Progression rapide du «flux» de viande de brousse dans le bassin du Congo

 

TRAFFIC édite une étude mettant en cause les données actuelles sur le commerce de produits fauniques en Afrique Centrale.


docs/news/Septembre_Octobre2009/Coupdepoint Yaounde-Viandedebrousses.jpg

Cambridge, 16 Octobre 2009 - Les nouvelles techniques d'analyses permettent aujourd'hui de soutenir fortement l'idée d'une chasse périlleuse des produits fauniques dans le Bassin du Congo. Selon TRAFFIC (le réseau) qui a édité cette étude, l'échelle du commerce de viande sauvage communément appelée viande de brousse serait beaucoup plus élevé comparativement aux connaissances actuelles. L'analyse révèle entre autre une progression rapide du «flux» de viande de brousse dans le bassin du Congo entre les années 1990 et 2005. Pour mieux appréhender l'ampleur de la situation, bien vouloir consulter la photo (á droite) présentant une vue des animaux entassés sur l'esplanade du MINFOF au Cameroun lors de l'Opération « Coup de poing » à Yaoundé. Soit 45 animaux vivants, 228 dépouilles, et 42 morceaux divers, le 16 octobre 2009 (Photo © Eva Paule MOUZONG / TRAFFIC).

.

docs/news/Septembre_Octobre2009/Atelier-Kinshasa-18 Sept 2009.jpg

Par ailleurs, cette publication fait suite à l'atelier pour l'élaboration de la stratégie et du plan d'action national sur la viande de brousse tenue à Kinshasa les 23-24 septembre 2009. Cet atelier a connu selon les organisateurs une grande mobilisation à l'échelle nationale, sous régionale et internationale. A l'issue d'intenses échanges, l'atelier a pu formulé "trois axes majeurs sur lesquels la future stratégie et plan d'actions sur la viande de brousse en RDC devrait s'articuler à savoir: (1) l'amélioration de l'efficacité du cadre juridique et institutionnel, (2) l'initiation et la promotion des activités alternatives à la consommation et commercialisation de la viande de brousse et (3) la promotion de la prise de conscience de la problématique de la viande de brousse par l'ensemble des parties prenantes ; les axes de surveillance et de renforcement des capacités ayant été reconnus comme transversaux." Cet atelier a été soutenu par le Ministère fédéral Allemand de la coopération économique et du développement. La photo (ci-dessus)   donne une vue des officiels (de gauche à droite) : M. Dieudonné MBAYO (UICN), M. Albert LIKUNDE (Secrétaire général MECNT), M. Petrus NDONGALA-VIENGELE (MECNT), M. Idi OMARI INDIA (ADGA-ICCN), M. Stéphane RINGUET (TRAFFIC International) lors de la cérémonie d'ouverture le 23 septembre 2009 (Photo © Eva Paule Mouzong/TRAFFIC).

 

docs/fotos/newsletter/100_Elefants.jpg

Plus tôt le 18 septembre 2009, TRAFFIC avait obtenu du financement de la part de la France pour la surveillance du commerce de viandes de brousses en Afrique centrale. Ce financement s'inscrivait dans le cadre d'un agrément signé entre le gouvernement français et l'IUCN pour la gestion durable de la biodiversité. TRAFFIC, le réseau de surveillance du commerce de la faune et de la flore sauvage est un programme conjoint du WWF et de l'UICN. La mission de TRAFFIC est de s'assurer que le commerce des espèces sauvages ne menace pas la conservation de la nature.

 

Pour de plus amples informations, veuillez bien vouloir consulter les liens ci-dessous:

"New analysis sounds alarm over scale of bushmeat trade in Central Africa"

Un atelier pour l'élaboration de la stratégie et du plan d'action national sur la viande de brousse

"French Government supports bushmeat monitoring in Central Africa"

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

FAO-Nature+: Consultation pour l’enrichissement de la feuille de route sur l’efficacité de la foresterie participative en Afrique centrale

Afin d’enrichir cette feuille de route, une consultation publique est organisée en janvier et en février 2018 conjointement par la FAO et Nature+.  Si vous souhaitez participer à cette consultation, veuillez contacter Barbara Haurez, chargée de la coordination de la consultation, à l’adresse b.haurez@natureplus.be

En savoir plus...

UICN: PPI : 14 nouveaux projets de conservation de la biodiversité en Afrique

Le Comité de Sélection du Programme de Petites Initiatives (PPI) s’est réuni au siège du Comité français de l’UICN afin d’étudier les dossiers de candidature à l’appel à projets « petites subventions » lancé en mars 2017. Cet appel à projets s’adressait à des Organisations de la Société Civile (OSC) africaines n’ayant jamais bénéficié d’un financement PPI dans 12 pays d’Afrique de l’Ouest et Centrale.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park Bulletin mensuel | Décembre 2017

Veuillez trouver  la dernière édition du bulletin mensuel du Parc National Nouabalé-Ndoki pour l'année 2017. Cela a été une année très productive pour l'Unité de Gestion du Parc avec son lot de grands succès, dont nous sommes extrêmement fiers, et quelques petites déceptions desquelles notre équipe a pu tirer des leçons.

En savoir plus...

Ramsar: Journée mondiale des zones humides, le 2 février 2018

Le Comité permanent de la Convention de Ramsar sur les zones humides a choisi les zones humides pour un avenir urbain durable comme thème pour la journée mondiale des zones humides en 2018.

En savoir plus...

belgium.be : Le lien entre smartphones et gorilles

La vidéo d’animation fait le lien entre la fabrication de smartphones nécessitant de grandes quantités de minerais et la destruction des habitats naturels par les exploitations minières, dont les gorilles sont les principales victimes.

En savoir plus...

climat.be : Contributions déterminées au niveau national et cycles d'évaluation

Un autre point important est que l'Accord est devenu contraignant : chaque Partie a l'obligation de préparer, de communiquer et de respecter des contributions déterminées au niveau national (Nationally Determined Contributions - NDCs) et de s'efforcer de prendre des mesures à l'échelle nationale en vue d'atteindre les objectifs qui y sont fixés.

En savoir plus...

Utilisation des drones pour traquer les braconniers ?

En Afrique, des drones intelligents chassent les braconniers pour que les éléphants vivent en paix. Au Kenya, 28 braconniers arrêtés de nuit grâce à des caméras. Chypre - Utilisation des drones pour traquer les braconniers ?

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018