WWF-UE Atelier de réflexion stratégique sur la gestion du massif forestier de Ngoyla-Mintom

 

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger le document ci-dessous;

RAPPORT FINAL ATELIER CLOTURE DE PROJET WWF-UE Avril 2017 (2).pdf (4.1 Mo)

 

 

L’atelier de réflexion stratégique sur la gestion du massif forestier de Ngoyla-Mintom et de clôture du Projet WWF-UE de Ngoyla-Mintom s’est tenu le 28 mars 2017, à l’Hôtel Hilton, à Yaoundé, au Cameroun. Il a été organisé à l’initiative du Ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF), en partenariat avec le Fonds Mondial pour la Nature (WWF) et avec l’appui financier de l’Union Européenne.

 

 

Les travaux étaient placés sous la présidence de Son Excellence NGOLE Philip NGWESE, Ministre des Forêts et de la Faune de la République du Cameroun, représenté par son Secrétaire Général, Monsieur Joseph NYONGWEN et modérés par Monsieur Patrice BIGOMBE LOGO, Directeur du Centre de Recherche et d’Action pour le Développement Durable en Afrique centrale (CERAD).

 

 

Les travaux de l’atelier ont porté sur la présentation des participants et l’ouverture de l’atelier, la présentation des différents exposés, les échanges et discussions, la formulation des principales recommandations, la lecture du communiqué final et la clôture de l’atelier.

 

 

Les participants aux travaux de l’atelier ont formulé les principales recommandations suivantes :

Pour la capitalisation et la diffusion des acquis du Projet WWF-UE du massif forestier Ngoyla-Mintom

A l’endroit des partenaires au développement, des facilitateurs des Projets et des Etats

 Répertorier les rapports des différentes études réalisées dans le cadre du Projet WWF-UE de Ngoyla-Mintom et les mettre à la disposition de tous les intervenants dans le massif forestier et, en particulier, du MINEPAT, en vue de leur exploitation dans le cadre de l’élaboration du Schéma national et des Schémas régionaux d’aménagement des régions de l’Est et du Sud …

 

 

Pour l’aménagement et la gouvernance du massif forestier Ngoyla-Mintom

A l’endroit des Etats, des partenaires au développement, des facilitateurs des Projets, des Communes et des Populations locales et autochtones

Mettre en place une plateforme de dialogue et de concertation multi-acteurs au niveau national entre les facilitateurs actuels de la gestion du massif forestier Ngoyla-Mintom (WWF, PNUD, PADIDJA, etc.) et les Ministères en charge des forêts, de l’environnement, de la protection de la nature et du développement durable et de l’aménagement du territoire et la doter d’un secrétariat logé au sein de l’UTO Ngoyla-Mintom chargé de mettre en cohérence les interventions actuelles et futures dans le massif …

 

 Assurer une meilleure responsabilisation et un renforcement des capacités des plateformes avec des cahiers de charges clairement définis...

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger le document ci-dessous:

 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

ATIBT-Aux arbres : l’ATIBT intervient au 1er événement de sensibilisation grand public aux forêts

15.06.2018 C’est une première ! Vendredi et samedi derniers était organisé par la Fondation Maisons du Monde un événement grand public autour de la préservation des forêts, du climat et de la biodiversité, à Nantes.

En savoir plus...

ATIBT : Nouvelle édition du Racewood au sein du Gabon WoodShow

Les 21 et 22 juin, l’ATIBT a organisé le Racewood à Libreville, dans le cadre plus large du Gabon WoodShow, premier salon du bois dans le bassin du Congo. L’ATIBT a décidé de profiter du lancement du premier salon du bois et de la technologie au Gabon cette année, le Gabon WoodShow, pour s’associer à l’événement et y tenir une nouvelle édition du Racewood.

En savoir plus...

L’ATIBT et la COMIFAC signent une convention de collaboration lors du Racewood

 L’ATIBT et la COMIFAC ont signé une convention de collaboration lors du Racewood le 21 juin, à Libreville (Gabon). Le Racewood de l’ATIBT demeure l’un des évènements essentiels de la filière bois tropicaux. Il représente une occasion majeure sur le continent africain de mise en relation multi-partenaire. Pendant deux jours, les acteurs clefs de la filière se rencontrent et échangent : bailleurs, agences de développement, décideurs politiques, ONG, société civile, représentants des pays, chercheurs, scientifiques, organismes de formation, syndicats, producteurs, aménagistes, importateurs et industriels.

En savoir plus...

UICN: La France accueillera le Congrès mondial de la nature de l'UICN 2020

Marseille, France - Le ministère français de la Transition écologique et solidaire et l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) ont signé aujourd’hui un accord afin d’organiser conjointement le prochain Congrès mondial de la nature de l’UICN, qui se tiendra en 2020 à Marseille.

En savoir plus...

UICN : Dire « non » à l’huile de palme ne ferait que déplacer la perte des espèces, sans y mettre un terme - le rapport de l’UICN

Paris, 26 juin 2018 (UICN) - Interdire l’huile de palme augmenterait très certainement la production d’autres cultures oléagineuses pour répondre à la demande d’huile, et ne ferait ainsi que déplacer, sans arrêter, l’appauvrissement significatif de la biodiversité à l’échelle mondiale causé par l’huile de palme, met en garde un rapport de l’UICN publié aujourd’hui.

En savoir plus...

Le Bassin du Congo au cœur de l'Assemblée générale du FEM - Secrétariat du FEM: Table-Ronde de Haut Niveau sur les Paysages du Bassin du Congo, 28 Juin 2018, Assemblée du FEM, Da Nang, Viet Nam

GEF - Secrétariat : Résumé de la Table ronde de haut niveau sur les Paysages du Bassin du Congo du 28 juin 2018, Salle de bal Ariyana, Assemblée GEF, Da Nang, Viet Nam - Environ 70 personnes ont participé à cette table ronde de haut niveau modérée par Mme Cyriaque Sendashonga, Directrice Globale des Programmes et Politiques à l’UICN. Les discussions ont porté sur la protection de la biodiversité mondiale importante dans les aires protégées, la gestion de la biodiversité hors des aires protégées à travers des approches paysages à grande échelle, l'importance des communautés dépendantes des forêts et des connaissances traditionnelles ...

En savoir plus...

Environews : Mise au point des activités du Groupe inter-bailleurs pour l’Environnement, GIBE en RDC

Cette rencontre a permis aux participants de faire un point sur la réponse conjointe du GIBE au ministre des hydrocarbures concernant le déclassement d’une partie des parcs nationaux de Virunga et Salonga.  Sur ce, l’USAID a informé le groupe que la lettre a été revue à la demande des Ambassadeurs de l’Union européenne, des Etats-Unis, du Canada et de la Suisse pour qu’elle soit élevée au niveau des Ambassadeurs et qu’elle soit plutôt adressée au Premier Ministre.

En savoir plus...

Rainforest Pétition : Non au sacrifice des primates pour le pétrole !

Des grands singes menacés par les hommes et leur soif de pétrole. Ainsi se résume le destin des gorilles et des bonobos dans le bassin du Congo. Le gouvernement veut réduire les aires protégées des Virunga et de la Salonga car elles renferment du pétrole. Empêchons l’exploitation des ressources naturelles au détriment des primates.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018