African Parks - Communiqué de presse : Le Tchad brûle une réserve d’ivoire de 1,1 tonne à l’occasion du 50ième anniversaire du Parc National de Zakouma et décerne une distinction à African Parks

 

Le Président Idriss Deby Itno a marqué le cinquantenaire du Parc National de Zakouma vendredi en mettant le feu à un stock d’ivoire de 1,1 tonne avant de décerner la plus haute distinction honorifique civile, les Ordres Nationaux du Tchad, au responsable du Parc National de Zakouma, Rian Labuschagne et à son adjoint, Babakar Matar Breme, pour des services remarquables rendus à la nation.

 

Rian Labuschagne a reçu l’Ordre d’Officier et Babakar Matar Breme l’Ordre de Chevalier en reconnaissance de leurs efforts de conservation menés à Zakouma sous l’égide d'African Parks.Le Directeur national d’African Park, Gilles Desesquelles, ex-chef de la délégation de l’Union Européenne au Tchad, a reçu l’Ordre des Commandeurs pour son rôle clé dans la facilitation du partenariat entre les autorités tchadiennes et African Parks. L’évènement du cinquantenaire a également offert au Président l’occasion de dévoiler un monument érigé en mémoire des 23 gardes de Zakouma arrachés à la vie en plein service depuis 1998.

 

Dans son allocution, le Président Déby Itno a reconnu les mérites du partenariat public-privé conclu avec African Parks en 2010.  Il s’agit d’un bon exemple de coopération à émuler par les autres responsables d’aires protégées », a-t-il déclaré.

 

La destruction du stock d’ivoire du Tchad marque le ferme engagement du Président Deby de combattre le braconnage à outrance qui décime la population de pachydermes du pays. La destruction de l’ivoire est intervenue dans le sillage de la Conférence de Londres sur le Commerce illégal des Espèces sauvages tenue le 13 février et au cours de laquelle le Président Deby et quatre autres Chefs d’État africains se sont engagés à soutenir l’EPI (l’Initiative pour la Protection des Éléphants.

 

L’EPI établit un train de mesures en faveur de la protection des éléphants, y compris l’engagement à ne plus commercialiser les produits à base d’ivoire pendant au moins 10 ans. Son organisation de mise en œuvre, Stop Ivory, était représentée à la cérémonie de destruction de la réserve d’ivoire et a mis à disposition 2 millions de dollars USD pour soutenir cette promesse, en plus de 2 autres millions promis par le Royaume-Uni.

 

Pour de plus amples informations, veuillez télécharger le Communiqué de presse – African Parks : Le Tchad brûle 1,1 tonne d’ivoire à l’occasion du 50ième anniversaire du Parc National de Zakouma et décerne une distinction à African Parks

 

Crédits images : Ici_

De gauche à droite et de haut en bas : Le Président Déby Itno (en chapeau blanc) enflamme le stock d’ivoire ; 1,1 tonne d’ivoire en fumée ; le responsable du Parc de Zakouma, Rian Labuschagne et son adjoint, Babakar Matar Breme, après la réception de leurs médailles ; la médaille de l’Ordre d’Officier de Rian Labuschagne ; entassement de l’ivoire avant l’allumage du feu. Photographes : AFP/Marco Longari et Lorna Labuschagne.

 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Projet de programme officiel :17ième Réunion des Parties au Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, du 24-27 octobre 2017 Douala, Cameroun, Hôtel Sawa

Bien vouloir télécharger le Projet de programme officiel de la 17ième Réunion des Parties au Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, du 24-27 octobre 2017,  Douala, Cameroun Hôtel Sawa....

 

En savoir plus...

environews-rdc-Conservation : Les marchés domestiques de l’ivoire disparaissent de plus en plus en Afrique centrale

Une étude complète sur le commerce illégal d’ivoire dans cinq pays d’Afrique centrale vient d’être publiée, après près de 20 ans d’enquêtes sur terrain. Réalisé par TRAFFIC, ce rapport dont Environews RDC s’est procuré une copie, présente les résultats des investigations sur les marchés d’ivoire dans les principales villes de cinq pays d’Afrique centrale ( Cameroun, République démocratique du Congo, Congo, République centrafricaine et le Gabon), en 2007, 2009 et 2014 et 2015.

En savoir plus...

Le CBPE en est à sa quatrième session!

La région de l’Adamaoua – château d’eau du Cameroun a été le lieu de la rencontre binationale Cameroun-Tchad  relative à la création et la gestion concertée du Complexe transfrontalier des aires protégées Bouba Ndjidda – Sena Oura (BSB Yamoussa). Cette rencontre organisée par les services de conservation du Complexe BSB Yamoussa a permis au Comité de faire un bilan d’un quinquennat de mise en œuvre de l’Accord binational.

En savoir plus...

L’histoire retiendra ! N’Gaoundéré abrite la toute première session du CTPE

Organisée par le WWF à travers le Programme PCBAC-SEAC avec l’appui technique de la GIZ (Projet d’appui au Complexe BSB Yamoussa) et de l’UICN, la toute première session du Comité Tripartite de Planification et d’Exécution (CTPE) de l’Accord Tripartite (AT) LAB de N’Djamena concernant le Cameroun, la Centrafrique et le Tchad, s’inscrit dans la dynamique de l’opérationnalisation dudit Accord signé par les parties en 2013.

En savoir plus...

Eco-sécurité, conflit homme/faune et utilisation des terres au cœur des débats : Tous les chemins mènent à N’Djamena !

Les  Ministres chargés de la Protection de la Faune, des questions de Défense et de Sécurité, de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Administration du Territoire, des Etats membres de la Communauté  Economique  des  Etats  de  l’Afrique  Centrale (CEEAC) se sont retrouvés à N’Djamena pour donner des orientations politico- juridico-diplomatiques et socio-économiques aux questions relatives à l’éco-sécurité, conflit homme/faune et autres conflits liés à l’utilisation des terres en Afrique centrale.

En savoir plus...

Agripo : Publication du livre "Les vergers écologiques, un modèle d’agriculture climato-intelligente responsable et exemplaire "

Les données présentées dans ce livre mettent l’accent sur la nécessité d’une gestion raisonnée des territoires en favorisant les systèmes agricoles durables. Le livre peut être utilisé par les acteurs de développement, les planificateurs et tous ceux qui sont intéressés par les enjeux du développement durable en milieu rural, afin d’impulser la performance des démarches d’accompagnement des communautés et d’identifier les bonnes pratiques.

En savoir plus...

Mise en ligne site web de SEP2D

Le site web de SEP2D, tant attendu, est enfin en ligne. Vous y trouverez des informations relatives au programme SEP2D, mais également la liste des lauréats aux appels à projets.

 

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

FVC : Intégration du genre
UICN : Rapport annuel 2016
Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030