Forum International sur le developpement durable de la filiere bois du bassin du Congo

 

Lancement du Livre Blanc : « Vers une stratégie de développement de l’industrie de transformation du bois dans les pays du bassin du Congo »

 

Pour renforcer le dialogue entre les parties prenantes de la filière bois, dans le bassin du Congo, afin de poursuivre les efforts de développement de cette filière en encourageant une transformation plus poussée de la matière bois au niveau local, ce forum a abordé les thèmatiques suivants :

 

♦ la transformation plus poussée des bois

♦ les perspectives des marchés

♦ les perspectives des marchés

♦ les plantations forestières

 

 

 

 

Avec ce Forum, les grandes lignes d’un consensus concernant les actions à mener pour appuyer le développement durable de la filière bois ont été dessinées. Ce consensus s’est traduit par la « Déclaration de Brazzaville ».

 

 

 

Le Forum a rassemblé plus de 400 participants, notamment des décideurs politiques – représentants des Ministères en charge des forêts de pays du bassin du Congo mais également d’Afrique de l’Ouest; le secteur privé (petites, moyennes et grandes entreprises), des organisations régionales et internationales, des agences de coopération, des organisations non gouvernementales (ONG), des scientifiques.

 

Bien vouloir consulter les présentations – ICI

 

 

Organisateurs

Le Forum est organisé par FAO, le Programme UE FAO FLEGT, GIZ, CEEAC, ATIBT, OIBT et COMIFAC, sous le patronage du Ministère de l'Economie Forestière et du Développement Durable de la République du Congo. Cet événement est également cofinancé par l’Agence française de Développement (AFD) et l’European Forest Institute (EFI).

Pour en savoir plus, veuillez contacter olman.serrano@fao.org, marc.vandenhaute@fao.org, ou visitez le site du Forum.

 

Contexte :

 

Dès 2010, une série de réflexions a été menée dans le bassin du Congo afin que les parties prenantes puissent discuter et formuler des stratégies de développement de l’industrie forestière. De ces discussions, en est ressorti un Livre Blanc « Vers une stratégie de développement de l’industrie de transformation du bois dans les pays du bassin du Congo » qui identifie les enjeux auxquels est confrontée la filière forêt-bois mais également qui fournit un outil de référence pour l’engagement de tous les acteurs dans le développement de l’industrie forestière durable dans le bassin du Congo.

 

 

À relire :

 

 

 

 

Les pays africains résolus à réduire le commerce illégal de bois d’œuvre dans le Bassin du Congo

 Les Gouvernements des principaux pays producteurs de bois d'Afrique, ainsi que les représentants de la filière bois et des organisations de la société civile ont convenu de déployer des efforts communs contre le commerce illégal du bois dans le Bassin du Congo, a indiqué la FAO aujourd'hui, suite à une réunion internationale à Brazzaville. En savoir plus…

 

 

 

Robert Simpson, Programme UE FAO FLEGT : La FAO travaille avec les parties prenantes avec pour objectif d’améliorer la gouvernance et la conformité avec les cadres juridiques. Elle les aide à répondre à la demande du marché en produits bois d’origine légale.

 Il existe aujourd’hui très clairement une demande des consommateurs dans le monde entier pour des produits bois tropicaux légaux. Le processus FLEGT vise principalement à satisfaire cette demande en améliorant l’approvisionnement en bois légal. Le processus FLEGT constitue aussi une avancée significative dans la lutte mondiale pour la protection des ressources forestières. Il marque, en effet, une collaboration sans précédent entre les pays producteurs et les pays consommateurs – dans ce cas l’Union européenne – afin de lutter contre le commerce de bois illégal. En savoir plus…

 

 

 

Eva Muller, FAO: Une forêt bien gérée mène au développement social, en donnant aux populations les moyens d'assurer éducation, alimentation et santé

 La communauté internationale reconnaît l'immense valeur des ressources forestières tropicales du bassin du Congo. Au cours de ces dernières années, un grand nombre d'instruments ont été mis en place afin de catalyser l’adoption de pratiques plus durables par les industries forestières dans leur gestion des forêts. Il est essentiel que la filière bois continue à améliorer son modus operandi en faveur du développement durable. En savoir plus…

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

UE - Afrique centrale: Un appui de l'UE pour préserver la biodiversité et renforcer la gestion des écosystèmes forestiers

Le volet Cameroun du "Programme d’Appui à la Préservation de la biodiversité et aux Ecosystèmes Fragiles (ECOFAC)" a été officiellement lancé le 25 octobre 2017 à Douala en marge de la 17ième Réunion des Parties du PFBC. En plus de 25 ans, à travers les programmes ECOFAC, l’Union européenne appuie les efforts de l'Afrique centrale en matière de préservation de leur biodiversité exceptionnelle et de gestion de leurs écosystèmes forestiers. Ainsi, depuis 1992, l’UE a investi plus de 90 milliards de Francs CFA (138 millions d'euro) dans la région à travers les 5 premières phases de ce programme phare.

En savoir plus...

GIZ - Bureau d'appui à la COMIFAC « Bilan de dix ans de partenariat entre la République Fédérale d’Allemagne et la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) 2005 – 2015 »

Depuis sa création en 2005, la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) a connu des évolutions de plusieurs ordres, ceci entre autres avec l’appui des partenaires techniques et financiers, au rang desquels la coopération allemande à travers la GIZ. Cette alliance scellée tout au début du processus en 2005, est aujourd’hui vieille de plus de 10 ans.

En savoir plus...

UE : L'UE reste le marché le plus important et le plus ouvert aux produits alimentaires et manufacturés africains

Les exportations de l'Afrique vers l'Union européenne (UE) se sont élevées à plus de 116 milliards d'euros en 2016. L'Europe est de loin le plus grand marché d'exportation de l'Afrique (35% des exportations africaines), suivie de l'Afrique (18%), de la Chine (11%), des États-Unis (8%) et de l'Inde (7%).

En savoir plus...

COP23 : L’Italie et l’ONU lancent un programme de bourse pour Pays vulnérables aux changements climatiques

ONU Changements Climatiques Infos, Bonn, 16 nov – Le Gouvernement italien et l’ONU Changements Climatiques ont signé un nouveau protocole d'accord pour le lancement d’un nouveau programme de bourses visant le renforcement des capacités institutionnelles des petits États insulaires en développement (PEID) et des pays les moins avancés (PMA) à répondre aux défis du changement climatique.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park Bulletin mensuel Octobre 2017

Le mois dernier, une centaine de pêcheurs sur la rivière Sangha ont reçu une formation par les équipes du Parc sur la construction et l’utilisation des fours Chorkor, faisant ainsi la promotion d'une technique de fumage du poisson optimisant sa conservation et contribuant à la réduction du prélèvement sur les ressources halieutiques. En savoir plus...

En savoir plus...

FSC : Retour sur l'Assemblée Générale du FSC 2017

Faire le lien entre FSC et les Objectifs de Développement Durable. Les Objectifs de Développement Durable (ODD) offrent aux entreprises une excellente occasion de s'engager à imprimer un changement positif pour les hommes et la planète, de façon claire et structurée. Mais en quoi ces objectifs concernent-ils les entreprises ? Et pourquoi FSC devrait-il jouer un rôle dans l'atteinte de ces objectifs ?...

En savoir plus...

EU : Bassin du Congo : Vers une mutualisation des efforts de lutte contre le commerce illicite du bois l’exploitation illégale des forêts

La ville de Yaoundé a abrité, mi-novembre 2017, une conférence régionale sur l’exploitation illégale du bois. L'événement était soutenu par l’Union européenne, dans le cadre du projet "Voix des Citoyens pour le Changement : Observation Forestière dans le Bassin du Congo", une initiative d’observation indépendante de l'exploitation forestière. Pour la 1ere fois, les autorités chargées de l’application de la loi et des acteurs non étatiques se sont ainsi retrouvés, dans le but de créer une synergie d'action contre l'illégalité qui plombe le développement de ce secteur.

En savoir plus...

Lancement du programme ECOFAC6 (Volet Cameroun) et du projet RIOFAC

Ce 25 octobre s’est tenu marge de la 17ème réunion du Partenariat des Forêts du bassin du Congo à Douala, la réunion de lancement de Volet Cameroun du Programme ECOFAC 6. Ce volet, d’un montant 10 milliards de CFA (12.5 millions d’euros) sur les 40 milliards apportés à l’Afrique Centrale, est destiné au renforcement de la protection des écosystèmes forestiers notamment par l’appui aux parcs du Dja et du Faro, et à l’Observatoire des Forêts d’Afrique Centrale ». Pour en savoir plus sur le projet d’appui à l’OFAC.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

FVC : Intégration du genre
UICN : Rapport annuel 2016
Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030