Feuille de route de Brazzaville : pour une foresterie participative plus efficace dans le contexte de l’agenda 2030 en Afrique centrale

 

 

Bien vouloir télécharger la feuille de route de Brazzaville disponible sur le site web du PFBC

 

 

De 2017 à 2018, plusieurs feuilles de routes ont été adoptées pour une gestion forestière participative en Afrique centrale. Bien consulter ces feuilles de routes.

 

 

Octobre 2017 : Le projet de feuille de route (FdR) sur la forestière participative avait été discuté au cours du Stream 1 de la 17ième Réunion des Partenaires du PFBC (RdP) (Douala, Octobre 2017).

 

 

La RdP 17 du PFBC recommanda l’enrichissement de la FdR via une large consultation. La FAO avait le Lead pour conduire un processus qui améliorerait la foresterie participative en Afrique centrale.   En janvier et février 2018 en collaboration avec la Facilitation du PFBC, la FAO, Nature+ et FERN ont mené des consultations des acteurs de la foresterie participative auprès des partenaires à travers un questionnaire sur le sujet. Il s’agit de produire un plan d’actions pour une foresterie participative plus efficace en Afrique centrale. En savoir plus...

 

 

Du 30 au 31 mai 2018, la FAO a organisé un atelier sous régional de validation de la feuille de route sur la foresterie participative efficace en Afrique centrale. La Feuille de route vise à assurer la conservation, la restauration et l’utilisation durable des écosystèmes forestiers à travers les initiatives participatives.  Cet atelier adopta la feuille de route de Brazzaville pour améliorer l’efficacité de la foresterie participative à l’issue d’un atelier sous-régional.  Mme Matondo Rosalie, Ministre de l’Économie Forestière du Congo avait été élue comme Ambassadrice de Bonne Volonté de la FAO pour la Feuille de route de Brazzaville.  En savoir plus...

 

 

Octobre 2018 : La FAO a édité et publié :  Feuille de route de Brazzaville : pour une foresterie participative plus efficace dans le contexte de l’agenda 2030 en Afrique centrale.  En savoir plus…

 

 

Relire

 

 

- English below - 
 
Nous sommes heureux de vous informer de la publication par Fern d’une note thématique "La foresterie communautaire : Opportunité ou chimère pour les femmes du Bassin du Congo ?". Cette note se penche sur la manière dont les femmes peuvent tirer profit de la gestion des forêts en Afrique centrale et en particulier en République centrafricaine et République du Congo, en tenant compte du contexte institutionnel, juridique et culturel national et régional. 

 

 

Dans le bassin du Congo, les femmes jouent un rôle important dans la gestion des forêts en pratiquant l’agro-foresterie traditionnelle ou en ramassant du bois de feu et des produits forestiers non ligneux pour l’alimentation, l’élevage, les soins de santé ou la génération de revenus. Aussi doivent-elles être reconnues comme des actrices clés dans les initiatives relatives aux forêts communautaires et encouragées à y contribuer.

 

 

Dans l’ensemble, la note identifie plusieurs obstacles à l’implication effective des femmes dans la foresterie communautaire et à leur capacité à exercer pleinement leurs droits d’utiliser et de contrôler les forêts et les ressources forestières, notamment :

  • L’absence de législation nationale promouvant les droits des femmes.
  • L’absence d’orientations concernant l’intégration d’une perspective sexospécifique dans les politiques, institutions et mécanismes nationaux en lien avec les forêts et destinées à promouvoir la participation des femmes.
  • La non-prise en compte des besoins et intérêts différenciés des femmes et des hommes dans les politiques forestières.
  • La persistance de cadres juridiques ne favorisant pas l’accès des femmes rurales aux droits de propriété et opposant le droit positif au droit coutumier.

 

 

Un résumé succinct de la note est également disponible en anglais.

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Afriquenvironnementplus- Protocole de Nagoya : Le Congo a validé le manuel de procédures APA, de la stratégie et plan d’action de communication…

Un atelier de validation du manuel de procédures APA, de la stratégie et plan d’action de communication relatif a la mise en œuvre du protocole de Nagoya sur APA au Congo a été organisé, du 08 au 10 octobre 2019, à Brazzaville (Congo) .

En savoir plus...

Afriquenvironnementplus-Catastrophes naturelles : les congolais appelés à la résilience des communautés et à une solidarité

La lutte contre la réduction des risques de catastrophes est un défi mondial. D’où la prise de conscience par la communauté internationale en instituant la journée internationale pour la réduction de risques de catastrophes chaque le 13 octobre de chaque année. Au Congo, le gouvernement, par le biais de madame Arlette Soudan-Nonault, Ministre du Tourisme et de l’Environnement, a fait une déclaration.

En savoir plus...

greenrdc-Conflit forestier à la Tshopo : Greenpeace Afrique tire la sonnette d’alarme !

Depuis plus d’un mois, la tension s’est accentuée entre les communautés forestières basées à la Tshopo et la société canadienne des Plantations et Huileries du Congo SA (PHC) qui est une entreprise de la firme Feronia Inc.

En savoir plus...

Greenpeace-Cameroun-Les communautés locales et autochtones, sont progressivement privées de leurs droits fonciers

Il est important que les organismes internationaux de développement et le gouvernement camerounais puissent repenser leurs approches de développement. Ceci afin de s’assurer non seulement que leurs opérations n’amplifient pas les problèmes environnementaux et sociaux, mais aussi d’assumer leurs responsabilités lorsque ceux-ci surviennent.

En savoir plus...

Des progrès et innovations réalisés par les pays membres de l’espace COMIFAC dans la mise en œuvre du protocole de Nagoya

30 Septembre au 1er Octobre 2019, Douala Cameroun, forum sous- régional d’échange d’expériences en matière d’APA entre les chercheurs de l’espace COMIFAC et le secteur privé japonais.

En savoir plus...

Fern-Déclaration des Organisations de la Société Civile de Pays Forestiers Tropicaux

En septembre 2019, des défenseurs de l'environnement et des droits humains d'Afrique et d'Asie sont venus dans l'Union européenne pour tirer la sonnette d'alarme concernant l'accélération de la perte de forêts dans les régions du bassin du Congo et du Bas-Mékong. Leur message était clair: l'UE doit jouer un rôle clé dans la recherche de solutions mondiales si elle veut vraiment protéger la biodiversité et écologiser ses politiques.

En savoir plus...

Une pépinière des prochains négociateurs climat voit le jour à Yaoundé

 Du 08 au 10 Octobre 2019, s’est tenue dans la salle de conférence de la chambre d’Agriculture Yaoundé, l’Atelier sous régional de formation des jeunes et femmes leaders et négociateurs climats vers COP 25, Sous le thème : Temps pour l’Action – Genre et Finance Climat qui va se tenir à Santiago au Chili. Bien vouloir télécharger les documents de la formation...

En savoir plus...

La gestion participative pour une conservation durable des complexes d’aires protégées de BSB Yamoussa et du TNS

Du 14 au 16 août 2019 à Douala en République du Cameroun, s’est tenu, l’atelier de cadrage de l’évaluation socio-culturelle des services écosystémiques pour les populations autochtones et communautés locales de BSB Yamoussa et du TNS. Bien vouloir télécharger le Communiqué Final de l'atelier...

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019