UICN-PACO: Forum International sur les Peuples Autochtones d’Afrique Centrale (FIPAC) 2014 l’UICN tient la marche au cœur de l’action

 

Agence de Facilitation de la Conférence  sur les Ecosystèmes  des  Forêts Denses  et Humides d’Afrique Centrale (CEFDHAC), dont le Réseau des Populations Autochtones et Locales  d’Afrique centrale (REPALEAC) est membre,l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature), a été au cœur de l’organisation du FIPAC 3, tenu  à Impfondo au nord du Congo.

 

Reconnu et adopté par la déclaration des ministres de la CEEAC du 16 mai 2012 à Brazzaville, la troisième édition du FIPAC s’est tenue à Impfondo en République du Congo du 04 au 07 mars 2014, sous le haut patronage de son Excellence Monsieur Denis SASSOU-N’GUESSO Président de la République du Congo, sur le thème : « Populations autochtones, Savoir-faire Traditionnels et Economie verte en Afrique centrale ».

 

Ce forum a été organisé  par le Gouvernement du Congo, en collaboration avec la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC)  et le Réseau des Populations Autochtones et Locales pour la Conservation et la Gestion des Ecosystèmes Forestiers d’Afrique Centrale (REPALEAC).

 

Les objectifs du forum étaient de :

 

-     faire le point sur l’état d’avancement de la mise en œuvre des recommandations du FIPAC2 ;

-     valider le Système de l’Economie des savoirs faire traditionnels en Afrique Centrale et le Programme de l’Economie des savoirs faire traditionnels en Afrique Centrale ;

-     procéder au transfert de la gestion de l’organisation du FIPAC du Gouvernement de la République du Congo au Secrétariat général de la CEEAC.

 

La tenue de cet événement s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du système de  l’économie des savoir-faire traditionnels vers celle de la valeur économique des savoirs initié au sein du secrétariat général de la CEEAC

 

Au terme des travaux les principaux produits ci-après ont été obtenus :

 

- l’adoption de la déclaration ministérielle sur le développement et la promotion de l’économie des savoirs faire traditionnels des peuples autochtones de l’Afrique Centrale, les participants

- la validation de la feuille de route post FIPAC

- la formulation de plusieurs recommandations allant dans le sens de la finalisation du processus d’institutionnalisation du FIPAC et de la concrétisation du programme de l’économie des savoir-faire traditionnels en Afrique Centrale

 

Ainsi pour sa contribution à la réussite de cette édition du FIPAC, l’UICN a donné le ton de l’événement par une vaste campagne de communication et de sensibilisation à travers la production des émissions sur la Radio Environnement et sur les radios membres du RERAC, tout comme des notes d’information dans ses différents réseaux. Sa contribution a pu être perceptible aussi au niveau technique et logistique.

 

La déclaration faite à l’entame des travaux du segment technique par l’UICN a réaffirmé son engagement à travailler en étroite collaboration avec les pays d’Afrique Centrale pour mobiliser les partenaires internationaux et les institutions spécialisées, les ressources financières, matérielles et stratégiques pour la mise en œuvre du Programme d’appui au développement et à la valorisation des savoir-faire traditionnels des populations autochtones et locales. Elle a aussi encouragé les Etats membres de la COMIFAC à travers les institutions sous régionales, la COMIFAC et la CEEAC, à soutenir activement une forte participation des peuples autochtones au prochain congrès des parcs qui aura lieu à Sydney en Australie 

 

L’UICN fort de son expérience et de ses ressources a tenu le pari en menant à bien ses missions d’appui et de facilitation auprès des partenaires comme la CEEAC, la COMIFAC et le REPALEAC, réseau membre de la CEFDHAC. Ce rôle lui a valu la reconnaissance du Ministre Djombo qui a remercié et félicité l’UICN pour son accompagnement.

 

Pour en savoir plus sur le contenu de cet article, bien vouloir contacter: 

 

MBENDA Rosette

Assistante technique CEFDHAC

UICN PACO Programme Cameroun

UICN (Union internationale pour la conservation de la nature)
Yaoundé Cameroun

Rosette.MBENDA@iucn.org
www.iucn.org, www.worldparkscongress.org

 

Bien vouloir télécharger:

 

Communiqué final du segment technique du FIPAC 3

Communiqué final du segment de haut niveau du FIPAC 3

 

Source image: Constant Yap UICN

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

19ème Réunion Du Conseil D’administration De La Fondation Pour Le Tri-National De La Sangha (FTNS)

La 19ème réunion du Conseil d’administration de la Fondation pour le Tri-National de la Sangha – Sangha Tri-National Trust Fund Limited – s’est tenue du 16 au 17 mai 2017 à Kribi (République du Cameroun).

En savoir plus...

Newsletter du MEFDDE, Mai 2017

Plusieurs activités ont marqué le mois de mai 2017, qui vient de s’achever au Ministère de l’économie forestière, du développement durable et de l’environnement, dont les plus saillantes sont :....

En savoir plus...

Atelier REFADD du 03 au 05 Juillet 2017 à Douala au Cameroun

Le « Réseau Femmes Africaines pour le Développement Durable (REFADD) organise du 03 au 05 Juillet 2017 à Douala au Cameroun, un atelier régional de restitution aux Membres du Bureau Exécutif et Points Focaux du REFADD, des contours de l’Accord historique de Paris sur les changements climatiques (COP21) et le contenu de la proclamation d’action de Marrakech en faveur du climat (COP22).

En savoir plus...

Fern: L’avenir du processus FLEGT: quelles seront les priorités de l’UE?

Le Plan d’action FLEGT (Plan d’action sur l’application de la législation forestière, la gouvernance et les échanges commerciaux) continue à jouer un rôle moteur dans la lutte contre l’exploitation illégale des forêts et l’amélioration de la vie des communautés forestières, comme l’indiquent les Conclusions du Conseil de l’UE publiées en juin 2016.

En savoir plus...

Le Défi de Bonn : Le Tchad et le Cameroun répondent au Challenge

Après l'appel des Ministres de la COMIFAC lors de la 9ème Session Ordinaire de la COMIFAC qui a lieu en novembre 2016 à Kigali, Rwanda,  à tous les pays de l'espace COMIFAC d'adhérer au Défi de Bonn (Bonn Challenge) et de signer la Déclaration de Kigali sur la restauration des paysages et des forêts en Afrique (voir annexe),  le Tchad vient de joindre le Cameroun ( qui a fait un engagement de plus de 12 millions d'hectares) pour répondre à cet appel en déclarant son engagement à cette initiative.

En savoir plus...

ITTO : Base de données de l’Examen Biennal

L’OIBT collecte les informations sur la production et le commerce des produits forestiers primaires. Les séries statistiques commencent en 1990. Nos données sont collectées au moyen du Questionnaire Commun sur le Secteur Forestier en partenariat avec Eurostat, FAO Forêts, et la Section Forêts de la Commission Economique pour l’Europe.

En savoir plus...

africa-eu-partnership: Organisation d'une conférence du réseau GFG consacrée aux flux financiers illicites au Cameroun

Lundi, 12 Juin, 2017. Le réseau Bonne gouvernance financière (GFG) en Afrique a organisé du 24 au 26 mai à Yaoundé, au Cameroun, une conférence consacrée aux flux financiers illicites. Cet événement a accueilli 250 délégués de 42 pays et représentant plusieurs organisations, notamment l'Union africaine, Global Financial Integrity, l'OCDE, Tax Justice Network, le NEPAD, Action Aid, et l'ARINSA.

En savoir plus...

afd.fr : L'énergie en Afrique. Le programme RECP

Dans le cadre du programme de coopération pour le développement des énergies renouvelables (Renewable Energy Cooperation Programme - RECP) entre l’Afrique et l’Union Européenne, et avec l’appui d’un financement de l’Union Européenne, l’AFD a lancé une série d’études visant à identifier les conditions critiques de développement des énergies renouvelables en Afrique, suivant trois axes ....

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

UICN : Rapport annuel 2016
Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030