'assurer que le commerce des espèces sauvages ne menace pas la conservation de la nature.

 

Pour de plus amples informations, veuillez bien vouloir consulter les liens ci-dessous:

"New analysis sounds alarm over scale of bushmeat trade in Central Africa"

Un atelier pour l'élaboration de la stratégie et du plan d'action national sur la viande de brousse

"French Government supports bushmeat monitoring in Central Africa"

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Journée internationale des forêts - 21 mars: Apprends à aimer les forêts!

.. Explorer, s'émerveiller et apprendre à aimer les forêts - Lorsque nous buvons un verre d'eau, écrivons dans un cahier, prenons des médicaments contre la fièvre ou construisons une maison, nous ne faisons pas toujours le lien entre ces actions et les forêts. Pourtant, tous ces aspects de notre vie - et de nombreux autres - sont liés aux forêts, d'une manière ou d'une autre...

En savoir plus...

Bienvenue à notre nouveau partenaire, l’Institut Terre et Vie de l’Université catholique de Louvain (UCLouvain) !!!!

Bruxelles, le 12 mars 2019, L’Institut Terre et Vie de l’Université catholique de Louvain (UCLouvain), a officiellement rejoint les membres du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC). Dans le cadre du processus d’adhésion, UCLouvain a présenté les documents requis et s’est engagé à respecter le cadre de coopération des membres du PFBC pour la promotion de la gestion durable des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale.

En savoir plus...

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea participe à l’atelier sous régional du Groupe de travail Climat de la COMIFAC des négociateurs climats.

Du 05 - 07 mars 2019 à Malabo (Guinée Équatoriale), s’est tenu un atelier du Groupe de travail Climat de la COMIFAC.  Il portait sur le décryptage de la COP 24, de préparation des échéances futures sous la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et validation des notes conceptuelles des projets régionaux. 

En savoir plus...

Déjeuner de travail de haut niveau entre les Chefs de Missions diplomatiques des pays de l’UE en Guinée Équatoriale et le Facilitateur du PFBC

Le 5 mars 2019, Son Excellence Monsieur Fred CONSTANT, Ambassadeur de France en Guinée Équatoriale a offert un déjeuner de Travail de haut niveau à l’occasion de la visite du Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur Belge du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo à Malabo.

 

En savoir plus...

Les hautes autorités de Malabo (Guinée Équatoriale) mobilisées pour l’organisation de la septième Réunion du Conseil du PFBC en juin 2019

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur Belge du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo a été reçu en audience d’une part par Messieurs Pedro Antonio OLIVEIRA BORUPU et Santiago Francisco ENGONGA OSONO respectivement Secrétaire d’État à l’Agriculture et à l’Élevage et Secrétaire d’État aux Forêts et Environnement. D’autre part, par le Ministre délégué aux Affaires étrangères de la Guinée Équatoriale.

En savoir plus...

Lemonde : En Tanzanie, la « reine de l’ivoire » condamnée à quinze ans de prison

La Chinoise Yang Fenlan, surnommée la « reine de l’ivoire », a été condamnée mardi 19 février à quinze ans de prison par un tribunal tanzanien pour son rôle dans le trafic de 860 défenses d’éléphant entre 2000 et 2014. Agée de 69 ans et présente en Tanzanie depuis les années 1970, elle a été reconnue coupable d’avoir joué, pendant plus de dix ans, le rôle d’intermédiaire entre un réseau de braconnage local et des acheteurs internationaux. 

En savoir plus...

Mission du PFBC à Libreville : Le Facilitateur rencontre le secteur privé du Gabon

Le Facilitateur du PFBC a eu à échanger avec Mme Jacqueline Van De Pol, représentante de l’ATIBT (Association Technique Internationale des Bois Tropicaux) à Libreville et M. Lee White, Secrétaire exécutif de l’Agence nationale des Parcs nationaux du Gabon.

En savoir plus...

Mission du PFBC à Libreville : Le Ministre d'état François Xavier de Donnea échange avec les Partenaires Techniques et Financiers

Le Facilitateur du PFBC a eu plusieurs séances de travail entre autres avec : l’Ambassadeur François Fall, Représentant spécial du SG des Nations Unis pour l’Afrique centrale ; la Secrétaire Générale Adjointe de la CEEAC, Mme Marie-Thérèse Mfoula ; l’Ambassadeur Helmut Kulitz, entouré de M. Jean Huchon et Ignacio Sobrino de la DUE et de Mme Muriel Soret de l’Ambassade de France ; des représentants de la BAD, de la Banque Mondiale et de l’UNODC à Libreville.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

Forest Watch Mars 2019