TRAFFIC-MINFOF-CITES: Trafic des documents de transports de certains bois au Cameroun : le Ministre Ngole Philip Ngwesse interpelle les Délégués Régionaux

 

Yaoundé (Cameroun), 09 septembre 2013 -  Son Excellence Ngole Philip Ngwesse, Ministre des Eaux et des Forêts du Cameroun asigné une circulaire relevant des irrégularités dans l’utilisation des documents de transport de certaines essences forestières. Il s’agit notamment des feuillets de transport dont la traçabilité n’est plus garantie au niveau des postes de contrôle forestier disposés le long du trajet. Ce manque de transparence dans la gestion des documents caractérise la mal-gouvernance qui règne dans le secteur des forêts, rendant presque impossible la maitrise des statistiques des essences exploitées et transportées. Par ailleurs, le Ministre dans sa circulaire met en garde, promet des sanctions disciplinaires à tout contrevenant et interpelle les Délégués Régionaux à plus de rigueur dans l’application des textes régissant le transport du bois.

 

Cet acte louable de Son Excellence Ngole Philip Ngwesse matérialise l’engagement du gouvernement camerounais à protéger les espèces en vois de disparition. Engagement qui a été réitéré lors du second comité technique national de l’ITTO/CITES où la situation de l’Assamela a été débattue de long en large, du fait de sa surexploitation dans nos forêts, pour des fabrications des meubles et des réalisations des ouvrages.

 

Les participants à ce comité ont réitéré que l’Assamela qui est une essence de qualité supérieure et très sollicitée est une espèce menacée, et par conséquent mérite que des mesures particulière pour sa survie soit prise. Notamment le développement d’une politique de régénération par l’ANAFOR et l’emploi des outils de suivi comme celui élaboré par la CITES pour la bonne gestion des espèces. A cet effet, la collaboration entre TRAFFIC et CITES sera mis à contribution pour soutenir le Cameroun pour la mise en œuvre de la CITES. Déjà le projet “renforcement du processus national de contrôle de l’exploitation forestière illégale et du commerce associé au Cameroun”, mis en œuvre par TRAFFIC, qui vise à contribuer à l'amélioration de la gouvernance et à la transparence de l'exploitation forestière et du commerce du bois au Cameroun et partant à appuyer la résolution des problèmes relatifs à l’exploitation non durable de bois, la faible application de la loi forestière et le commerce illégal de bois.

 

Pour consulter la circulaire du Ministre, veillez cliquer: une circulaire relevant des irrégularités dans l’utilisation des documents de transport de certaines essences forestières

 

Dans la presse

 

Cameroun: Bois - Plaidoyer pour sauver l' «Assamela»

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020