AWF : Quand des voix se font entendre en Afrique

 

Lorsque la faune profite aux individus, ces derniers la protègent et la défendent. Et les Africains profitent de leur faune, si le nombre de touristes constitue un indicateur : Selon un rapport commis en 2013 par la Banque mondiale, « Le tourisme en Afrique :

 

Le tourisme au service de l’amélioration de la croissance et des moyens de subsistance, » le tourisme a contribué pour près de 3 pour cent, soit environ 36 milliards de dollars USD au PIB de l'Afrique subsaharienne en 2012. Avec la part de l'Afrique dans le marché mondial du tourisme ayant augmenté de 3 pour cent en 1980 à 5 pour cent en 2010, le continent pourrait bientôt être devançant d'autres points chauds du tourisme international comme une destination incontournable.

 

Avec l’augmentation de la part de l’Afrique au marché mondial du tourisme de 3 pour cent  en 1980 à 5 pour cent en 2010, le continent pourrait bientôt déclasser certaines destinations touristiques internationales majeures.

 

Pourtant le braconnage menace cet avenir. La faune constitue une attraction touristique, mais actuellement environ 35 000 éléphants sont tués chaque année en Afrique. Vers fin 2013, plus de 800 rhinocéros ont fait l’objet de braconnage en Afrique du Sud.

 

L’AWF lance donc la « Voix de l'Afrique en faveur de la faune », un cri d’alerte panafricain adressé aux Africains de tous les horizons pour mettre fin à l'extermination absurde des éléphants, des rhinocéros et d'autres espèces en voie de disparition. Des chefs d'État aux agriculteurs locaux, la campagne offrira aux Africains l’opportunité de s’approprier le message anti-braconnage et de peser dans les discussions, et les décisions, relatives à la conservation des espèces sauvages.

 

« Dans l'histoire de la conservation, la voix de l'Afrique n'a jamais été entendue", observe Beatrice Karanja, la Responsable kényane de la campagne de sensibilisation à l’AWF. « Le tourisme constitue le 1er, 2ième ou 3ième contributeur au PIB de nombreux pays africains. Les Africains doivent se soucier des éléphants et des rhinocéros qui sont tués. Nous ne pouvons pas laisser nos espèces emblématiques disparaitre sous nos yeux. »

 

« Oui, le braconnage affecte le gardien du parc, mais aussi d'autres secteurs de la société, a ajouté Karanja : On peut ajouter à cette liste, le mécanicien qui répare les autobus, la femme qui cultive des tomates pour un hôtel dans le voisinage. Ils n’auront plus de moyens de subsistance si la faune disparaît ».

 

 La campagne comprendra plusieurs approches et utilisera les médias - des stratégies numériques et traditionnels, de publicités, de politique et de plaidoyer pour amplifier la Voix de l'Afrique et la placer au cœur de la conversation sur la conservation.

 

« Cette campagne sera bientôt lancée. À cet effet, j'invite les peuples d'Afrique à prendre position et à joindre leur propre voix pour la défense de l'une des ressources naturelles les plus importantes d'Afrique, sa faune », a déclaré Karanja.

 

Pour obtenir des informations supplémentaires, veuillez contacter : Beatrice Karanja [mailto:bkaranja@awf.org]

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

22 Mai 2020 Journée internationale de la diversité biologique

Le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2020 est "Nos solutions sont dans la nature". Le thème de la journée montre que la biodiversité reste la réponse à un certain nombre de défis du développement durable auxquels nous sommes tous confrontés. Des solutions basées sur la nature au climat, en passant par la sécurité alimentaire et de l'eau, et les moyens de subsistance durables, la biodiversité reste la base d'un avenir durable.

En savoir plus...

Visionnez notre nouvelle vidéo -UICN

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, cette nouvelle vidéo PPI, propose d’illustrer cette question de la conservation de la biodiversité et des liens avec le développement économique local. Elle montre deux témoignages, celui d’Alexis Kaboré (NATUDEV) qui développe des filières durables de miel et de beurre de karité dans le complexe du PONASI au Burkina Faso et celui de Caleb Ofori (Herp Ghana) qui met en place un projet d’écotourisme national dans les montagnes de l’est du Ghana.

En savoir plus...

COVID-19 et sécurité sanitaire des aliments : orientations pour les entreprises du secteur alimentaire - FAO

L’objet de ces orientations est de présenter ces mesures supplémentaires qui visent à préserver l’intégrité de la chaîne alimentaire et à garantir que les consommateurs ont accès à des denrées alimentaires qui répondent à leurs besoins et ne présentent pas de danger pour la santé.

En savoir plus...

Effets de la covid-19 sur les systèmes alimentaires halieutiques et aquacoles - FAO

La présente synthèse passe en revue les défis à relever actuellement et contient des propositions de mesures visant à protéger les secteurs de la pêche et de l’aquaculture et les plus vulnérables, à maintenir les activités et à soutenir la chaîne d’approvisionnement.

En savoir plus...

UNESCO: Fonds d'intervention d'urgence (RRF) - Parc national des Virunga en RDC

Suite aux événements tragiques au Parc national des Virunga en RDC qui est un site du patrimoine mondial et dans le cadre du projet UNESCO de Rapid Response Facility, une subvention d'urgence d’un montant de 40 000 $ a été octroyée au Parc national des Virunga en RDC.

En savoir plus...

Étude sur l'interaction entre la sécurité et la conservation des espèces sauvages en Afrique subsaharienne – Europa

Cette étude rassemble des informations solides tirées de plus de 20 sites marins et terrestres en Afrique subsaharienne et met en lumière la nature et l'étendue des liens entre la sécurité, y compris la sécurité socio-économique, et la vie sauvage (protection des espèces et des écosystèmes, interactions entre l'homme et la nature, et trafic).

En savoir plus...

Le FVC est le plus grand fonds mondial consacré à la lutte contre le changement climatique.

Le Fonds vert pour le climat (FVC) est le plus grand fonds dédié au monde qui aide les pays en développement à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à renforcer leur capacité à répondre au changement climatique. Il a été mis en place par la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) en 2010.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020