UICN-PACO: Forum International sur les Peuples Autochtones d’Afrique Centrale (FIPAC) 2014 l’UICN tient la marche au cœur de l’action

 

Agence de Facilitation de la Conférence  sur les Ecosystèmes  des  Forêts Denses  et Humides d’Afrique Centrale (CEFDHAC), dont le Réseau des Populations Autochtones et Locales  d’Afrique centrale (REPALEAC) est membre,l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature), a été au cœur de l’organisation du FIPAC 3, tenu  à Impfondo au nord du Congo.

 

Reconnu et adopté par la déclaration des ministres de la CEEAC du 16 mai 2012 à Brazzaville, la troisième édition du FIPAC s’est tenue à Impfondo en République du Congo du 04 au 07 mars 2014, sous le haut patronage de son Excellence Monsieur Denis SASSOU-N’GUESSO Président de la République du Congo, sur le thème : « Populations autochtones, Savoir-faire Traditionnels et Economie verte en Afrique centrale ».

 

Ce forum a été organisé  par le Gouvernement du Congo, en collaboration avec la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC)  et le Réseau des Populations Autochtones et Locales pour la Conservation et la Gestion des Ecosystèmes Forestiers d’Afrique Centrale (REPALEAC).

 

Les objectifs du forum étaient de :

 

-     faire le point sur l’état d’avancement de la mise en œuvre des recommandations du FIPAC2 ;

-     valider le Système de l’Economie des savoirs faire traditionnels en Afrique Centrale et le Programme de l’Economie des savoirs faire traditionnels en Afrique Centrale ;

-     procéder au transfert de la gestion de l’organisation du FIPAC du Gouvernement de la République du Congo au Secrétariat général de la CEEAC.

 

La tenue de cet événement s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du système de  l’économie des savoir-faire traditionnels vers celle de la valeur économique des savoirs initié au sein du secrétariat général de la CEEAC

 

Au terme des travaux les principaux produits ci-après ont été obtenus :

 

- l’adoption de la déclaration ministérielle sur le développement et la promotion de l’économie des savoirs faire traditionnels des peuples autochtones de l’Afrique Centrale, les participants

- la validation de la feuille de route post FIPAC

- la formulation de plusieurs recommandations allant dans le sens de la finalisation du processus d’institutionnalisation du FIPAC et de la concrétisation du programme de l’économie des savoir-faire traditionnels en Afrique Centrale

 

Ainsi pour sa contribution à la réussite de cette édition du FIPAC, l’UICN a donné le ton de l’événement par une vaste campagne de communication et de sensibilisation à travers la production des émissions sur la Radio Environnement et sur les radios membres du RERAC, tout comme des notes d’information dans ses différents réseaux. Sa contribution a pu être perceptible aussi au niveau technique et logistique.

 

La déclaration faite à l’entame des travaux du segment technique par l’UICN a réaffirmé son engagement à travailler en étroite collaboration avec les pays d’Afrique Centrale pour mobiliser les partenaires internationaux et les institutions spécialisées, les ressources financières, matérielles et stratégiques pour la mise en œuvre du Programme d’appui au développement et à la valorisation des savoir-faire traditionnels des populations autochtones et locales. Elle a aussi encouragé les Etats membres de la COMIFAC à travers les institutions sous régionales, la COMIFAC et la CEEAC, à soutenir activement une forte participation des peuples autochtones au prochain congrès des parcs qui aura lieu à Sydney en Australie 

 

L’UICN fort de son expérience et de ses ressources a tenu le pari en menant à bien ses missions d’appui et de facilitation auprès des partenaires comme la CEEAC, la COMIFAC et le REPALEAC, réseau membre de la CEFDHAC. Ce rôle lui a valu la reconnaissance du Ministre Djombo qui a remercié et félicité l’UICN pour son accompagnement.

 

Pour en savoir plus sur le contenu de cet article, bien vouloir contacter: 

 

MBENDA Rosette

Assistante technique CEFDHAC

UICN PACO Programme Cameroun

UICN (Union internationale pour la conservation de la nature)
Yaoundé Cameroun

Rosette.MBENDA@iucn.org
www.iucn.org, www.worldparkscongress.org

 

Bien vouloir télécharger:

 

Communiqué final du segment technique du FIPAC 3

Communiqué final du segment de haut niveau du FIPAC 3

 

Source image: Constant Yap UICN

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Worldmigratorybirdday-10 Mai 2017 : Journée mondiale des oiseaux migrateurs. Thème 2017 : Leur avenir est notre avenir

La JMOM 2017 mettra en évidence l'interdépendance des peuples et de la nature, et plus particulièrement les personnes et les animaux migrateurs - en particulier les oiseaux, car ils partagent la même planète et donc les mêmes ressources limitées. La campagne 2017 vise à sensibiliser le public sur la nécessité d'une gestion durable de nos ressources naturelles, ce qui démontre que la conservation des oiseaux est également cruciale pour l'avenir de l’humanité.

En savoir plus...

Worldmigratorybirdday: Quelle est la Journée mondiale des oiseaux migrateurs?

Chaque année, les gens du monde entier prennent des mesures et organiser des événements publics tels que les festivals d'oiseaux, des programmes d'éducation, des expositions et des excursions d'observation d'oiseaux pour célébrer la JMOM.

En savoir plus...

RECEIAC: Des journalistes et communicateurs se dotent des outils de vulgarisation sur les changements climatiques et la REDD+

Douala (Cameroun), 5 au 7 avril 2017 - S’est tenu un atelier du réseau des communicateurs pour l’environnement et l’information en Afrique centrale (RECEIAC). Les travaux de cet atelier sous régional portaient sur le renforcement des capacités des journalistes et communicateurs en matière de Changements Climatiques et REDD+ pour la Gestion durable des écosystèmes du Bassin du Congo.

En savoir plus...

Les pays membres de la COMIFAC se préparent pour la 12ème session du Forum des Nations Unies sur les Forêts (FNUF)

Les 10 et 11 avril 2017, s’est tenue à Douala (Cameroun) à l’hôtel La FALAISE, un atelier préparatoire des pays membres de la COMIFAC à la 12ème session du Forum des   Nations Unies sur les Forêts (FNUF).

En savoir plus...

CIFOR : Les approches intégrées du paysage ont-elles réconcilié les problèmes sociétaux et environnementaux dans les tropiques ?

Les approches paysagères de la gestion intégrée des terres ont récemment attiré beaucoup d'attention dans la littérature scientifique et les forums internationaux. Cette approche est de plus en plus préconisée au niveau gouvernemental et intergouvernemental, et est également adoptée par un grand nombre d'organismes internationaux de recherche et de développement.

En savoir plus...

Daily Nation : Laisser les forêts subsister pour en profiter davantage

En résumé : En aidant à réguler les précipitations et à maintenir la qualité du sol, les forêts nous fournissent des terres agricoles productives ; en dégradant les forêts dans les châteaux d'eau, les collectionneurs de bois perdent des revenus d'environ 1,1 milliard de dollars par an.

En savoir plus...

Page : Les dirigeants de l'économie verte mondiale cherchent des moyens de lancer une nouvelle révolution verte - et s'inscrire dans l'agenda 2030

27 mars 2017, Berlin, Allemagne - Une vingtaine de ministres, des PDG, des représentants de haut niveau des agences des Nations Unies, des organisations non gouvernementales et des syndicats, ainsi que plus de 300 experts en développement durable se réunissent ce jour à Berlin pour le deuxième forum mondial sur l'économie verte. Ils sont rejoints par des économistes de renom, dont Jeffrey Sachs et PavanSukhdev, pour explorer les moyens de lutter contre les inégalités et la dégradation de l'environnement, en fonction des objectifs et cibles de transformation de l'Agenda pour le développement durable de 2030.

En savoir plus...

IISD : 3ième Forum sur l'énergie durable pour tous (SEforAll) - Aller plus loin, plus vite - Ensemble

Le troisième et dernier jour du Forum, la sonnette d'alarme quotidienne a contraint les pénalistes à considérer l'accès universel à l'énergie dans le contexte de la durabilité, suggérant que la réalisation des ODD imposera des compensations sur une base inégale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030