TRAFFIC-MINFOF : La lutte contre l’exploitation forestière illégale et le commerce associé au centre d’un atelier à Douala

 

TRAFFIC et le Ministère des Forêts et de la Faune du Cameroun lance officiellement la phase de renforcement des capacités des bénéficiaires dans le cadre de la mise en œuvre du projet “renforcement du processus national de contrôle de l’exploitation forestière illégale et du commerce associé au Cameroun”

 

docs/bangui032008/Assistante-COM/TRAFFIC-2012-Bild.jpgDouala (Cameroun), 27-28 novembre 2012 -  S’est tenu, un atelier portant sur « le renforcement du processus national de contrôle de l’exploitation forestière illégale et du commerce associé au Cameroun ». Placé, sous le très haut patronage de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, l’atelier a été organisé conjointement par le Programme TRAFFIC Afrique centrale et le Ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF).

 

Ont pris part aux travaux, des responsables centraux et extérieurs du Ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF), prioritairement ceux impliqués dans le contrôle forestier ; des responsables du Ministère de la Justice des pays d’Afrique Centrale (Cameroun, Congo, Gabon, RCA et RDC) ; différents corps nationaux du maintien de l’ordre et des partenaires au développement. Y ont également assisté  l’Agence Nationale d’Appui au Développement Forestier (ANAFOR), l’Observateur Indépendant (OI), le Réseau des Institutions de Formation Forestière et Environnementale de l’Afrique Centrale (RIFFEAC), la Chambre d’Agriculture, des Pèches et des Forêts et des représentants de la société civile et du secteur privé.

 

Les objectifs de cet atelier étaient de cinq ordres, à savoir : (1) lancer officiellement la phase de renforcement des capacités des bénéficiaires dans le cadre de la mise en œuvre du projet “renforcement du processus national de contrôle de l’exploitation forestière illégale et du commerce associé au Cameroun” et communiquer au passage sur ce projet avec l’ensemble des partenaires au développement exerçant au Cameroun et dans certains pays voisins, lesquels pays ont été invités à participer à l’atelier ; (2)  introduire les modules de formation sur le renforcement de la mise en application de la réglementation forestière ; (3)  présenter l’état d’avancement de l’étude sur le flux et les circuits de commerce du bois au Cameroun ; (4) identifier la faisabilité de la mise en place d’un groupe d’experts en vue de faciliter la mise en application de la réglementation forestière ; (5)  identifier, mobiliser et capitaliser les expertises nationales pour le renforcement des capacités du personnel étatique intervenant dans la chaîne de contrôle de l’exploitation forestière et du commerce des ressources ligneuses au Cameroun.

 

Les travaux se sont déroulés en quatre (04) étapes, notamment : Etape 1 : ouverture et introduction de l’atelier, avec des allocutions solennelles, suivies de la présentation des résultats de l’étude sur le flux et les circuits de commerce du bois au Cameroun ; Etape 2 : gouvernance, règlementation et légalité avec sept (07) présentations ; Etape 3 : introduction aux modules avec six (06) présentations ; Etape 4 : travaux en groupe.

 

Suite à deux jours de travail intense et fructueux, les participants en plénière ont après discussions adoptés une série de 11 recommandations à mettre en œuvre dès 2013. Il s’agit entre autres de : la finalisation de la mise en place du Système de Traçabilité du Bois du Cameroun (STBC/APV), la mise en place des check points mixtes à l’entrée des grandes agglomérations par le MINFOF en collaboration avec les autres acteurs du contrôle forestier ( Police, Gendarmerie, Finance…) ; l’encouragement par le MINFOF de l’ouverture des radios rurales pour véhiculer l’information forestière et harmoniser le suivi écologique des espèces fauniques  ; l’amélioration par le MINFOF du statut du contrôleur forestier ; la restriction par le MINFOF des transactions forestières, à défaut de les supprimer.

 

Ces recommandations font ressortir trois constats/considérations majeurs : (1) en vue d’une lutte plus efficace contre la spoliation des ressources forestières, les formations envisagées doivent pleinement impliquer les universités et instituts supérieurs où se retrouvent les jeunes, fleurons de nos pays de demain. (2) Une réelle synergie entre les administrations concernées par le contrôle forestier (MINFOF, Justice, Finances, Police, Gendarmerie, etc.) a besoin d’être instaurée et devra respecter la logique des quatre ‘R’ à savoir : définition des Rôles et Responsabilités de chacune des parties, évaluation des Ressources devant maintenir un état de Relation propice à l’atteinte des résultats escomptés. (3) La nécessité de consolider au niveau de la loi en cours de relecture, le mode opératoire de la saisine des autres parties prenantes du contrôle forestier par l’Administration forestière.

 

Pour en savoir plus, bien vouloir télécharger le Communiqué Final de la Réunion

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020