Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

 

 

Bien vouloir télécharger le document ci-dessous :

-Version Finale du Communiqué Final ayant sanctionné la JS du CSC du PFBC.pdf

 

 

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

 

 

Organisée par les Leaders dudit Collège à savoir, le Président du Comité de Pilotage Régional de la Conférence sur les Écosystèmes des Forêts Denses et Humides d'Afrique Centrale (CEFDHAC) Hon. Louis Roger ESSOLA ETOA et le Point Focal de African Community Rights Network (ACRN), Monsieur Maixent Fortunin AGNIMBA EMEKA, avec l’appui financier de la Coopération Technique Allemande (GIZ), à travers le Projet GIZ-Appui à la COMIFAC, cette journée a regroupé une cinquantaine de participants représentant, outre le Ministre des Forêts et de la Faune du Cameroun, le Ministre de l’Economie Forestière de la République du Congo, le Facilitateur du PFBC, la COMIFAC, la CEEAC, les Organisations de la Société Civile et des Populations Autochtones et Communautés Locales Membres du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les forêts du bassin du Congo (PFBC).

 

 

Elle avait pour objectif global, de capitaliser les résultats des discussions organisées en amont lors des ateliers préparatoires organisés à Kigali du 10 au 11 Septembre 2019, puis à Douala d’abord du 29 Novembre au 02 Décembre 2019, et ensuite le 17 Décembre 2019, sur les thématiques émergentes en matière de conservation de la biodiversité, de gestion durable des forêts, de lutte contre les changements climatiques et d’amélioration des conditions de vie des populations dépendantes des forêts du Bassin du Congo ; non sans exploiter l’espace de dialogue ainsi offert pour des échanges conséquents, sur les éléments de positions et de plaidoyers ainsi que l’outil d’évaluation proposés et élaborés par la Société Civile et les Populations Autochtones et les Communautés Locales (PACL) pour une gestion inclusive et bénéfique des forêts du Bassin du Congo.

 

 

Les travaux présidés par les deux Co-leaders, étaient facilités par Monsieur René OYONO.

 

 

Ces travaux étaient constitués des trois principales articulations ci-après :

 

  • La cérémonie d’ouverture ;
  • La phase technique organisée en sessions plénières, échanges et discussions, et en marché d’idées ;
  • La cérémonie de clôture.

 

 

Au terme des assises, les recommandations phares ci-après ont été adressées aux Etats et aux Partenaires Techniques et Financiers :

 

1- Améliorer l’accès aux financements des acteurs de la société pour la mise en oeuvre de leurs activités en lien avec la mise en œuvre du Plan de Convergence de la COMIFAC notamment celles :

 

a- de renforcement des capacités sur les thématiques émergentes objet des notes de position en vue de leur meilleur accompagnement ;


b- de sensibilisation des PACL et de lancement d’alertes notamment et entre autres sur la non prise en compte et/ou les violations des droits desdits peuples et communautés ;

 

c- de mise en oeuvre des projets visant l’amélioration des conditions de vie desdites communautés ;


d- de participation au dialogue social, politique et global.

 

 

 

2- Améliorer l’accès de la CEFDHAC, instance faitière des organisations de la Société Civile :


a- aux appuis attendus auprès du Projet GIZ-Appui à La COMIFAC par l’inscription d’une ligne à elle dédiée avec flexibilité pour l’action des fora nationaux et des réseaux d’acteurs pour l’accompagnement de la mise en oeuvre du Plan de Convergence de la COMIFAC ;


b- aux autres partenaires à la faveur d’un accompagnement soutenu auprès de ces derniers ;

 

 

3- institutionnaliser la tenue annuelle de la journée du Collège de la Société Civile ;

 

 

4- finaliser l’élaboration et réaliser un ou deux tests des standards présentés le 18 Décembre 2019 ;

 

 

5- appuyer la mise en place d’un comité restreint chargé d’exploiter la moisson de la susdite journée et d’élaborer la feuille de route pour son exploitation et son suivi ;

 

 

6- favoriser la reconnaissance juridique des droits coutumiers sur les terres des communautés locales et les territoires de populations autochtones ;

 

 

7- réviser les codes forestiers et les codes fonciers en intégrant des dispositions fortes sur l’allocation des droits forestiers sécurisés, durables et irrévocables aux communautés locales et populations autochtones ;

 

 

8- s’approprier des mécanismes du marché carbone au niveau sous régional afin de mieux capter les financements y afférent ;

 

 

9- instaurer un Partenariat Sous Régional pour les CDN.

 

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger le document ci-dessous :

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

3 mars 2020 : La Journée mondiale de la vie sauvage se célèbre

La Journée mondiale de la vie sauvage 2020 sera célébrée dans le monde entier le 3 mars sur le thème « Maintenir toutes les formes de vie sur Terre », en lien avec « l’année décisive pour la biodiversité » au cours de laquelle plusieurs événements majeurs placeront la biodiversité au premier plan de l’action mondiale menée en faveur du développement durable.

En savoir plus...

Les forêts jouent un rôle central dans la lutte contre le dérèglement climatique

Cette note de décryptage de Coordination SUD et Fern analyse les nombreuses questions qui doivent être prises en compte pour assurer leur contribution optimale à la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (CDN) des pays forestiers tropicaux. Il s’agit notamment du respect des droits et préservation des conditions de vie des populations locales et la protection et restauration de la biodiversité ainsi que l’amélioration de la gouvernance forestière. La gestion de ces défis nécessite une participation étroite de la société civile.

En savoir plus...

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC