La Facilitation du PFBC de plus en plus engagée auprès de ses partenaires dans la mise en ouvre de la feuille de route 2010-2012

 

Bien vouloir télécharger l'article en PDF sous le lien ci-après: Note de presse: La mise en ouvre de la feuille de route.


Une nouvelle approche pour travailler avec les partenaires


docs/rapports_act/Mission Gaston Mars 2011/visite Gaston-Bag.jpgDepuis le lancement de la Facilitation du PFBC (appuyée par le Canada) en septembre 2010, la nouvelle équipe se veut de plus en plus proche des partenaires à travers des  visites d’échanges, les séances de travail avec les Missions diplomatiques, des réunions de Haut Niveau pour le rayonnement du Bassin du Congo en marge des grands événements  internationaux. Une  communication active et proactive est renforcée et contribue à « rapprocher les partenaires ». Cette approche a aussi le mérite  de susciter chez les partenaires actuels et potentiels le sentiment d’appartenance au PFBC et de renforcer  la gouvernance en son sein. Le présent article met en exergue les principales  avancées dans la mise en œuvre de la feuille de route de la Facilitation pour la période 2010-2012  selon les trois axes stratégiques prioritaires à savoir l’harmonisation des politiques, l’appui à la COMIFAC et aux partenaires locaux et la gouvernance au sein des partenaires du PFBC.

 

Une vision stratégique et une mission orientées vers les besoins des partenaires locaux


docs/rapports_act/Mission Gaston Mars 2011/Mission Gaston - Partenaires-tous1.jpg

Dix ans après le  lancement du PFBC, la vision du PFBC méritait d’être peaufinée pour être sûr qu’elle concorde avec les priorités des partenaires. A cet effet, l’équipe de la Facilitation a proposé une vision, une mission  et des objectifs opérationnels qui ont été partagés  avec  certains partenaires présents à Yaoundé lors de la visite du facilitateur en mars 2011 et qui rentre dans les préoccupations des partenaires. Ainsi la vision proposée était « Les Ecosystèmes Forestiers d’Afrique Centrale sont gérés durablement, les ressources de la biodiversité sauvegardées pour le bien-être des populations par la mutualisation des contributions techniques et financières des partenaires » avec une  mission qui consistera à « Proposer l'harmonisation des interventions des partenaires ». De cette vision une serie d’objectifs opérationels a été définie, axée entre autres sur l’intégration des dimensions économiques, sociales et environnementales, le dialogue multi-acteurs  dans l’aménagement du territoire et des ressources, le renforcement des points focaux, les groupes de travail de et des coordinations nationales de la COMIFAC et  le plaidoyer pour le financement de la COMIFAC et redynamiser les groupes de travail de la COMIFAC.

 

 L’harmonisation des politiques se concrétise dans les fora sous-régionaux et internationaux

 

docs/news/Nov2010-Jan2011/OIBT_Side_event_Panel_2.jpg♦ Une promotion poussée des accords et conventions internationaux. Dans le cadre de l’ Appui aux politiques et à leur harmonisation en Afrique Centrale, la facilitation a renforcé la promotion des accords, conventions et enjeux internationaux à travers les événements parallèles « side event » en marge des grandes réunions internationales, notamment:  (1) en marge de l’Assemblée Générale de l’OIBT à Yokohama conjointement organisé avec IFIA, FSC sous le thème : «les leçons apprises sur la certification forestière dans le Bassin du Congo » (2) en marge du FNUF(Forum des Nations Unies sur les Forêts ) à New York, organisé avec la CEEAC sous le Thème : « Contribution des forêts dans le développement durable des pays d’Afrique centrale » (3) avec Forêts modèles sous le thème «  et (4) et avec le Secrétariat du FNUF sur « L’Alimentation, l’énergie, opportunités et défis économiques ». 

 

♦ La promotion de la Convention sur les Espèces Migratices et la promotion des législations  forestières au niveau local et sous-régional  renforcée. Cela se fait  à travers l’appui stratégique aux partenaires impliqués dans la mise en œuvre des programmes et projets  ayant ces volets en leur sein. 

 

♦ La Contribution des Forêts aux économies nationales et à la lutte contre la pauvreté promue. Une  étude sur les contributions économiques et sociales des forêts aux pays d’Afrique centrale est en préparation et sera lancée au cours du deuxième semestre 2011 en étroite collaboration avec les partenaires de la recherche et de la Conservation de la biodiversité. Elle sera publiée dans l’Etat Des Forêts 2012. La Facilitation est une  source d’information et d’accompagnement des partenaires dans l’élaboration, la mise en œuvre des projets et programmes liant la conservation de la biodiversité et la lutte contre la pauvreté dans le Bassin du Congo.

 

♦ Vers une harmonisation de la décentralisation de la  gestion forestière à travers la promotion des  Forêts Communales. Suite au Congrès  sur les Forêts communales organisé à Yaoundé du 3 au 6 mai 2011, les partenaires ont été encouragés à renforcer et à harmoniser les outils pour assurer le développement local à travers la gestion durable et efficaces des forêts communales. Ils se sont engagés à renforcer les échanges entre les différents pays de la sous-région.

 

♦ Vers une plus forte synergie entre la Facilitation du PFBC, la COMIFAC, la CEEAC et l’Union Africaine dans la mise en œuvre des conventions internationales. A travers le Projet Accords Multilatéraux sur l’Environnement,  la Facilitation contribue à renforcer les synergies entre la COMIFAC, la CEEAC et l’Union Africaine dans la mise en œuvre des Accords et conventions internationaux. 

 

♦ Mieux communiquer pour convaincre. La  Facilitation a utilisé toutes les tribunes et occasions qui lui étaient offertes afin de faire le plaidoyer pour que la réduction de la pauvreté soit intégrée dans les priorités des partenaires et dans l’opérationel des programmes et projets.

 

Des innovations dans l’appui aux partenaires locaux

 

docs/rapports_act/Mission Gaston Mars 2011/Gaston-Comite adhoc 2.jpg

♦ Un travail de proximité avec le SE de la COMIFAC

♦ La facilitation travaille en étroite collaboration avec le SE de la COMIFAC et consolide sa vision selon laquelle la COMIFAC doit être « au siège du conducteur » de tous les processus impliquant son institution.

 

♦ La Mobilisation des Ambassadeurs des pays ex facilitateurs du PFBC pour mieux aborder le Mécanisme de Financement autonome (MFA) de la COMIFAC. Sous l’impulsion du Haut Commissaire du Canada au Cameroun, la question liée au  MFA est de mieux en mieux connue par les Ministères des Finances et de l’environnement des Forêts.

 

♦ La mobilisation des partenaires impliqués dans la Préparation du sommet des trois Bassins. La Facilitation du PFBC travaille avec le  comité ad hoc pour appuyer le Secrétariat exécutif de la COMIFAC dans la préparation du sommet des trois Bassins au sein du de la COMIFAC. Elle a mobilisé les Ambassadeurs des pays ex Facilitateur du PFBC et les Ambassadeurs des pays de la COMIFAC lors de la Conférence de presse  organisée en avril 2011 à Yaoundé. 

 

♦ Vers une mise en place d’un réseau des communicateurs du Bassin du Congo. Sous la coordination de la  COMIFAC, la Facilitation du PFBC a mobilisé et contribué à mettre en place un cadre approprié d’échange, de réflexion, de concertation, de planification stratégique et de travail en synergie en matière de communication et Technologie de l’information et de la communication (TIC): Le «  réseau des communicateurs du Bassin du Congo ».  Pour matérialisé ce réseau dans le cadre opérationnel, la Facilitation a impulsé la mobilisation du réseau dans la préparation du département communication du sommet des trois Bassin avec comme chef de file le WWF CARPO en communion avec la cellule de communication locale.  

 

♦ Le PFBC – Une courroie de transmission et une  voix forte pour l’intégration de l’Egalité Femmes Hommes (Genre)  dans la Gestion durable des ressources naturelles dans le Bassin du Congo :   Naissance du Comité de réflexion. Un atelier d’information et de sensibilisation sur le genre et son intégration dans le plan de convergence de la COMIFAC qui a été organisé le 11 janvier 2011 à Yaoundé en vue d’informer et sensibiliser tous les intervenants du secteur forêt-environnement sur les bénéfices d’une prise en compte du Genre. Les recommandations seront prises en compte dans la révision du Plan de Convergence

 

♦ Promouvoir un accompagnement efficient et constructif des partenaires de la  CEFDHAC aux niveaux national et sous-régional. Au Cameroun, la  Facilitation du PFBC a répondu à l’appel du Président du Forum et s’est investi depuis 8 novembre 2010 dans l’accompagnement des partenaires impliqués dans la mise en place des organes de la CEFDHAC et dans la finalisation des textes organiques du Forum national.

 

Au niveau régional,  il a été question de participer au deuxième 2ème  Comité de pilotage sous-régional de la CEFDHAC à Kigali du  31 mars au 2 avril 2011 dont l’objectif principal était la consolidation et la finalisation de la feuille de route qui devrait conduire les partenaires de la CEFDHAC au 7ème Forum sous-régional prévu en Novembre 2011 à Kigali.

 

♦ Vers une synergie active au sein des Groupe de Travail COMIFAC dans la mise en œuvre du plan de convergence à travers une communication active.

Un sous-site a été ouvert sur le site internet du PFBC  afin d’appuyer la coordination des informations concernant les groupes de travail COMIFAC. Dans cette rubrique est disponible : une description brève de chaque groupe de travail COMIFAC, la présentation de la structure, les produits et services aussi bien que les ressources.

 

♦ Un appui renforcé aux populations autochtones d’Afrique Centrale.

A travers la mobilisation des partenaires et la  participation active à la 2ième édition du forum international des peuples autochtones d'Afrique Centrale (FIPAC)$, on enregistre des avancées considérables dans la reconnaissance des populations autochtones d’Afrique Centrale. Cela se traduit  à travers l’institutionnalisation du FIPAC, le renforcement des capacités du REPALEAC et l’adoption du plan d’action pour coordonner les efforts de protection des droits des peuples autochtones souvent marginalisés et leur prise en compte dans les stratégies de développement socio-économique

 

 Une mobilisation plus forte pour l’adhésion de nouveaux partenaires et une clarification des Rôles

 

docs/rapports_act/Mission Gaston Mars 2011/Visite Gaston foret.jpg

♦ L’adhésion de nouveaux membres au partenariat se poursuit. A ce jour, le PFBC enrégistre 6 nouveaux partenaires dont il souhaite la chaleureuse bienvenue :  centres de recherche  (IRD, ICRAF),  des organisations de développement (Réseau des Forêts Modèles, VSO, TFT, Jane Goodall Institue Canada), , en charge de la certification forestière (PEFC) et des représentants du secteur privé comme Wijma.

 

♦ La définition des Niveaux d’intervention des partenaires dans le processus REDD+ en Afrique Centrale. Une journée entière a été  consacrée au processus REDD+ pendant la 9ème Réunion du CCR. Cela a permis de clarifier les rôles des partenaires et de mieux articuler les niveaux local et sous-régional. 

 

♦ Les contributions financières des partenaires bientôt connues. Une  étude sur les contributions économiques des partenaires au Cameroun et au Burundi a été faite et enrichie pendant le CCR organisée à Bujumbura du 25 au 27 mai 2011. 

 

♦ Vers une meilleure coordination des partenaires en appui à la COMIFAC.La Facilitation a contribué à la mise en place de la plate forme d’appui à, la COMIFAC (PACOMFAC) regroupe les partenaires qui apportent un appui institutionnel  au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC. Cela facilite la cohérence des interventions et contribue  à une mise en œuvre efficiente des interventions autour de la COMIFAC.

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Deuxième consultation publique relative à la norme de certification de gestion forestière de PAFC bassin du Congo 23 Mai 2020 – 22 Juin 2020

La seconde consultation publique sera ouverte pour une durée de 30 jours à partir du 23 mai 2020 et sera clôturée le lundi 22 juin 2020. La consultation publique est ouverte à toutes les parties prenantes de la gestion forestière dans le Bassin du Congo intéressées à participer au processus d’élaboration des normes de certification PAFC Bassin du Congo.

En savoir plus...

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

22 Mai 2020 Journée internationale de la diversité biologique

Le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2020 est "Nos solutions sont dans la nature". Le thème de la journée montre que la biodiversité reste la réponse à un certain nombre de défis du développement durable auxquels nous sommes tous confrontés. Des solutions basées sur la nature au climat, en passant par la sécurité alimentaire et de l'eau, et les moyens de subsistance durables, la biodiversité reste la base d'un avenir durable.

En savoir plus...

Visionnez notre nouvelle vidéo -UICN

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, cette nouvelle vidéo PPI, propose d’illustrer cette question de la conservation de la biodiversité et des liens avec le développement économique local. Elle montre deux témoignages, celui d’Alexis Kaboré (NATUDEV) qui développe des filières durables de miel et de beurre de karité dans le complexe du PONASI au Burkina Faso et celui de Caleb Ofori (Herp Ghana) qui met en place un projet d’écotourisme national dans les montagnes de l’est du Ghana.

En savoir plus...

COVID-19 et sécurité sanitaire des aliments : orientations pour les entreprises du secteur alimentaire - FAO

L’objet de ces orientations est de présenter ces mesures supplémentaires qui visent à préserver l’intégrité de la chaîne alimentaire et à garantir que les consommateurs ont accès à des denrées alimentaires qui répondent à leurs besoins et ne présentent pas de danger pour la santé.

En savoir plus...

Effets de la covid-19 sur les systèmes alimentaires halieutiques et aquacoles - FAO

La présente synthèse passe en revue les défis à relever actuellement et contient des propositions de mesures visant à protéger les secteurs de la pêche et de l’aquaculture et les plus vulnérables, à maintenir les activités et à soutenir la chaîne d’approvisionnement.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020