Un accord international sur les éléphants d'Afrique au cœur d'un sommet au Botswana

 

–«  L'Afrique pourrait perdre un cinquième de ses éléphants dans les dix ans à venir si le braconnage se poursuit au rythme actuel » ces assertion est une conclusion d’un rapport publié lundi à l'ouverture d'une conférence ministérielle consacrée à la survie du pachyderme à Gaborone, du 2 au 4 Décembre 2013.

 

Ce  sommet de haut niveau sur la survie des éléphants d'Afrique était organisé par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et le Gouvernement Botswanais afin de coordonner la lutte contre les braconniers et d’intensifier les trafiquants d'ivoire, encouragés par la forte demande asiatique..

 

Au terme de cette importante rencontre, une déclaration forte, dénommée mesures urgentes du sommet de l'éléphant d'Afrique (Gaborone, Botswana, 2-4 décembre 2013) a été adoptée par plus d'une trentaine d’États, y compris la Chine et le Vietnam. Cette déclaration en 14 points,  vise à apporter «un appui politique au plus haut niveau» contre le braconnage et le trafic d'ivoire. Le 3 décembre, six pays ont signé le texte à Gaborone, les 25 autres le feront formellement plus tard) sont disponibles  en téléchargement en Anglais et Français.

 

Dans la presse…

♦ L'Afrique pourrait perdre 20% de ses éléphants en dix ans - Par AFP, publié le 02/12/2013 à 09:40, mis à jour à 12:24 -  Gaborone (Botswana) - L'Afrique pourrait perdre un cinquième de ses éléphants dans les dix ans à venir si le braconnage se poursuit au rythme actuel, selon un rapport publié lundi à l'ouverture à Gaborone d'une conférence ministérielle consacrée à la survie du pachyderme. 

 

♦African Elephant Summit - Gaborone, Botswana, 2-4 December 2013 : site web officiel de l'UICN

 

 L'avenir des éléphants d'Afrique au cœur d'un sommet au Botswana  : 20 minutes.fr

 

♦ Vidéo : Un accord pour la sauvegarde des éléphants en Afrique : Les délégués présents au sommet de Garbonne au Botswana pour la protection des éléphants ont signé un texte sur un plan d'urgence pour enrayer le massacre des éléphants d'Afrique par les braconniers...

♦  Un accord international pour la sauvegarde des éléphants d’Afrique - Un texte contenant 14 mesures d’urgence pour enrayer le massacre des éléphants d’Afrique a été conclu mardi 3 décembre au Botswana 

 

 Les mesures urgentes du sommet de l'éléphant d'Afrique (Gaborone, Botswana, 2- 4 décembre 2013)

 

À Relire :

Des chiffres récents montrent que le braconnage pour le commerce illégal de l’ivoire pourrait faire disparaître un cinquième des éléphants d’Afrique dans la prochaine décennie  

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020