UE - Afrique centrale: Un appui de l'UE pour préserver la biodiversité et renforcer la gestion des écosystèmes forestiers

 

 

Bien vouloir télécharger le communiqué de l'UE ci-dessous:

Communiqué de presse de l'UE

 

 

Le volet Cameroun du "Programme d’Appui à la Préservation de la biodiversité et aux Ecosystèmes Fragiles (ECOFAC)" a été officiellement lancé le 25 octobre 2017 à Douala en marge de la 17ième Réunion des Parties du PFBC En plus de 25 ans, à travers les programmes ECOFAC, l’Union européenne appuie les efforts de l'Afrique centrale en matière de préservation de leur biodiversité exceptionnelle et de gestion de leurs écosystèmes forestiers. Ainsi, depuis 1992, l’UE a investi plus de 90 milliards de Francs CFA (138 millions d'euro) dans la région à travers les 5 premières phases de ce programme phare.

 

La 6e phase de ce Programme (ECOFAC VI) a été signée, pour un montant de 40,5 milliards FCFA (61,5 millions d'euro), dont 10 milliards FCFA (15,5 millions d'euro) alloués à des activités au Cameroun ou bien régionales mais gérées depuis le Cameroun. Pour lancer ce volet, l’Union européenne a organisé une cérémonie de lancement le mercredi 25 octobre à l’Hôtel Sawa de Douala, en marge de la 17ème réunion des parties du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC). Cet événement, co-présidé par la CEEAC (Mme la Secrétaire générale adjointe Marie Chantal Mfoula), la COMIFAC (M. le Secrétaire exécutif Raymond Ndomba Ngoye), le Secrétaire Général du Ministère de la Forêt et la Faune du Cameroun (M. Joseph Nyongwen) et l'Union européenne (Mme Chantal Marijnissen, représentante de l'UE à la 17ème réunion des parties du PFBC); a réuni les partenaires techniques et financiers du secteur de la forêt et de la conservation, ainsi que les principales organisations qui participent à la mise en œuvre de cette nouvelle phase d'ECOFAC au Cameroun.

 

En raison des réelles menaces qui pèsent sur la biodiversité, y compris le risque d’extinction de l’éléphant de forêt d’ici 10 ans en Afrique centrale, l’essentiel de l’appui de l’Union européenne se concentre sur les aires protégées. Au Cameroun, il s’agit de la réserve de faune du Dja, inscrit par l’UNESCO sur la liste du Patrimoine Mondial, et pour la 1ère fois du Parc National du Faro, situé dans la région septentrionale du pays. A travers ses partenaires AWF et ZSL, l’UE appuiera notamment le Ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF) dans sa lutte contre le braconnage et le commerce illicite d’ivoire. Pour ces deux parcs, le financement de l'UE porte sur une enveloppe totale supérieure à 5 milliards de francs CFA (8 millions d'euro).

 

L’Union européenne appuiera également l’Observatoire des Forêts d‘Afrique Centrale (OFAC), organe de la Commission des forêts d’Afrique centrale (COMIFAC), dont la publication phare est « l’Etat des forêts », ouvrage de référence du secteur. Ce soutien d'une valeur de plus de 2 milliards de francs CFA (3,5 millions d'euro) sera coordonné par le CIFOR. L'appui européen à l’OFAC permettra à la sous-région de disposer des outils essentiels de pilotage et de diffusion des connaissances pour une gestion durable des écosystèmes forestiers du Bassin du Congo. L’enjeu est considérable puisque, non seulement ces forêts jouent un rôle majeur dans la lutte contre le changement climatique, en stockant 25% du carbone des forêts tropicales du monde, mais elles abritent aussi 30 millions d’habitants et fournissent des moyens de subsistance à plus de 75 millions de personnes.

 

Finalement, la formation des cadres supérieurs de la sous-région via les bourses dans le cadre du RIFFEAC (Réseau des Institutions de Formation Forestière et Environnementale de l’Afrique Centrale) et le soutien aux écoles régionales, feront l'objet d'une subvention de 2.2 milliards de francs CFA (4 millions d'euros) gérée depuis Yaoundé par la GiZ.  Cette subvention permettra aux écoles régionales -dont l'ERAIFT (l’Ecole Régionale Post-universitaire d’Aménagement et de Gestion intégrés des Forêts et Territoires tropicaux, basée en RDC) et l'Ecole de Faune de Garoua (basée au Cameroun)- de proposer des formations du niveau master dans la gestion des aires protégées, aménagement forestier et aménagement des territoires et forêts tropicaux à des jeunes de la région d'Afrique centrale.

 

 

En savoir plus....

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger le communiqué de presse ci-dessous:

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

RDP18: Déclaration de Bruxelles - Nouvelle version consolidée

La Facilitation belge du PFBC a reçu une série d’amendements sur la première mouture du projet de Déclaration de Bruxelles.  Elle les a intégré et vous prie de bien vouloir trouver ci-jointe la nouvelle version du projet de « Déclaration de Bruxelles ».

En savoir plus...

Cidt- 1,4 million de livres sterling pour renforcer le projet CV4C

Un financement de 1,4 million de livres sterling a été accordé à un projet innovant qui vise à transformer la vie des populations dans la forêt tropicale du Congo. L’Université de Wolverhampton travaillera dans les cinq pays du Bassin du Congo avec l’Organisation internationale de police criminelle (Interpol), dans le cadre du projet.

En savoir plus...

FGF Brazzaville 2018

Le 11ème Forum sur la gouvernance forestière aura lieu du 30 au 31 octobre 2018 à Brazzaville. C’est le premier forum organisé dans le cadre du projet CV4C financé par l’UE. Calqué sur le modèle des réunions semestrielles de mise à jour sur l’exploitation illégale à Chatham House, le FGF vise à contribuer aux buts plus étendus du projet CV4C à travers le partage d’expériences et la sensibilisation, et en promouvant le profil des processus APV-FLEGT et REDD +.

En savoir plus...

Transformation agricole, le défi africain, 10, 11 Décembre 2018. Radisson Blu Okoumé Palace Hotel, Libreville, Gabon

Cette édition est marquée par la programmation de conférences dédiées à la promotion de l’investissement, à l’innovation et la modernisation du secteur agricole en Afrique francophone. AAF 2018 exposera les potentialités d’investissement dans un secteur hautement stratégique dans les pays de la sous-région, devant un parterre de plus de 400 participants de près de 30 pays, représentant : délégations ministérielles, agroindustriels, fonds d’investissement, organisations internationales...

En savoir plus...

FVC : le Fonds Vert pour le Climat annonce des plans ambitieux pour la prochaine réunion du Conseil : 1,1 milliard USD de propositions de projet, dont le premier financement climatique du FVC pour la Chine.

New York, 28 septembre 2018 Le Fonds Vert pour le Climat a annoncé aujourd’hui que son Conseil examinera des projets d’une valeur de 1,148 million USD en vue d’approbation lors de sa réunion le mois prochain. S’exprimant en marge de l’Assemblée Générale des Nations Unies à New York, Javier Mazanares, Directeur Exécutif Adjoint du FVC, a déclaré, « Aujourd’hui nous présentons au Conseil 20 projets à examiner lors de sa réunion le mois prochain.

En savoir plus...

ScienceDirect : Une allométrie régionale pour les forêts du Bassin du Congo basée sur le plus grand échantillonnage destructif de tous les temps

L’estimation et le suivi d’un volume important de carbone contenu dans les forêts tropicales, notamment dans la biomasse aérienne des arbres, sont importants pour la mise en œuvre efficace des stratégies d’atténuation des changements climatiques. Son exactitude est tributaire de la disponibilité d’équations allométriques fiables permettant de convertir les données d’inventaire forestier en estimations BA.

En savoir plus...

Bref rapport de la première conférence des sciences sociales de l’IUFRO sur « les stratégies et politiques africaines en matière de forêts » (Conférence AFORPOLIS 2018)

Du 24 au 27 septembre 2018, environ 150 participants venus de 27 pays, dont les pays africains (Bénin, Ethiopie, République Démocratique du Congo, Cote d’Ivoire, République du Congo, Kenya, Mozambique, Madagascar, Nigeria, Tunisie), le Japon, l’Indonésie, les Etats-Unis, la Chine, le Canada et des pays européens (Finlande, France, Allemagne, Pays-Bas, Royaume-Uni) se sont retrouvés à Yaoundé, au Cameroun, pour prendre part à la première conférence des sciences sociales de l’IUFRO sur les Stratégies et politiques africaines en matière de forêts (Conférence AFORPOLIS 2018)

En savoir plus...

Declaration: London Conference on the Illegal Wildlife Trade 2018

Nous, les représentants des Gouvernements, réunis à Londres les 11 et 12 octobre 2018, reconnaissant l’ampleur des effets néfastes sur l’économie, l’environnement, la sécurité et la société du commerce illicite d’espèces sauvages, prenons l’engagement politique suivant et appelons la communauté internationale à se mobiliser pour soutenir et mettre en place des mesures collectives urgentes pour combattre le commerce illicite d’espèces sauvages comme un crime grave commis par des criminels organisés, et fermer les marchés des espèces de faune et de flore victimes de ce commerce illicite....

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018

FGF Brazzaville 2018