Les peuples autochtones du monde entier participent à l'action pour le climat

 

 

« Nos rivières et nos lacs s'assèchent, nos forêts brûlent, nos herbes sont inondées et nos enfants présents sont menacés par un avenir incertain. Les peuples autochtones d'Afrique sont aujourd'hui plus vulnérables que jamais en raison des changements climatiques qui ont un impact direct sur nos moyens de subsistance et notre survie. Nous avons nos grands-parents avec des connaissances traditionnelles incroyables qui peuvent aider à l'adaptation au changement climatique et à l'atténuation de ses effets, mais cela doit être assuré dans le respect de nos droits et de notre CLIP » - Hindou Oumarou Ibrahim

 

Veuillez télécharger le Document ci-dessous :

Engagements d'action pour le climat des peuples autochtones du monde - Communiqué de presse(1).pdf

 

 

 

23 septembre 2019, New York, NY - Le Forum international des peuples autochtones sur les changements climatiques (IIPFCC) s'est réuni à New York, aux Nations Unies, avant le Sommet d'action pour le climat du Secrétaire Général des Nations Unies, afin de finaliser les engagements des peuples autochtones sur l’action climatique.

 

 

 

M. Tuntiak Katan, du peuple Shuar de l'Équateur, fera aujourd'hui une brève déclaration dans le cadre du Sommet d'action sur le climat du Secrétaire Général des Nations Unies au nom des peuples autochtones, dans laquelle il décrira nos trois engagements : 1) diriger la mise en œuvre de plans holistiques visant à protéger la diversité bioculturelle en incluant nos plus marginalisés ; 2) élaborer des mesures pour garantir aux peuples autochtones des droits aux terres, territoires et ressources, à l'autodétermination et au consentement libre, préalable et éclairé (CLPE) ; 3) accéder au développement des énergies renouvelables conformément à notre autodétermination et au CLPE.

 

 

 

Les engagements proposés par les peuples autochtones ont été élaborés en réponse à l'appel à propositions pour l'action climatique lancé par le Secrétaire Général de l'ONU. Depuis des décennies, les peuples autochtones soulèvent en vain des préoccupations concernant l'environnement, le climat et nos droits uniques. Kuupik Kleist, du Groenland, déclare : « Depuis le premier Sommet de la Terre à Rio de Janeiro, les Inuits ont lancé des avertissements sur le réchauffement climatique à la communauté internationale.

 

 

 Pour en savoir plus, veuillez télécharger le Document ci-dessous :

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le PFBC mobilise à Shanghai, Chine : Le Ministre d'État François-Xavier de Donnea Facilitateur du PFBC renforce le dialogue du Bassin du Congo avec les principaux acteurs chinois du secteur Forêt-Bois

Du 21 au 15 novembre 2019, Shanghai (Chine), le Ministre d'État Francois-Xavier de Donnea, Facilitateur du PFBC, a participé au Forum international sur les chaînes d’approvisionnement vertes des produits de l’industrie forestière., en anglais : “Together towards Global Green Supply Chains - A Forest Products Industry Initiative”. (Flyer disponible en téléchargement). Le Conseil d’Administration et l’Assemblée de l’Association technique internationale des Bois tropicaux (ATIBT) se sont tenus en marge du Forum.

En savoir plus...

Forestnews.cifor - Malgré sa taille, le Bassin du Congo attire moins de fonds que les autres grandes zones forestières.

L'étude montre que les forêts d'Afrique centrale ont reçu 2 milliards de dollars de sources bilatérales (52,5 %) et multilatérales (47,5 %), l'Allemagne représentant 25 % du financement, suivie par l'Union européenne et le Fonds pour l'Environnement Mondial (FEM). La plupart des fonds sont allés à la République Démocratique du Congo (40 %), au Tchad (17 %) et au Cameroun (14 %).

En savoir plus...

Woodbois : 115ième membre du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo !

Bruxelles, Belgique, le 30 septembre 2019 : Woodbois Ltd. rejoint officiellement le Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC). Dans le cadre du processus d'adhésion, Woodbois a présenté les documents requis et s'est engagée à respecter le cadre de coopération des membres du PFBC pour la promotion de la gestion durable des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale.

En savoir plus...

Communique final des travaux de la dixième réunion du SGTAPFS

Le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC avec l’appui technique et financier de la Coopération allemande à travers le projet GIZ d’appui régional à la COMIFAC, a organisé du 05 au 09 Novembre 2019 à Kigali au Rwanda, la dixième réunion du Sous- Groupe de Travail sur les Aires Protégées et la Faune Sauvage (SGTAPFS). Bien vouloir télécharger le communiqué final de la réunion…

En savoir plus...

OIBT - Plus de professionnels forestiers nécessaires dans le Bassin du Congo

Les marchés de consommation exigent de plus en plus la preuve de la légalité du bois, mais les pays du Bassin du Congo manquent encore de personnel qualifié pour mettre en place des mesures de durabilité et de légalité, selon Claude Kachaka Sudi, coordinateur régional du Réseau des institutions de formation forestière et environnementale en Afrique centrale (RIFFEAC).

En savoir plus...

Le FVC rencontre les principaux investisseurs mondiaux pour stimuler le financement du secteur privé dans le domaine du climat

Songdo, 11 octobre 2019 Le Fonds Vert pour le Climat a récemment exploré comment surmonter les obstacles du marché et forger de nouvelles voies de financement du climat dans les pays en développement en tirant parti de l'expérience de certaines des plus grandes sociétés financières du monde.

En savoir plus...

RIFFEAC : Bientôt 7 ans et 13 Editions ! Comme le temps passe vite !!!

Dans l'Editorial de cette édition, le Pr Antoine VIANOU (Chevalier OIPA du CAMES) tire la sonnette d'alarme sur « l'urgence d’actions concrètes et concertées pour la survie des espèces endogènes, la préservation des ressources renouvelables et l’épanouissement des populations environnantes » du Bassin du Congo. Tout en appréciant l'accompagnement du RIFFEAC dans le cadre de la formation "LMD" de ses institutions membres, il encourage les Partenaires et Bailleurs de Fonds à plus d'efforts dans l'accompagnement de la "Formation-Recherche-Communication".

En savoir plus...

Atelier préparatoire de la journée du 18 décembre consacrée au collège de la société civile dans le cadre du Partenariat pour les forêts du Bassin du Congo (PFBC).

Stop et fin ce samedi, 02 novembre 2019 à Douala (Cameroun) de l'atelier préparatoire de la journée du 18 décembre consacrée au collège de la société civile dans le cadre du Partenariat pour les forêts du Bassin du Congo (PFBC). Bien vouloir télécharger la note de position des acteurs de la société civile sur la REDD+...

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019