UN Water : Les solutions fondées sur la nature pour la gestion de l’eau

 

 

Bien vouloir télécharger le document ci-dessous:

Les solutions fondées sur la nature pour la gestion de l’eau.pdf

 

 

Les solutions fondées sur la nature (SfN) pour la gestion de l’eau sont inspirées par et s’appuient sur la nature et utilisent, ou imitent, des processus naturels pour améliorer la gestion de l’eau. Une SfN pourrait par exemple viser la conservation ou la remise en état des écosystèmes naturels et/ou l’amélioration ou la réalisation de processus naturels dans les écosystèmes modifiés ou artificiels. Elles peuvent être appliquées à l’échelle micro (par exemple des toilettes sèches) ou macro (par exemple un paysage).

 

 

L’intérêt pour les SfN a considérablement augmenté ces dernières années. Ceci a été démontré par l’intégration des SfN dans un large éventail d’avancées politiques, notamment dans les domaines des ressources en eau, de la sécurité alimentaire et agricole, de la biodiversité, de l’environnement, de la réduction des risques de catastrophes, des établissements urbains et du changement climatique. Cette évolution positive est une illustration de la convergence croissante des intérêts sur le besoin de reconnaître des objectifs communs et d’identifier un ensemble d’actions se renforçant mutuellement, comme l’illustre bien le Programme de développement durable à l’horizon 2030, qui reconnaît officiellement l’interdépendance des différents Objectifs et Cibles.

 

 

Le recours aux SfN à une plus grande échelle constituera un élément essentiel pour réaliser le Programme de développement durable à l’horizon 2030. La sécurité hydrique ne sera pas atteinte par le scénario du maintien du statu quo. Les SfN vont à l’encontre de la nature, pas contre la nature, et constituent un moyen indispensable pour aller plus loin que les scénarios du maintien du statu quo, afin d’augmenter les gains en efficacité sociale, économique et hydrologique en matière de gestion des ressources en eau. Les SfN sont particulièrement prometteuses dans le domaine de la réalisation de progrès vers une production alimentaire durable, l’amélioration des établissements humains, l’accès aux services d’eau potable et d’assainissement, et la réduction des risques liés à l’eau en cas de catastrophe. Elles peuvent également aider à faire face aux effets du changement climatique sur les ressources en eau.

 

 

Les SfN soutiennent une économie circulaire qui est, par nature, réparatrice et régénératrice, et entendent promouvoir une plus grande productivité des ressources dans le but de réduire la production de déchets et la pollution, grâce à la réutilisation et le recyclage. Les SfN approuvent le concept de la croissance verte ou l’économie verte, qui préconise une exploitation durable des ressources naturelles et l’utilisation de processus naturels pour soutenir nos économies. Le recours aux SfN pour la gestion de l’eau produit également des avantages partagés dans le domaine social, économique et environnemental, notamment dans les domaines de l’amélioration de la santé humaine et les moyens de subsistance, de la croissance économique durable, des emplois décents, de la réhabilitation des écosystèmes et le maintien et la protection de la biodiversité. La valeur de certains de ces avantages partagés peut être substantielle pour faire pencher la balance en faveur des SfN dans les décisions d’investissement.

 

 

Cependant, malgré une longue histoire et la multiplication des expériences dans la mise en œuvre des SfN, il y a encore beaucoup de cas où la politique et la gestion des ressources en l’eau ignorent les possibilités offertes par les SfN – même si celles-ci sont évidentes et que leur efficacité a été prouvée. Par exemple, malgré la croissance rapide des investissements dans les SfN, les données disponibles suggèrent qu’ils représentent bien moins de 1 % de l’investissement total dans l’infrastructure de la gestion des ressources en eau.

 

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger le document ci-dessous:

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Déclaration de Haut niveau - Continuité dans l’engagement des Partenaires

Bien vouloir télécharger les discours et allocutions de la cérémonie d’ouverture de 18ème Réunion des Parties du Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, du 28 novembre 2018 à Bruxelles…

En savoir plus...

Note d’information : Conférence internationale des Ministres en charge de la Défense, de la sécurité et des aires protégées sur la lutte contre le Braconnage et autres activités criminelles transfrontalières - 23 – 25 janvier 2019, N'Djaména, Tchad

Sous le Haut Patronage de Son Excellence Monsieur Idriss Déby ITNO, Président de la République du Tchad...  Co-Présidence /Co-Chair : Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de Belgique du PFBC...La Facilitation du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) assurée par le Royaume de Belgique, en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Tchad...

En savoir plus...

BRIEFING NEWS Observation indépendante : Les résultats de trois années de mise en œuvre du Système Normalisé d’Observation Indépendante Externe (SNOIE) au Cameroun.

En trois ans de mise en oeuvre du Système normalisé d’Observation indépendante externe (SNOIE), plus de 50% des rapports de dénonciations produits via cette approche normalisée de l’observation indépendante (OI) au Cameroun, ont entraîné des réactions du ministère en charge de la gestion des forêts et de la faune. En effet, sur les 30 rapports d’OI transmis au MINFOF, les faits d’exploitation forestière présumée illégale ont été avérés sur 18 d’entre eux. Ces cas avérés ont suscité des missions de contrôle de la brigade nationale et régionale de contrôle forestier, des saisis, l’ouverture des contentieux à l’encontre des entreprises incriminées dans les rapports et des suspensions de titres.

En savoir plus...

Afrique centrale : Ndjamena accueille la 47e réunion du Comité sur les questions de sécurité du 3 au 7 décembre

Libreville (Gabon), 30 novembre 2018 – La 47e réunion du Comité consultatif permanent des Nations Unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC) aura lieu du 3 au 7 décembre 2018 à Ndjamena, la capitale du Tchad. Comme lors des précédentes sessions, elle permettra de faire le point de la situation géopolitique et sécuritaire dans les onze pays membres, notamment l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la République centrafricaine (RCA), le Congo, la République démocratique du Congo (RDC), le Gabon, la Guinée équatoriale, le Rwanda, Sao Tomé et Principe, et le Tchad.

En savoir plus...

RFUK- Aires protégées et droits communautaires : utiliser les cartes participatives pour soutenir la conservation durable dans le bassin du Congo

Les meilleurs projets de conservation commencent avec les Hommes. Cependant, des aires protégées continuent à être établies et gérées dans le Bassin du Congo avec peu de considération envers les droits fonciers et les droits aux ressources des communautés locales, ce qui favorise les conflits et les violations des droits de l’homme.

En savoir plus...

Environews-Bruxelles : Début de la 18ème réunion des parties du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo

C’est le Musée Royal de l’Afrique Centrale (Tervurin) qui accueille la première journée de la 18ème réunion des parties du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC). Les travaux lancés ce mardi doivent déboucher sur de nouveaux engagements afin de préserver ces forêts partagées par une dizaine des pays d’Afrique centrale, et considérés comme un patrimoine de l’humanité.

En savoir plus...

RDP18-Rapport-Stream 1. Gouvernance forestière et aménagement du territoire

Notre stream porte sur les questions toujours d’actualité de la gouvernance forestière et de l’aménagement du territoire. Plus que jamais, ces deux thématiques sont des thématiques clés pour les perspectives d’avenir des forêts du Bassin du Congo. Cependant, la nature vaste des questions de comment aménager l’espace forestier et comment le pouvoir s’exerce dans ces zones nous exigent de prioriser, au sein du stream, nos discussions et interventions.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018

CAWHFI NEWS N° 002
FGF Brazzaville 2018