CAFI: Guinée équatoriale, Cameroun & Congo avancent leurs travaux

 

 

La réunion de CAFI a permis à trois pays partenaires de partager progrès et défis dans la préparation de leurs cadres nationaux d'investissement

 

 

La sixième réunion du Conseil d'administration de CAFI, qui s'est tenue à Paris du 27 au 28 avril 2017, a été l'occasion d'un échange avec les représentants de trois pays partenaires de CAFI qui développent actuellement leurs plans ou cadres d'investissement REDD+ (CNI), la Guinée équatoriale, le Cameroun et la République du Congo (la République centrafricaine, quatrième pays ayant reçu un financement préparatoire, n'ayant pas pu se connecter).

 

 

Les discussions ont porté sur des éléments structurants pour un CNI, dont:

 

  •     Assurer un leadership de haut niveau pour le développement du CNI
  •     Réaliser une coordination inter-ministérielle efficace
  •     Ancrer le CNI dans les plans de développement et les plans climat
  •     Coordonner avec les autres initiatives notamment le Programme d'Investissement Forestier
  •     Assurer l'inclusion et la participation
  • Etablir les liens avec d'autres engagements internationaux tels que la Déclaration de New York sur les Forêts, la Déclaration d'Amsterdam et la Déclaration de Marrakesh sur la production d'huile de palme durable en Afrique.

 

 

On notera en particulier les avancées de la Guinée équatoriale, qui a largement initié ses travaux depuis que le financement de CAFI a été attribué. Ses efforts réels en matière de genre ont été remarqués, une stratégie en ce sens ayant été lancée et ses premiers rapports faisant état de la participation des femmes dans toutes les réunions. Les efforts de communication du pays sont aussi notables, avec huit articles publiés sur le site de la FAO (voir diapo). Les équipes de projet ayant été entièrement recrutées, des étapes intermédiaires ont été atteintes pour chaque effet, en sus  de la participation sus-mentionnée, telles que ...

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Declaration: London Conference on the Illegal Wildlife Trade 2018

Nous, les représentants des Gouvernements, réunis à Londres les 11 et 12 octobre 2018, reconnaissant l’ampleur des effets néfastes sur l’économie, l’environnement, la sécurité et la société du commerce illicite d’espèces sauvages, prenons l’engagement politique suivant et appelons la communauté internationale à se mobiliser pour soutenir et mettre en place des mesures collectives urgentes pour combattre le commerce illicite d’espèces sauvages comme un crime grave commis par des criminels organisés, et fermer les marchés des espèces de faune et de flore victimes de ce commerce illicite....

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park Bulletin mensuel Septembre 2018

En septembre, l'équipe du Parc National de Nouabalé-Ndoki a fait ses adieux à Mr Nicholas Radford, qui a servi comme Chef du Service Administratif et Financier durant ces deux dernières années, et a accueilli Mme Camille Raynaud, qui arrivera bientôt à Bomassa pour assumer ce rôle important. La tâche est ingrate car souvent l'œuvre des services d'appui comme le Service administratif ou le Service logistique du parc n'est visible que dans les coulisses. Pourtant, ces services d'appui sont essentiels pour garantir le bon fonctionnement des opérations du parc.

En savoir plus...

afriquenvironnementplus: l’Hydrométéorologique bientôt au cœur d’un forum sous-régional

La ville de Libreville, au Gabon, va abriter du 14 au 16 novembre 2018, le 1er Forum Hydrométéorologique d’Afrique centrale, sous l’égide de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) en partenariat avec le Gouvernement du Gabon, l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM), la Banque Mondiale (BM) et la Banque Africaine de Développement (BAD).

En savoir plus...

Burkinademain : La gestion des catastrophes naturelles traitée à Libreville

À l’initiative de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) en partenariat avec le Gouvernement du Gabon, l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM), la Banque Mondiale (BM) et la Banque Africaine de Développement (BAD), les experts et… vont se retrouver à Libreville, du 14 au 16 novembre 2018, au 1er Forum Hydrométéorologique d’Afrique centrale.

En savoir plus...

CEEAC-BAD : signature de l’aide-mémoire sur la préparation du Programme PACEBco2

Libreville(Rép. Gabonaise), le 25 septembre 2018- Le Secrétaire général adjoint de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC), l’honorable Tabu Abdallah Manirakiza et le chef de la mission de la Banque Africaine de Développement (BAD) M.  DIOP Amadou Bamba, Environnementaliste à la BAD, ont procédé à la signature ce matin de l’aide-mémoire pour la préparation du Programme d’Appui à la Conservation des Ecosystèmes et à la Résilience aux changements climatiques en Afrique Centrale (PACEBCo2).

En savoir plus...

CHARTE SUR LES MANGROVES DU GABON

La Charte pour la conservation des mangroves du Gabon a été validée par les parties prenantes le 29 Juin 2018. Cette charte, résultant d'un processus participatif réussi, constitue une base de plaidoyer pour l'engagement de toutes les parties prenantes dans la gestion durable de ce précieux écosystème naturel.

En savoir plus...

OSFACO Lettre d'information Septembre/Octobre 2018

Le projet OSFACO "Observation Spatiale des Forêts d'Afrique Centrale et de l'Ouest" vise à améliorer la connaissance des dynamiques passées et actuelles en matière d’occupation des terres et de changement d’usage des sols dans plusieurs pays d’Afrique Centrale et de l’Ouest, grâce aux outils d’observation spatiale. Le projet vise à mettre à disposition des images satellitaires et promouvoir leur utilisation à travers des projets de recherche et des appuis aux pays.

En savoir plus...

Afriquenvironnementplus : Son Excellence François-Xavier de DONNEA, Facilitateur Belge pour la PFBC

Brazzaville a accueilli le 1er juin la 4e réunion des collèges du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo, PFBC. A cet occasion, AEP  a échangé avec  le Facilitateur Belge à la tête  de ce Partenariat, Son Excellence François-Xavier de DONNEA qui nous livre dans cette entretien sa vision globale sur le fonctionnement de cette institution et nous donne une idée de la feuille de route de la nouvelle sa Facilitation.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018