banquemondiale.org/ Un développement soucieux du climat peut empêcher que 100 millions de personnes ne basculent dans la pauvreté d’ici 2030

 

 

 

Un nouveau rapport de la Banque mondiale montre que le changement climatique constitue une grave menace pour les populations qui vivent dans le dénuement, sur l’ensemble de la planète, et qu’il pourrait faire retomber dans la pauvreté plus de 100 millions de personnes au cours des quinze prochaines années. Et ce seront les deux régions les plus pauvres — l’Afrique subsaharienne et l’Asie du Sud —, qui en pâtiront le plus.

 

 

Néanmoins, ce rapport, intitulé en anglais Shock Waves: Managing the Impacts of Climate Change on Poverty, indique aussi une voie de sortie : celle-ci exige de continuer en priorité à lutter contre la pauvreté et à œuvrer pour le développement, tout en tenant compte de l’évolution du climat. Il faut également prendre des mesures ciblées pour aider les populations à faire face aux chocs climatiques, par exemple en concevant des systèmes d’alerte rapide et de protection contre les inondations, et en introduisant des cultures résistantes à la chaleur. Parallèlement, les efforts de réduction des émissions polluantes devraient être accélérés et axés sur la protection des pauvres. 

 

« Nous pouvons mettre fin à l’extrême pauvreté, et ce, malgré le changement climatique. Mais pour y parvenir, il faudra intégrer les aspects climatiques dans les actions menées en faveur du développement. Et nous devrons agir rapidement, car, à mesure que les effets du changement climatique s’intensifieront, il sera encore plus difficile et encore plus coûteux de mettre fin à la pauvreté.  » John Roome : Directeur principal chargé des questions climatiques, Groupe de la Banque mondiale

 

Pour d’amples informations, bien vouloir consulter : Ici

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Deuxième consultation publique relative à la norme de certification de gestion forestière de PAFC bassin du Congo 23 Mai 2020 – 22 Juin 2020

La seconde consultation publique sera ouverte pour une durée de 30 jours à partir du 23 mai 2020 et sera clôturée le lundi 22 juin 2020. La consultation publique est ouverte à toutes les parties prenantes de la gestion forestière dans le Bassin du Congo intéressées à participer au processus d’élaboration des normes de certification PAFC Bassin du Congo.

En savoir plus...

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020