WWF CARPO : Une étude indépendante démontre les avantages sociaux du label FSC

 

Yaoundé, le 8 avril 2014 - Les forêts certifiées FSC pour leur gestion durable offrent plus d'avantages sociaux aux communautés locales que les forêts non certifiées, selon une nouvelle étude sur des concessions forestières du Bassin du Congo réalisée par le Centre de recherche forestière internationale (CIFOR).

 

“Cette étude effectuée dans le Bassin du Congo apporte la preuve que la certification FSC du Forest Stewardship Council engage les entreprises d'exploitation forestière vers la voie d’un progrès social remarquable », a déclaré Paolo Cerutti, responsable scientifique du CIFOR.

 

Conduite en 2013-2014 dans trois pays du Bassin du Congo - Cameroun, Gabon et République du Congo - cette étude soutenue par le WWF porte sur neuf concessions certifiées FSC et neuf concessions non certifiées. Son objectif est de comparer les impacts sociaux résultants des pratiques des entreprises forestières sur les communautés locales.

 

L'étude porte sur des indicateurs tels que les conditions de vie des employés et leurs conditions de travail, la répartition équitable des ressources, la présence d’infrastructures sociales comme les écoles, ou les bâtiments communautaires, ou encore le respect des droits coutumiers tels que l'agriculture et la chasse.

Cette étude est la première du genre à examiner spécifiquement les impacts sociaux de la certification FSC. Elle démontre combien la qualité de vie s’est améliorée dans les bases de vie autour des concessions certifiées FSC depuis que les sociétés forestières poursuivent une gestion des forêts exigeante et responsable, conforme au cahier des charges de la certification FSC et audité par un tiers indépendant.

En outre, l'étude révèle que ces résultats sociaux positifs résultent du maintien par les entreprises forestières certifiées FSC d’un canal de communication permanent avec les populations locales et du soutien financier équitable à des projets de développement, contrairement aux concessions non certifiées du Bassin.

À la lumière des résultats de cette étude dans le Bassin du Congo, Rod Taylor, Directeur du WWF Forêt réaffirme l'engagement du WWF à soutenir la certification FSC. « Ce rapport confirme que la certification FSC conduit les sociétés forestières à adopter des pratiques sociales beaucoup plus volontaristes, et que cela bénéficie aux communautés vivant dans et autour des concessions forestières certifiées ».

 

Toutefois, en termes de droits coutumiers et de droits d’accès aux ressources forestières tels que l’agriculture et la chasse ou les produits non-ligneux, l’étude n'a pas révélé de différences significatives entre les concessions certifiées et non certifiées. L'étude a également souligné un besoin de veiller à ce que les avantages de la certification pour les communautés soient maintenus.

Selon l'étude, les prestations sociales pourraient encore être améliorées si les compagnies forestières, les organismes de certification et le FSC allaient plus loin dans la mise en place de procédures écrites claires de résolution des conflits, l’amélioration des indicateurs de performances et une amélioration de la planification de carrière à faire de l'industrie forestière un secteur de l'emploi plus attractif.

 

Pour le texte intégral de ce communiqué, bien vouloir consulter le lien ci-dessous :

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

ClientEarth : Le nouveau partenaire du PFBC !!!

Bruxelles, le 6 novembre 2018 ; ClientEarth a officiellement rejoint les membres du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC). Pour ce faire, ClientEarth a soumis les documents requis et a accepté de respecter le cadre de coopération des membres du PFBC pour promouvoir la gestion durable des écosystèmes forestiers en Afrique Centrale.

En savoir plus...

COMPTE RENDU : Atelier préparatoire de la conférence internationale de N’Djamena sur la lutte contre le braconnage a haut niveau

Dans le cadre de sa feuille de route, la Facilitation du PFBC projette d'organiser en Janvier 2019 sous l'égide du Gouvernement de la République du Tchad, une Conférence Internationale sur le braconnage, la sécurité et la stabilité ainsi que le contrôle de la transhumance armée des groupes pastoralismes entre l'Afrique Équatoriale, le Sahel, les deux Soudans et la RDC. Bien vouloir télécharger le compte rendu de l'atelier préparatoire de Douala Cameroun du 12 au 13 novembre 2018.

En savoir plus...

Le Ministre d'État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du PFBC reçu par le ministre Rwandais de l’environnement Dr Vincent Biruta

Kigali, 8 et 9 novembre 2018 : Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) a été reçu à Kigali au cours d’une mission par le ministre Rwandais de l’Environnement Dr Vincent Biruta par ailleurs président en exercice de la Comifac. 

En savoir plus...

CAWHFI NEWS N° 002

Le projet CAWHFI (Central African World Heritage Forest Initiative) est mis en œuvre dans les pays d’Afrique Centrale dans un contexte dominé par un braconnage transfrontalier intensif, notamment celui des éléphants.Les activités du projet se concentrent sur la protection de la biodiversité et contribuent à réduire l’impact du braconnage dans les sites de mise en œuvre. A travers la lutte anti-braconnage qui suit une approche concertée et efficace, impliquant le renforcement des capacités matérielles et humaines, la multiplication des patrouilles, l’utilisation des outils innovants dans la collecte des données et le renforcement du volet judiciaire, la gestion du Dja et du TNS, deux sites fortement soumis aux pressions des braconniers s’améliore.

En savoir plus...

Le PFBC mobilisé à N’Djamena pour préparer la conférence internationale ministérielle sur la lutte contre le braconnage et autres activités criminelles transfrontalières

Signature du protocole d’entente concernant l’organisation de la Conférence et ses termes de référence… le Facilitateur du PFBC est reçu par son Excellence Monsieur Idriss Deby, président de la République du Tchad… le Facilitateur du PFBC remet aux diplomates de la sous-région les termes de références de la Conférence… Définition des thèmes de la session des experts des 23/24 janvier 2019 et désignation des chefs de file des 4 thématiques retenues…

En savoir plus...

Sciencesetavenir : Le changement climatique pose un risque "extrême" pour deux tiers des villes africaines

Un rapport émanant d'un cabinet de conseil met en garde sur la vulnérabilité économique au changement climatique, qui concerne tout particulièrement les grandes villes africaines...Bangui, capitale et plus grande ville de la République centrafricaine, est l'une des villes les plus vulnérables au changement climatique selon ce rapport.

En savoir plus...

Le Ministre d'État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du PFBC reçu en audience par le Président Idriss Deby ITNO

N’Djamena, le 23 octobre 2018Le Ministre d'État François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC), le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC M. Ndomba Ngoye Raymond et le Co-Facilitateur Maxime Nzita ont été reçus par son Excellence Monsieur Idriss Deby ITNO, Président de la République du Tchad.  

En savoir plus...

UEREDD Facility-Insights sur les chaînes d'approvisionnement en produits présentant des risques pour la forêt

Le mécanisme UEREDD a le plaisir de partager avec vous quelques mises à jour sur l’initiative Transparence pour des économies durables (Trase), qui vise à améliorer la transparence, la clarté et l’accessibilité de l’information sur les chaînes d’approvisionnement en produits de base qui sont à l’origine du déboisement tropical.

 

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018

CAWHFI NEWS N° 002
FGF Brazzaville 2018