Bienvenu au nouveau membre TRAFFIC !


TRAFFIC, le réseau de surveillance du commerce de la faune et de la flore sauvages, a pour mission de s’assurer que le commerce des plantes et des animaux sauvages ne nuit pas à la conservation de la nature. TRAFFIC est un programme conjoint de l’UICN—l’Union internationale pour la conservation de la nature et du WWF—Fonds mondial pour la nature.

La vision de TRAFFIC est celle d’un monde dans lequel le commerce des animaux et des plantes sauvages est géré durablement sans porter atteinte à l’intégrité des systèmes écologiques et de façon telle que cela contribue de manière significative aux besoins humains.


Déjà établi avec succès depuis 1991 en Afrique australe et orientale, TRAFFIC a installé en mai 2008 une nouvelle représentation en Afrique centrale. Basé à Yaoundé, ce nouveau bureau programme de TRAFFIC est la concrétisation de plusieurs années de consultations avec les instances intergouvernementales, gouvernementales et des ONGs internationales et nationales, qui ont exprimé leur soutien au développement d’un programme TRAFFIC dans la sous région.


Les objectifs de TRAFFIC en Afrique centrale s’inscrivent à travers une collaboration constructive et efficace avec le Secrétariat de la CITES, les gouvernements et les institutions, et d’autres parties prenantes (le secteur privé, les organisations professionnelles, les représentants de la société civile et d’autres partenaires, dont la Commission de la Sauvegarde des espèces de l’UICN, et les ONGs). Hébergé par l’UICN, le nouveau bureau programme de TRAFFIC en Afrique centrale se concentrera sur le commerce de viande sauvage, sur une bonne gouvernance du commerce de bois et sur la fermeture des marchés intérieurs illégaux d’ivoire et des routes de contrebande de l’ivoire.

TRAFFIC a fait le choix de focaliser ses efforts dans huit des 10 pays de la COMIFAC (Commission des Forêts d’Afrique Centrale) à savoir la République du Cameroun, la République du Tchad, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, la République de Guinée Equatoriale, la République du Gabon, la République du Congo, et la République de Saõ Tomé [[&]] Príncipe où TRAFFIC aidera la mise en œuvre du « plan de convergence » de la COMIFAC. 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

GEAPE Rapport : Implication des femmes dans la vente de la viande du gibier dans le territoire de Walikale en République démocratique du Congo, une pression toujours grandissante sur les grands singes.

...La majorité des femmes pratiquent les commerces  de la viande  de brousse  comme un moyen de survie, car la  guerre a plongé la population dans une pauvreté extrême,  et suite à la guerre elle n’a pas eu le temps de cultiver le champ, de faire l’élevage et dont malheureusement, les bétails, petits bétails  et autres  étaient  souvent   pillés  par les groupes armés....

En savoir plus...

WWF Report-2016 : Des succès étonnants malgré les révélations alarmantes

2016 fut indubitablement une année bien spéciale pour le WWF Cameroun. En effet, le WWF a apporté des contributions significatives dans le Bassin du Congo voir partout dans le monde de manière générale à la conservation et au Cameroun en particulier.

En savoir plus...

Projet AAP2 165 PAM: Engagement de TOOGGA Sarl, entreprise

L'entreprise s'engage à soutenir le programme proposé par le Professeur Abdellahi Mohamed Vall HMEYADA dans le cadre de la réponse à l'appel d'offre PSPD2 de 2017 et s'y investir fortement.

 

En savoir plus...

RIFFEAC : Clôture de réception des dossiers de Candidature pour les bourses d’études REDD+

Le Coordonnateur Régionale du RIFFEAC déclare, close la réception des dossiers de Candidature pour les bourses d’études REDD+. Tous les dossier reçus avant la date de clôture (20 Avril) seront analysés conformément aux exigences applicables

En savoir plus...

WWF-UE Atelier de réflexion stratégique sur la gestion du massif forestier de Ngoyla-Mintom

L’atelier de réflexion stratégique sur la gestion du massif forestier de Ngoyla-Mintom et de clôture du Projet WWF-UE de Ngoyla-Mintom s’est tenu le 28 mars 2017, à l’Hôtel Hilton, à Yaoundé, au Cameroun. Il a été organisé à l’initiative du Ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF), en partenariat avec le Fonds Mondial pour la Nature (WWF) et avec l’appui financier de l’Union Européenne.

En savoir plus...

Les acteurs de la protection des droits des populations autochtones se concertent à Yaoundé

L’Hôtel Djeuga Palace de Yaoundé a servi de cadre les jeudi 06 et vendredi 07 avril 2017 à l’atelier de renforcement des capacités des acteurs intersectoriels sur la protection des droits des Populations Autochtones (PA) dans la mise en œuvre des programmes et projets de conservation de la biodiversité.

 

En savoir plus...

Fonds Vert pour le Climat : Vacances de postes

Le FVC valorise la diversité et encourage les applications de personnes de toutes les origines, quel que soit leur âge, race, sexe, orientation sexuelle, citoyenneté, religion, handicap ou autres attributs similaires. Si vous êtes motivé par notre mandat et pensez que votre profil peut intéresser le Fonds, veuillez consulter les offres ci-après. 

En savoir plus...

ONU-REDD : Une réussite congolaise : Deuxième partie - Persévérance et appropriation par le gouvernement

La République du Congo a récemment achevé une analyse économique des coûts et avantages de ses options stratégiques pour REDD+ et un examen des sources de financement pour la mise en œuvre de sa stratégie nationale REDD+. Emelyne Cheney et Jonathan Gheyssens de l'ONU Environnement discutent dans cette deuxième partie de la conversation leur expérience de soutien au pays avec ce travail difficile mais finalement décisif.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030