Les forêts du Bassin du Congo et l'adaptation aux changements climatiques

Résumé

À partir de l’exemple de l’Afrique centrale, ce livre réunissant les meilleurs spécialistes des disciplines concernées est fondateur, initiant la réflexion et l’action dans le domaine de la forêt et de l’adaptation au changement.

 

Pour de plus amples informations: Les forêts du Bassin du Congo et l'adaptation aux changements climatiques

 

Description complète

 

En Afrique centrale, le Bassin du Congo représente le deuxième espace forestier du monde après l’Amazonie. Bien que les forêts et les communautés forestières soient d’une grande sensibilité aux variations climatiques, très peu d’attention a été portée aux formes de l’adaptation en cours. Les services (conservation de biodiversité, stockage du carbone, recyclage de l’eau) et les produits, en particulier non ligneux, sont délivrés par la forêt au rythme des saisons pour le bien des communautés locales, nationales et internationales. La production de ces biens et services n’est pas à l’abri des aléas du climat. Il serait donc illusoire de penser que l’on peut gérer durablement la biodiversité forestière et stocker le carbone forestier sans penser à l’adaptation aux variations du climat.

 

Dans la mise en oeuvre de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, cet ouvrage met l’accent sur l’adaptation à un moment où la réduction des émissions liées à la déforestation et à la dégradation des forêts ainsi que l’augmentation des stocks de carbone forestier (REDD+) ont pris une place importante dans l’agenda de la sous-région.

 

À partir de l’exemple de l’Afrique centrale, ce livre réunissant les meilleurs spécialistes des disciplines concernées est fondateur, initiant la réflexion et l’action dans le domaine de la forêt et de l’adaptation au changement. En révélant les variabilités passées et les enjeux de la prévision climatique, il souligne l’urgente nécessité d’une intégration résolue et concertée des forêts dans les politiques d’adaptation aux changements du climat et aussi d’une intégration de l’adaptation dans les politiques forestières.

 

Denis Jean Sonwa est chercheur au Centre pour la Recherche forestière internationale (CIFOR), Programme « Forêts et environnement ». Ses travaux portent sur l’écologie forestière, les forêts et les changements climatiques.

 

Johnson Ndi Nkem est conseiller au programme « Changement climatique & développement », CCDARE « Climate Change Adaptation & Development Initiative », du PNUD, Nairobi.

 

 

Table des matières

Fatima DentonPréface

Denis Jean Sonwa, Johnson Ndi Nkem, Introduction. Pourquoi un livre sur les forêts et l’adaptation aux changements climatiques en Afrique centrale ?

I. Modélisation des changements climatiques en Afrique centrale

1. Viviane Manetsa, Maurice Tsalefac, Variabilité pluviométrique dans le Bassin forestier du Congo (1951-2002)

2. Maurice Tsalefac, Christophe Bring, Jean-Bernard Suchel, Gratien Tchiadeu, Plus d’un siècle de climatologie camerounaise : bilan, enjeux et perspectives

3. Clobite Bouka Biona, Wilfried Pokam, André Kamga, Maurice Tsalefac, Joseph Amarthé Amougou, Une approche commune pour l’élaboration des projections de changement climatique régional : contraintes et opportunités en Afrique centrale

II. Forêt, moyens de subsistance et adaptation aux changements climatiques en Afrique centrale

4. Bernard Foahom, Denis J. Sonwa, Jean-Pierre Mate, Les écosystèmes forestiers et les changements climatiques en Afrique centrale : vulnérabilités et rôle dans l’adaptation

5. Ernest L. Molua, Climate, Agroforestry and Crop Water Requirements: Impacts in Semi-Arid Farming Systems in Northern Cameroon

6. Félix Ngana, Jum Cyprian, Martial Gapia, Ababa Alexis Maïna, Rôle des forêts du bassin du Congo dans la réduction de la pauvreté. Perspective d’adaptation au changement climatique

III. La forêt dans les politiques d’adaptation aux changements climatiques en Afrique centrale

7. Phil René Oyono, Tenure des ressources naturelles et vulnérabilités communautaires dans le Bassin du Congo. Un problème du passé, du présent et de l’avenir

8. Denis Jean Sonwa, Mekou Youssoufa Bele, Bruno Bokoto de Semboli, Émile Mulotwa Masumbuko, Cyriaque Sendashonga, La place de la forêt dans les Plans nationaux d’adaptation au changement climatique en Afrique centrale

9. Valery Tite Tchuante, Gestion durable des forêts du Bassin du Congo et adaptation au changement climatique. Synergies avec les initiatives sous-régionales

10. Denis Jean Sonwa, Johnson Ndi Nkem, Conclusion. L’urgence des réflexions et des actions sur l’adaptation dans le Bassin du Congo

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les pays de l’Afrique centrale unissent leur voix pour le Sommet de l’action sur le Climat de New York.

Les ministres de l’Environnement et des Affaires étrangères composant la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) ont adopté samedi 7 septembre à Brazzaville une position commune en vue de parler d’une même voix à l’occasion du sommet de l’action sur le climat du 23 septembre en marge de l’Assemblée générale de l’ONU à New York. Bien vouloir télécharger la position commune et le communiqué final de la rencontre…

En savoir plus...

Les Partenaires du PFBC préparent la réunion des experts du suivi de la conférence internationale de N'Djamena

Yaoundé, 6 septembre 2019 -­ S’est tenue dans la salle de réunion du Programme Gestion durable des Forêts dans le Bassin du Congo de la GIZ, une réunion préparatoire de la réunion des experts du suivi de la conférence internationale de N'Djamena des Ministres en charge de la défense, de la sécurité́ et des aires protégées sur la lutte contre le braconnage et autres activités criminelles transfrontalières.

En savoir plus...

environews-rdc-Climat : New York accueillera le 23 septembre prochain, un sommet de l’action sur le climat

En prélude au Sommet de l’action sur le climat prévu le 23 septembre 2019 à New York, plusieurs experts de la Communauté Économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) ont pris part le 07 septembre à Brazzaville, à une réunion extraordinaire des ministres d’Afrique centrale sur la position commune à défendre lors de la prochaine rencontre.

En savoir plus...

Communiqué Final : Atelier de renforcement des capacités des Organisations de la Société Civile africaine sur les politiques climatiques internationales notamment le mécanisme CORSIA.

Les 27 et 28 Août 2019, s’est tenu à l'hôtel Bélavie Bonabéri - Douala, en République du Cameroun, l’Atelier de renforcement des capacités des organisations de la société civile africaine sur les politiques climatiques internationales notamment le mécanisme CORSIA (Carbon Offsetting and Reduction Scheme for International Aviation).

En savoir plus...

La chine se remet au vert !

Pékin joue un rôle incontournable dans le commerce florissant du bois. Après avoir sacrifié toutes ses forêts à la construction pendant la période maoïste, la Chine replante ses arbres pour rendre le pays à nouveau respirable. Comment concilier exigence environnementale et importations massives ?

En savoir plus...

JM-Journée Internationale de la protection de la couche d'ozone

En 1994, l'Assemblée générale de l'ONU a proclamé le 16 septembre, date anniversaire de la signature, en 1987, du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone, Journée internationale de la protection de la couche d'ozone (résolution 49/114 du 19 décembre).

En savoir plus...

Journées du Réseau de Recherche sur les Forêts d’Afrique Centrale (R2FAC), 27-28 septembre Douala Cameroun

Quatorze institutions de la sous-région et internationales en sont les membres fondateurs, mais il vise à fédérer le plus grand nombre de chercheurs, comme l'indique la Charte: "Ce réseau a vocation à rassembler les différentes institutions signataires afin de conduire en partenariat des activités de recherche et de développement relatives aux objectifs généraux du Réseau et mettre à disposition des informations de qualité en vue de contribuer à l’amélioration de la gestion des forêts d’Afrique centrale. Le Réseau est également ouvert à des chercheurs individuels qui ne relèvent pas d’institutions de recherche mais qui ont démontré leurs capacités en matière de production scientifique.

En savoir plus...

Vers plus de Co-Management, Partenariat Public et Privé en Afrique centrale

Deux articles scientifiques recommandent des partenariats Public et Privé pour améliorer la conservation de la biodiversité des forêts du Bassin du Congo; la gestion des aires protégées et faciliter un soutien financier et technique à long terme…

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019