Déclaration de Cancun sur la rationalisation de la conservation et de l'utilisation durable de la biodiversité pour le bien-être

 

 

Bien vouloir télécharger la déclaration: ICI

 

 

Cancun, Mexique, 3 décembre 2016, 15h00 Nous, Ministres et autres chefs de délégation, réunis à l'occasion de la Conférence des Nations Unies sur la Biodiversité, à Cancun, au Mexique, les 1, 2 et 3 décembre 2016, déclarons.

 

 

Il est essentiel de vivre en harmo,ie avec la nature, reconnue par certaines cultures comme la Terre mère, comme une condition fondamentale au bien-être de toute forme de vie qui dépend de la conservation et l'utilisation durable de la biodiversité, ainsi que les services écosystémiques qu'elle sous-tend.

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger le document ci-dessous:

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Partenariat pour le carbone forestier : Boîte à outils d'aide aux décisions REDD+ PrésentationDes estimations quantitatives de l'étendue et de la qualité des forêts sont essentielles pour la REDD+.

L'observation du changement des forêts est fondamentale pour démontrer les réductions d'émissions qui résultent des politiques et des mesures. La mise au point des niveaux d'émission de référence pour les forêts (niveaux de référence des émissions) et de la capacité de surveillance exige que les pays REDD+ prennent un certain nombre de décisions techniques et politiques et renforcent les capacités.

En savoir plus...

Planification et gestion du tourisme dans les aires protégées. Séminaire Mobile du 7 au 23 septembre 2017. Date limite d'inscription : 15 mai 2017

Le séminaire débutera sur le campus de l'Université d'État du Colorado à Fort Collins, au Colorado, à côté des majestueuses Montagnes Rocheuses. La majeure partie du séminaire se dérouera sur le terrain et sur la route dans le cadre de visites des aires protégées gérées par les gouvernements fédéral, étatiques et locaux, les ONG et les propriétaires fonciers privés.

En savoir plus...

CCNUCC : Le changement climatique et l'épuisement des ressources naturelles compromettent de plus en plus la durabilité, la stabilité et la sécurité en Afrique

Le cumul de l'insécurité croissante des aliments et de l'eau, les mouvements massifs de population et les catastrophes naturelles plus extrêmes minent les efforts visant à réduire la pauvreté et à stimuler la prospérité. Les conflits d'utilisation des terres et de l'eau augmentent, de même que les flux migratoires et le nombre de personnes vulnérables. Les pertes économiques liées aux catastrophes ont augmenté de façon constante depuis 1990, atteignant une moyenne annuelle estimée à 200 milliards de dollars USD.

En savoir plus...

Mécanisme global : Appui aux pays pour fixer des cibles de neutralité en matière de dégradation des terres

L'Objectif de développement durable (ODD) 15.3 stipule : « D’ici à 2030, lutter contre la désertification, restaurer les terres et sols dégradés, notamment les terres touchées par la désertification, la sécheresse et les inondations, et s’efforcer de parvenir à un monde sans dégradation des sols ».

En savoir plus...

Mécanisme global : Qu'est-ce que la Grande Muraille Verte pour l'Initiative Sahara et Sahel ?

La Grande Muraille Verte est une initiative majeure menée par les Africains avec l'ambition audacieuse de restaurer la productivité et la vitalité de la région du Sahel tout en offrant des « solutions croissantes » aux défis de développement les plus urgents du Continent.

En savoir plus...

Mécanisme global : Fonds pour l'impact de l'investissement pour la neutralité de la dégradation des terres

Qu'est-ce que le Fonds pour la neutralité de la dégradation des terres ? Que fera le Fonds pour la neutralité de la dégradation des terres ? Qu'est-ce que le Fonds pour la neutralité de la dégradation des terres ?

En savoir plus...

banquemondiale-Forêts : leur rôle est essentiel pour stabiliser le climat et soutenir le développement

Ce programme formera sur une durée de deux ans 20 000 cultivateurs de café aux normes de production et de transformation durables ; il fournira également une aide pour améliorer le fonctionnement de 77 unités de fermentation (là où les cerises de café sont triées par immersion dans l’eau). Cet accord historique sera complété par un prêt de 3 millions de dollars financé par IFC.

En savoir plus...

Ouverture à la consultation publique du draft 2-0 de la norme FSC Cameroun

Ce document est en conformité avec le document final des Indicateurs Génériques Internationaux (joint au présent courriel), de la version 5 des Principes et Critères du FSC, et du Cahier des Charges FSC propre au fonctionnement de chaque Groupe d’Elaboration des Normes.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC