WWF CARPO : Une étude indépendante démontre les avantages sociaux du label FSC

 

Yaoundé, le 8 avril 2014 - Les forêts certifiées FSC pour leur gestion durable offrent plus d'avantages sociaux aux communautés locales que les forêts non certifiées, selon une nouvelle étude sur des concessions forestières du Bassin du Congo réalisée par le Centre de recherche forestière internationale (CIFOR).

 

“Cette étude effectuée dans le Bassin du Congo apporte la preuve que la certification FSC du Forest Stewardship Council engage les entreprises d'exploitation forestière vers la voie d’un progrès social remarquable », a déclaré Paolo Cerutti, responsable scientifique du CIFOR.

 

Conduite en 2013-2014 dans trois pays du Bassin du Congo - Cameroun, Gabon et République du Congo - cette étude soutenue par le WWF porte sur neuf concessions certifiées FSC et neuf concessions non certifiées. Son objectif est de comparer les impacts sociaux résultants des pratiques des entreprises forestières sur les communautés locales.

 

L'étude porte sur des indicateurs tels que les conditions de vie des employés et leurs conditions de travail, la répartition équitable des ressources, la présence d’infrastructures sociales comme les écoles, ou les bâtiments communautaires, ou encore le respect des droits coutumiers tels que l'agriculture et la chasse.

Cette étude est la première du genre à examiner spécifiquement les impacts sociaux de la certification FSC. Elle démontre combien la qualité de vie s’est améliorée dans les bases de vie autour des concessions certifiées FSC depuis que les sociétés forestières poursuivent une gestion des forêts exigeante et responsable, conforme au cahier des charges de la certification FSC et audité par un tiers indépendant.

En outre, l'étude révèle que ces résultats sociaux positifs résultent du maintien par les entreprises forestières certifiées FSC d’un canal de communication permanent avec les populations locales et du soutien financier équitable à des projets de développement, contrairement aux concessions non certifiées du Bassin.

À la lumière des résultats de cette étude dans le Bassin du Congo, Rod Taylor, Directeur du WWF Forêt réaffirme l'engagement du WWF à soutenir la certification FSC. « Ce rapport confirme que la certification FSC conduit les sociétés forestières à adopter des pratiques sociales beaucoup plus volontaristes, et que cela bénéficie aux communautés vivant dans et autour des concessions forestières certifiées ».

 

Toutefois, en termes de droits coutumiers et de droits d’accès aux ressources forestières tels que l’agriculture et la chasse ou les produits non-ligneux, l’étude n'a pas révélé de différences significatives entre les concessions certifiées et non certifiées. L'étude a également souligné un besoin de veiller à ce que les avantages de la certification pour les communautés soient maintenus.

Selon l'étude, les prestations sociales pourraient encore être améliorées si les compagnies forestières, les organismes de certification et le FSC allaient plus loin dans la mise en place de procédures écrites claires de résolution des conflits, l’amélioration des indicateurs de performances et une amélioration de la planification de carrière à faire de l'industrie forestière un secteur de l'emploi plus attractif.

 

Pour le texte intégral de ce communiqué, bien vouloir consulter le lien ci-dessous :

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Projet de programme officiel :17ième Réunion des Parties au Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, du 24-27 octobre 2017 Douala, Cameroun, Hôtel Sawa

Bien vouloir télécharger le Projet de programme officiel de la 17ième Réunion des Parties au Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, du 24-27 octobre 2017,  Douala, Cameroun Hôtel Sawa....

 

En savoir plus...

environews-rdc-Conservation : Les marchés domestiques de l’ivoire disparaissent de plus en plus en Afrique centrale

Une étude complète sur le commerce illégal d’ivoire dans cinq pays d’Afrique centrale vient d’être publiée, après près de 20 ans d’enquêtes sur terrain. Réalisé par TRAFFIC, ce rapport dont Environews RDC s’est procuré une copie, présente les résultats des investigations sur les marchés d’ivoire dans les principales villes de cinq pays d’Afrique centrale ( Cameroun, République démocratique du Congo, Congo, République centrafricaine et le Gabon), en 2007, 2009 et 2014 et 2015.

En savoir plus...

Le CBPE en est à sa quatrième session!

La région de l’Adamaoua – château d’eau du Cameroun a été le lieu de la rencontre binationale Cameroun-Tchad  relative à la création et la gestion concertée du Complexe transfrontalier des aires protégées Bouba Ndjidda – Sena Oura (BSB Yamoussa). Cette rencontre organisée par les services de conservation du Complexe BSB Yamoussa a permis au Comité de faire un bilan d’un quinquennat de mise en œuvre de l’Accord binational.

En savoir plus...

L’histoire retiendra ! N’Gaoundéré abrite la toute première session du CTPE

Organisée par le WWF à travers le Programme PCBAC-SEAC avec l’appui technique de la GIZ (Projet d’appui au Complexe BSB Yamoussa) et de l’UICN, la toute première session du Comité Tripartite de Planification et d’Exécution (CTPE) de l’Accord Tripartite (AT) LAB de N’Djamena concernant le Cameroun, la Centrafrique et le Tchad, s’inscrit dans la dynamique de l’opérationnalisation dudit Accord signé par les parties en 2013.

En savoir plus...

Eco-sécurité, conflit homme/faune et utilisation des terres au cœur des débats : Tous les chemins mènent à N’Djamena !

Les  Ministres chargés de la Protection de la Faune, des questions de Défense et de Sécurité, de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Administration du Territoire, des Etats membres de la Communauté  Economique  des  Etats  de  l’Afrique  Centrale (CEEAC) se sont retrouvés à N’Djamena pour donner des orientations politico- juridico-diplomatiques et socio-économiques aux questions relatives à l’éco-sécurité, conflit homme/faune et autres conflits liés à l’utilisation des terres en Afrique centrale.

En savoir plus...

Agripo : Publication du livre "Les vergers écologiques, un modèle d’agriculture climato-intelligente responsable et exemplaire "

Les données présentées dans ce livre mettent l’accent sur la nécessité d’une gestion raisonnée des territoires en favorisant les systèmes agricoles durables. Le livre peut être utilisé par les acteurs de développement, les planificateurs et tous ceux qui sont intéressés par les enjeux du développement durable en milieu rural, afin d’impulser la performance des démarches d’accompagnement des communautés et d’identifier les bonnes pratiques.

En savoir plus...

Mise en ligne site web de SEP2D

Le site web de SEP2D, tant attendu, est enfin en ligne. Vous y trouverez des informations relatives au programme SEP2D, mais également la liste des lauréats aux appels à projets.

 

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

FVC : Intégration du genre
UICN : Rapport annuel 2016
Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030